À voir sur Netflix : The babysitter – Killer queen / Ça va trancher...

0
Avec The babysitter - Killer queen, McG nous propose un divertissement de haut vol, créatif, drôle et gore. Un rollercoaster en mode « Grindhouse », encore plus sanglant, encore plus barré, encore plus drôle.

Test Blu-ray : L’opération corned beef

0
Mis en chantier suite à l'échec commercial de Mes meilleurs copains, la comédie L'opération corned beef marque déjà à l'époque la cinquième collaboration entre Poiré et Christian Clavier au scénario.

Test Blu-ray : 3 from Hell

0
3 from Hell permet à Rob Zombie de retrouver la « famille » Firefly, dont nous avons fait la connaissance en 2003 dans La maison des 1000 morts, puis en 2005 dans The devil’s rejects. Dans la dernière scène du film de 2005, le trio de psychopathes était supposément abattu par la police. Rob Zombie prend donc ici le parti de littéralement ressusciter ses personnages après un résumé-express de leurs frasques dans les deux premiers films.

Critique : Adolescentes

0
L'état des lieux de la société française actuelle que nous propose Sébastien Lifshitz est très intéressant et on s'attache aux deux adolescentes qui ont grandi devant sa caméra, même si, parfois, on les trouve injustes, voire horripilantes.

À (re)voir sur Netflix : Lucky Luke / Dujardin au Far West

0
Ouest sauvage, 1844. Dans une modeste exploitation fermière, la famille Luke prend du bon temps, le petit John, 9 ans, s’amusant tranquillement, déguisé en sioux. Une bande de desperados arrive à l’horizon. L’affrontement inévitable laissera les parents sur le carreau et John orphelin, transi de froid, écrasé de douleur, avec le surnom de « Lucky Luke ».

Test Blu-ray : Maigret et l’affaire Saint-Fiacre

0
Une des particularités de Maigret et l'affaire Saint-Fiacre est de construire son intrigue policière autour d'un crime sans « arme du crime » : le mode opératoire du tueur se base en effet sur la diffusion d'une fausse nouvelle publiée par un journal régional, qui provoquera un arrêt du cœur chez la victime

Test Blu-ray : Maigret tend un piège

0
Le scénario de Maigret tend un piège prend le parti de mettre le psychopathe incarné par Jean Desailly au centre du film, en mettant en avant son impuissance et un jeu assez fort de tensions sexuelles. La femme du criminel, Yvonne (Annie Girardot), y est donc présentée comme ayant une liaison avec un gigolo nommé « Jo »

Test Blu-ray : Trilogie Majin

1
Jusqu’ici totalement inédite en France, que cela soit en Blu-ray, en DVD ou même sur support VHS, la Trilogie Majin débarque aujourd’hui au sein d’un très beau – et très épais – coffret Combo Blu-ray + DVD édité par Le chat qui fume, le tout s’imposant dans un superbe Digipack 4 volets surplombé d’un fourreau cartonné et contenant la bagatelle de quatre disques, soit 2 Blu-ray et 2 DVD.

Critique : The Crossing

En nous montrant des événements se déroulant entre Hong Kong et Shenzen, avant les manifestations qui ont commencé il y a environ un an, la jeune réalisatrice chinoise Bai Xue fait une entrée réussie dans la carrière.

Test Blu-ray : Mortal Kombat Legends – Scorpion’s revenge

0
Pour ceux qui n'auraient pas été ados dans les années 90, Mortal Kombat est une série de jeux vidéo de combat créée en 1992 par Ed Boon et John Tobias, dans le but assumé de concurrencer la franchise Street Fighter. La série de jeux se différenciera de son modèle par le recours à des graphismes réalistes et surtout à une violence brutale et sanglante, dont la marque de fabrique est la Fatalité (« Finish him ! »)

Test Blu-ray : Laurin

0
Quand Laurin sort sur les écrans allemands en 1989, son réalisateur Robert Sigl n’a que 27 ans, et il ignorait probablement à l’époque qu’il tournerait assurément là le film de sa vie. Diamant noir et romantique, visuellement époustouflant, le film préfigure même une partie des délires visuels d’Hélène Cattet et Bruno Forzani sur Amer, qui serait pourtant tourné rien que vingt ans plus tard.

Test Blu-ray : Emanuelle et les derniers cannibales

0
Emanuelle et les derniers cannibales commence à la manière d’un film érotique traditionnel, avec quelques scènes de dialogues entrecoupant et introduisant –mal et très artificiellement – une poignée de séquences érotiques. La première partie sert donc en gros à introduire le prétexte général ainsi que le voyage en Amazonie

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test Blu-ray : Je suis vivant

0
L'argument central de La corta notte delle bambole di vetro, réalisé par Aldo Lado en 1971, a été parfaitement résumé par son titre français : Je suis vivant. Le film a en effet la particularité de mettre en scène un personnage central, Gregory Moore ; ayant la particularité d'être cliniquement mort au moment où le film débute.

Test Blu-ray : Le diable et les 10 commandements

0
Le diable et les 10 commandements était déjà disponible en DVD sur le territoire français. Le film de Julien Duvivier était en effet sorti en 2005 chez René Château, puis en 2015 chez TF1 Studio. Pourtant, la sortie du film chez Coin de mire Cinéma au sein de la fameuse collection « La séance » constitue un véritable événement. Pourquoi, me demanderez-vous ? Tout simplement parce que l'éditeur français nous propose non seulement un nouveau master 4K de toute beauté mais aussi et surtout parce que cette version remasterisée est en fait la « version intégrale » du film, visible pour la toute première fois en France !

Critique : Fin de siècle

Un film qui, sans avoir l'air d'y toucher, aborde avec beaucoup de sensibilité un grand nombre de thématiques.

Test Blu-ray : Le fort de la dernière chance

0
Le fort de la dernière chance date de 1957, ce qui correspond encore plutôt à la première partie de la carrière d'Audie Murphy - aussi y aura-t-il l'air particulièrement juvénile. Et comme d'habitude avec ce genre de série B western, on a l'impression d'avoir déjà vu ça dix fois auparavant, mais le film dure environ une heure vingt, il est mis en scène par un vieux briscard habitué du western

À voir sur Netflix : Le Diable, tout le temps / Southern comfort

0
Adapté d'un roman de Donald Ray Pollock volontiers considéré comme l'un des meilleurs livres de l'année 2011, Le diable, tout le temps ne s'imposera certes pas comme la comédie de l'année. Terriblement noire, développant une ambiance lourde doublée de thématiques et d'une mise en scène qui amplifient le malaise du spectateur au fur et à mesure du déroulement de son intrigue, l'adaptation qu'en propose aujourd'hui Antonio Campos représente sans le moindre doute possible l'un des films les plus étouffants qu'il nous ait été donné de voir cette année.