http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
À la une Dossiers DVD — 07 octobre 2018
Test Blu-ray : Claude Berri réalisateur – Intégrale 21 films

réalisateur – Intégrale 21 Films

 
 
France : 1967-2009
Réalisation : Claude Berri
Scénario : Claude Berri
Acteurs : Claude Berri, , Jean-Pierre Marielle,
Éditeur : Pathé
Date de sortie DVD/BR : 3 octobre 2018

 

 

Acteur, scénariste, réalisateur et producteur. 21 films en version restaurée, des millions de spectateurs, un coffret incontournable. Monsieur Cinéma en personne !

 

© Photo. Jacques Gimel – Collection Fondation Jérôme Seydoux – Pathé © 1967 – Pathé Films

 

Les films

[4/5]

Derrière ses surnoms de « Dernier nabab », de « Parrain », de « Baron » ou de « Pacha » du cinéma français, on comprend bien que la figure de Claude Berri était plutôt quasi-systématiquement assimilée à sa casquette de producteur de films à succès (Tess, L’ours, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, Bienvenue chez les Ch’tis…). De fait, on en oublie souvent qu’il était un immense amateur d’Art moderne et contemporain, qu’il fut président de la Cinémathèque Française entre 2003 et 2007… Mais aussi qu’il a réalisé 21 films (20 si l’on considère tout comme lui et comme un seul film en deux épisodes) entre 1967 et 2009. 21 films qui ont cumulé 47 millions d’entrées en France en l’espace d’un peu plus de quarante ans, treize d’entre eux ayant dépassé le million de spectateurs dans les salles obscures.

D’une manière générale, à sa mort en 2009, la presse écrite et Internet a très largement contribué à mettre en avant cette image de « businessman » averti, au flair financier indéniable, ayant été capable de prendre les bons risques au bon moment. Il y a donc un lieu commun dans la critique selon lequel Claude Berri aurait été « meilleur producteur que réalisateur », qui nourrit vaguement cette image diffuse de Berri en mogul tyrannique et uniquement intéressé par le profit, comptant les billets verts le cigare aux lèvres. Elle tend aussi à réduire Berri à cette image de simple figure familière du Cinéma Français, à la Gilles Jacob, Henri Langlois ou Daniel Toscan du Plantier : des hommes dont on connaît et reconnaît l’importance, l’influence, le côté « historique » ou tutélaire, mais dont l’œuvre reste finalement désespérément plongée dans l’ombre.

Bien sûr, Claude Berri a effectivement produit énormément de films, populaires ou plus ambitieux. Mais il était donc avant tout réalisateur. Distingué aux États-Unis par un Oscar avec son premier court-métrage Le poulet en 1965, Berri livrera au fil des années une œuvre très personnelle, dominée par la comédie de mœurs posant un regard tendre et critique sur ses contemporains, mais proposant également quelques virages vers des œuvres plus noires, voire même politiquement incorrectes… Un véritable artiste en somme, dont on vous invite à découvrir chaque film, l’un après l’autre, dans un indispensable coffret Blu-ray « intégrale » édité par Pathé.

 

Intégrale Claude Berri #01 : Le vieil homme et l’enfant (1967)

Intégrale Claude Berri #02 : Mazel Tov ou le mariage (1968)

Intégrale Claude Berri #03 : Le pistonné (1970)

Intégrale Claude Berri #04 : Le cinéma de Papa (1971)

Intégrale Claude Berri #05 : Sex-shop (1972)

Intégrale Claude Berri #06 : Le mâle du siècle (1975)

Intégrale Claude Berri #07 : La première fois (1976)

Intégrale Claude Berri #08 : Un moment d’égarement (1977)

Intégrale Claude Berri #09 : Je vous aime (1980)

Intégrale Claude Berri #10 : Le maître d’école (1981)

Intégrale Claude Berri #11 : Tchao Pantin (1983)

Intégrale Claude Berri #12 : Jean de Florette / Manon des sources (1986)

Intégrale Claude Berri #13 : Uranus (1990)

Intégrale Claude Berri #14 : Germinal (1993)

Intégrale Claude Berri #15 : Lucie Aubrac (1997)

Intégrale Claude Berri #16 : La débandade (1999)

Intégrale Claude Berri #17 : Une femme de ménage (2002)

Intégrale Claude Berri #18 : L’un reste, l’autre part (2005)

Intégrale Claude Berri #19 : Ensemble, c’est tout (2007)

Intégrale Claude Berri #20 : Trésor (2009)

 

© droits réservés


 

Le coffret Blu-ray

[5/5]

Penchons nous donc sur ce coffret Blu-ray Claude Berri réalisateur – Intégrale 21 films édité par Pathé ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que sur la plupart des films composant le coffret, l’image est vraiment superbe. Les films réalisés avant le bug de l’an 2000 ont tous bénéficié d’une restauration par Pathé, entre 2015 et 2018. D’où des masters nous proposant une image précise, pleine de détails, avec un piqué d’une précision hallucinante, tout en conservant le grain argentique de la pellicule d’origine… Un vrai bonheur, et un travail de remasterisation admirable. Paradoxalement, les films réalisés après 2000 bénéficient dans l’ensemble d’un piqué moins précis. Niveau son, les versions françaises sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 2.0 (mono d’origine). Le rendu acoustique est riche et plus naturel, malgré un très léger souffle occasionnel – les dialogues sont particulièrement bien mis en avant. Les films les plus récents bénéficient naturellement de mixages multicanaux en DTS-HD Master Audio 5.1.

Du côté des bonus, on notera qu’aucun Blu-ray consacré aux films ne dispose de suppléments, qui sont tous réunis sur deux galettes Blu-ray leur étant tout spécialement consacrées. Pathé est donc allé rechercher les suppléments déjà disponibles sur les éditions précédentes des films de Claude Berri : on commencera avec un entretien avec Alain Cohen, divisé en trois parties et précédemment disponible sur les éditions DVD du Vieil homme et l’enfant, du Cinéma de papa et de (2004). On retrouvera également un court sujet consacré à Michel Simon, et une partie de l’interactivité de l’édition Combo Blu-ray + DVD de Tchao Pantin : une occasion de se replonger dans les entretiens avec Agnès Soral, et Claude Berri, ainsi que dans le passionnant entretien avec Xavier Castano, premier assistant réalisateur, qui nous servait une série d’anecdotes formidables, notamment sur la cohabitation difficile entre le plateau de tournage et son voisinage immédiat. Le deuxième Blu-ray de suppléments comporte une longue série de making of : on s’attardera surtout sur ceux du diptique Jean de Florette / Manon des Sources et sur celui de Germinal (tous deux longs d’une quarantaine de minutes), on passera plus rapidement sur ceux consacrés à Une femme de ménage et Ensemble c’est tout, plus « normés » et finalement anecdotiques.

Mais le « gros morceau » de l’interactivité disponible au sein de ce coffret Blu-ray Claude Berri réalisateur – Intégrale 21 films édité par Pathé se situe surtout dans ses deux documents inédits de choix : on commencera avec Le poulet, court-métrage réalisé en 1965 et nous faisant partager le quotidien d’une petite famille. Plaisant, drôle et vraiment attachant, le film s’impose comme parfaitement représentatif de la première période de l’œuvre de Claude Berri cinéaste. Last but not least, on se plongera dans « Claude Berri, le donneur de cartes », documentaire inédit réalisé par Jérôme Wybon et proposant, comme d’habitude avec les films de Wybon, une alternance d’interviews récentes et d’images d’archives. Malgré ses quelques longueurs, le documentaire s’avère assez intéressant, mais n’est pas exempt de défauts, le principal étant probablement de passer beaucoup trop vite sur la carrière de Berri cinéaste (en en occultant quasiment les vingt dernières années), et de ne survoler que quelques films de façon beaucoup trop superficielle : en un peu moins d’une heure, le film dresse finalement beaucoup plus un portrait du Claude Berri producteur que du Claude Berri réalisateur (ce qui est un peu dommage vu l’intitulé du coffret). Le vrai documentaire sur Claude Berri cinéaste reste donc à faire – néanmoins, étant donné les incessantes correspondances entre son œuvre et sa vie personnelle, on peut supposer qu’un tel documentaire devrait logiquement être assez long. Peut-être un jour quelqu’un s’attachera-t-il à signer un « biopic » de Claude Berri au cinéma ?

 

© Photo. Bernard Prim – Collection Fondation Jérôme Seydoux – Pathé © 1980 – Pathé Films – France 3 Cinéma – CINEVOG

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles