Revu sur Paramount Channel : Drop zone

0
On vous garantit une dose musclée de nostalgie, si vous optez pour ce film d'action, sentant bon l'efficacité innocente des années 1990. Nullement original, Drop zone condense pourtant sans jamais se fatiguer les ingrédients à la mode dans le cinéma populaire de cette décennie plutôt bénie.

La Roche-sur-Yon 2020 : Hitman Agent Jun

0
On espère ne jamais cesser d'être étonné par le cinéma sud-coréen ! Alors que la plupart des cinématographies nationales s'épuisent au fil du temps, perdant l'attention des distributeurs et du public français au profit d'un autre pays étranger à la mode, l'engouement et l'appréciation envers les films venus de cette partie prolifique du cinéma asiatique ne sont pas près de s'arrêter.

À voir sur Netflix : The last days of american crime

0
The last days of american crime, à la base, c’est une mini-série de comics indépendants. Créée par Rick Remender et Greg Tocchini, publiée en 2009 chez Radical, puis à l’été 2010 en France, chez Emmanuel Proust Editions.

À voir sur Amazon Prime Video : Vigilante chronicles

0
On sait ce que vous êtes en train de vous dire : « Pourquoi diable me parle-t-on ici de ce Vigilante chronicles, qui m'a foutrement l'air une série Z d'action dont personne n'a jamais entendu parler ? »

À voir sur Netflix : Tyler Rake – Badass au Bengladesh

0
Tyler Rake est un projet de longue date pour les frères Russo. Les premiers articles concernant la mise en chantier du film datent en effet de 2008. A la base, les deux frères devaient réaliser eux-mêmes l'adaptation de Ciudad, leur propre graphic novel, signé avec l'aide d'Ande Parks et Fernando León González.

Revu sur OCS : Mission : impossible

0
Aucun genre n'est davantage soumis au jugement impitoyable du temps que le thriller d'espionnage, qui cherche à épater son public avec les gadgets technologiques dernier cri. Ces petits détails de communication et de procuration d'informations risquent souvent de dater terriblement un film semblant encore à l'avant-garde de la modernité au moment de sa sortie.

Critique : New York 1997 & Los Angeles 2013

1
Parmi les collaborations cinématographiques les plus fructueuses, difficile de ne pas avoir en tête l’entente quasi-fusionnelle unissant John Carpenter et Kurt Russell et qui aura donné des films désormais étiquetées comme œuvres cultes. L’on se demande ainsi si l’ironie n’est pas malicieuse lorsque l’iconoclaste Big John édifie malgré lui une icône, Snake Plissken, dont la moue bougonne sera passée d’un écran (le cinéma) à un autre (le jeu vidéo)1 ? De New York 1997 à Los Angeles 2013, 15 années de séparation2 qui n’atténuent pas la verve esthétique et discursive d

Gérardmer 2019 : The Witch : 1ère partie. Subversion

0
The Witch : 1ère partie. Subversion Corée du Sud : 2018 Titre original : MANYEO Distributeur Réalisation : Park Hoon-Jung Scénario : Park Hoon-Jung Interprètes : Kim Da-mi, Min-soo Jo,...

Cannes 2019 : Too Old to Die Young (séance spéciale)

0
Nicolas Winding Refn présentait, en séance spéciale, deux épisodes de sa future série, Too old to die young. En tenant compte de son affirmation d’avoir réalisé « un film de 13 heures », c’est donc un long extrait de 2h18 que nous avons eu la chance de voir. Pourtant, le premier des deux épisodes (le 4, donc), ressemble bel et bien à un épisode de série : on est plongé au milieu d’une intrigue à multiples personnages, bien qu’on arrive à comprendre assez vite leurs places dans le récit. Difficile de juger cet épisode d’un peu moins d’une heure : heureusement, l’épisode suivant mettra tous les aficionados de NWR d’accord.

Cannes : First love (Quinzaine)

0
De la vengeance, du sang (beaucoup de sang), des flingues, des sabres et des personnages tous plus tarés les uns que les autres : voilà ce qui forme le cocktail explosif de First Love. Percutant, drôle et parfois gore, le nouveau film de Takashi Miike offre un plaisant spectacle parodique qui saura combler ceux qui se laissent entraîner dans le délire du réalisateur japonais

Cannes 2019 : Bacurau (compétition)

0
En seulement deux longs-métrages, Kleber Mendonça Filho a su s'imposer comme un des représentants du cinéma brésilien contemporain. Dans Bacurau, il livre encore un récit engagé sur son pays, une déclaration d'amour et d'espoir qui durant plus de deux heures nous emmène sur des chemins inattendus.

Gérardmer 2019 : The Unthinkable

0
The Unthinkable Suède : 2018 Titre original : Den Blomstertid Nu Kommer Distributeur Réalisation : Victor Danell Scénario : Victor Danell Interprètes : Christoffer Nordenrot, Jesper Barkselius, Lisa Henni Distribution...

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test Blu-ray : Cut

0
Film de « petit malin », développant un côté ouvertement référentiel et conscient de lui-même, le film d’horreur australien Cut s’inscrit dans une large vague de néo-slashers initiés par le succès international de Scream (Wes Craven, 1996).

Test Blu-ray : Bianco Apache

0
Bianco Apache est un western spaghetti sorti sur les écrans français à l’été 1987, deux mois avant Scalps, qui fut à priori tourné en même temps. Il s’agit d’un spagh’ extrêmement tardif...

Test Blu-ray : Justice Society – World War II

0
Justice Society – World War II représente l'occasion de réunir autour de Wonder Woman une brochette de personnages créés dans les années 40, et encore relativement peu connus du grand public : Hawkman, Black Canary, Hourman...

De Rome à Paris 2021 : ça commence aujourd’hui

0
En termes de football, l'Italie se porte plus qu'honorablement jusqu'à présent à l'Euro. En termes de cinéma, depuis la réouverture des salles en France il y a un mois, les spectateurs en manque d'œuvres italiennes devaient surtout se rabattre sur des classiques signés Valerio Zurlini et Dino Risi. Heureusement, le festival « De Rome à Paris » est là pour combler à la fois nos lacunes et notre manque de films transalpins.

Test DVD : Devilman le diabolique

Devilman le diabolique, qui apparaît dans le film de Paolo Bianchini au bout de 50 minutes de métrage seulement, est un des cousins du Fantomas d’André Hunnebelle.