Critique : Les Choses qu’on dit les choses qu’on fait

0
L'amour, l'amour, l'amour toujours. Aucun autre sujet ne paraît préoccuper le cinéma français davantage que les éternels tourments du cœur, accompagnés d'une dose adéquate de battements de la libido, s'il vous plaît.

Critique : Fin de siècle

0
Un film qui, sans avoir l'air d'y toucher, aborde avec beaucoup de sensibilité un grand nombre de thématiques.

Critique : Ema

0
C'est peut-être injuste : d'un réalisateur comme Pablo Larrain, on attend une grande réussite de chacun de ses films et on en arrive à considérer comme n'étant qu'une demi-réussite un film auquel on ne trouverait peut-être que des qualités chez un réalisateur débutant.

Critique : Nos plus belles années

0
Filer un parfait amour sur la durée n'est pas la seule chose impossible dans Nos plus belles années, considéré plutôt à juste titre comme un grand classique du cinéma romantique des années 1970. Car le septième long-métrage de Sydney Pollack nous paraît faire figure d'exemple – à dessein ou involontairement, peu importe – de la frilosité des films hollywoodiens à l'égard de quelque prise de position politique que ce soit.

Critique : Technoboss

0
celles et ceux qui aiment le cinéma décalé, les situations loufoques, le mariage des genres, trouveront dans "Technoboss" non seulement  de quoi se réjouir, mais également matière à réfléchir.  

Revu sur Disney+ : 10 bonnes raisons de te larguer

0
Première étape de notre parcours nostalgique à travers les films disponibles sur la plateforme par abonnement Disney +. On ne s'attend certainement pas à des chefs-d'œuvre cinématographiques, mais plutôt à des films grand public qui reflètent à leur façon l'époque à laquelle ils ont été produits.

Revu sur OCS : Green Card

0
Comment se fait-il que nous n'avons pratiquement pas revisité cette comédie romantique exquise depuis sa sortie au début des années 1990 ? C'est désormais chose faite, grâce au replay d'OCS sur lequel Green Card sera encore disponible pendant une quinzaine de jours.

Vu sur OCS : Paris au mois d’août

0
On poursuit notre course contre la montre si plaisante des films qui disparaîtront prochainement du service de vidéo par souscription OCS avec Paris au mois d'août de Pierre Granier-Deferre. Cette petite perle du cinéma français des années '60, 1966 pour être précis, ne sera par ailleurs indisponible que quelques jours seulement, puisque d'autres diffusions sont prévues dès le mois d'avril.

Critique : Adoration

0
"Adoration" narre de façon convaincante une histoire d'amour très particulière entre deux adolescents tout en montrant que la frontière entre ce qu'on appelle folie et normalité est souvent très ténue.

Critique : Après la nuit

0
Avec ce film, Marius Olteanu vient s'ajouter à la liste des cinéastes roumains de premier plan.

Arras 2019 : Deux (Filippo Meneghetti)

0
Le poids des secrets devient de plus en plus insoutenable dans ce drame intimiste, qui était hélas déjà le dernier film que nous avons pu voir à l'Arras Film Festival, où il fut présenté dans le cadre des « Découvertes européennes ».

Critique : Quand passent les cigognes

0
Le cinéma russe de l'époque de l'Union soviétique n'a pas vraiment bonne réputation en France et ailleurs en Europe de l'Ouest. A l'exception de quelques rares maîtres célébrés – en fait, il n'y en a qu'un seul avec lequel la communauté des cinéphiles occidentaux continue, voire rafraîchit périodiquement son histoire d'amour : Andreï Tarkovski – , l'essentiel de la production cinématographique de ces cinquante années passées derrière le rideau de fer ne paraît être guère plus qu'un instrument parmi d'autres de la propagande communiste.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test Blu-ray : Cut

0
Film de « petit malin », développant un côté ouvertement référentiel et conscient de lui-même, le film d’horreur australien Cut s’inscrit dans une large vague de néo-slashers initiés par le succès international de Scream (Wes Craven, 1996).

Test Blu-ray : Bianco Apache

0
Bianco Apache est un western spaghetti sorti sur les écrans français à l’été 1987, deux mois avant Scalps, qui fut à priori tourné en même temps. Il s’agit d’un spagh’ extrêmement tardif...

Test Blu-ray : Justice Society – World War II

0
Justice Society – World War II représente l'occasion de réunir autour de Wonder Woman une brochette de personnages créés dans les années 40, et encore relativement peu connus du grand public : Hawkman, Black Canary, Hourman...

De Rome à Paris 2021 : ça commence aujourd’hui

0
En termes de football, l'Italie se porte plus qu'honorablement jusqu'à présent à l'Euro. En termes de cinéma, depuis la réouverture des salles en France il y a un mois, les spectateurs en manque d'œuvres italiennes devaient surtout se rabattre sur des classiques signés Valerio Zurlini et Dino Risi. Heureusement, le festival « De Rome à Paris » est là pour combler à la fois nos lacunes et notre manque de films transalpins.

Test DVD : Devilman le diabolique

Devilman le diabolique, qui apparaît dans le film de Paolo Bianchini au bout de 50 minutes de métrage seulement, est un des cousins du Fantomas d’André Hunnebelle.