Vu sur Ciné + : Pinot simple flic

0
A première vue, Gérard Jugnot est le maître incontesté de la ringardise dans le cinéma français. Dès son premier film en tant que réalisateur, Pinot simple flic, il s'est en effet employé à cultiver l'image d'un bonhomme bien franchouillard comme il faut.

Critique : Le défi du champion

0
"Le défi du champion" a tout pour devenir la bonne surprise cinématographique de l'été !

À voir sur Amazon Prime Video : Borat 2 / Sacha Baron Cohen vs....

0
Comme le dit le proverbe, « Quand on est con, c’est pour la vie »… Et quatorze ans après le premier film, Sacha Baron Cohen se voit obligé de ressortir le costume gris du journaliste kazakh dans Borat 2

Critique : Jours d’amour

0
Dans les années 1950, il allait de soi de se marier, dès qu'on était tombé amoureux. Aux yeux d'une société encore étroitement tributaire des mœurs judéo-chrétiennes, toute autre issue à une aventure romantique était inconcevable.

Critique : Basta Capital

0
Les messages sociaux, économiques et politiques présentés dans le cadre de ce divertissement ont beaucoup de force et les côtés comiques générés par la situation beaucoup de saveur.

La Roche-sur-Yon 2020 : Mandibules

0
Quel délire filmique peut-on encore attendre de la part d'un réalisateur, qui avait fait d'un pneu tueur en série le protagoniste de l'un de ses premiers films ? Quentin Dupieux est indiscutablement un auteur à part dans le cinéma français.

Critique : The Climb

0
Celles et ceux qui apprécient les ellipses trouveront leur compte dans ce film qui voit la tragédie côtoyer la comédie.

Sortie DVD : Mine de rien

0
On ne peut que se féliciter lorsque apparait sur nos écrans un premier long métrage réussi réalisé par un comédien de 54 ans et qu'on placera dans la catégorie comédie même si on y rencontre l'émotion bien plus que le rire.

Critique : Le Cheik blanc

0
Est-ce que Le Cheik blanc est vraiment le premier film de Federico Fellini, comme le dit la bande-annonce de sa ressortie française ? On laissera le soin de trancher cette question aux puristes et autres experts en Histoire du cinéma italien.

À voir sur FilmoTV : Le retour de Richard 3 par le train de...

0
Sélectionné dans de nombreux festivals de cinéma depuis l'année dernière, Le retour de Richard 3 par le train de 9h24 y a glané une belle poignée de récompenses : meilleur réalisateur au ARFF International 2019 à Paris, meilleur film de fiction au New Filmmakers Festival de Middlebury (USA)...

Critique : Il était une fois dans l’est

0
Larissa Sadilova a su apporter du neuf dans la banalité du sujet traité, l'adultère, avec la description précise et pleine d'empathie des caractères et de l'évolution des comportements de chacun des protagonistes impliqués dans cet adultère, avec le volet documentaire de l'environnement dans lequel ils évoluent, avec le choix des sauts dans le temps qui permet de découvrir toutes les facettes des paysages de ce bout de Russie.

Critique : Technoboss

celles et ceux qui aiment le cinéma décalé, les situations loufoques, le mariage des genres, trouveront dans "Technoboss" non seulement  de quoi se réjouir, mais également matière à réfléchir.  

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test Blu-ray : La loi de Murphy

0
La loi de Murphy est sorti sur les écrans du monde entier en 1986 – à une époque où Charles Bronson se consacrait quasi-exclusivement à la Cannon, et où il ne travaillait plus ou presque qu'avec son camarade Jack Lee Thompson.

Test Blu-ray 4K Ultra-HD : Blade Runner – Final Cut

0
Huit versions de Blade Runner ont été rendues publiques depuis 1982, à l'occasion de projections tests ou de diffusions en salles. Blade Runner – Final Cut, la version définitive du film, a été remontée sous le contrôle de Ridley Scott.

Test Blu-ray : Le couteau dans l’eau

0
Trois acteurs, un bateau. Un couteau, des mikado, quelques bouteilles. Une histoire ? Oui et non, car il ne se passe pas grand-chose au fond dans Le couteau dans l'eau. Pourtant, le film de Roman Polanski parvient à tenir le spectateur en haleine...

Critique : 200 mètres

Alors qu'il est très difficile de réaliser des films en Palestine, ce premier long métrage d'un jeune réalisateur palestinien, inspiré de son propre vécu, combine un intérêt presque documentaire avec une bonne dose de suspense et une mise en scène sobre et efficace.

Test Blu-ray : Cloud Atlas

0
Limpide, immersif, jamais chiant malgré ses presque trois heures au compteur, Cloud Atlas réussissait l’exploit d’immerger le spectateur au cœur d’une œuvre-somme, vertigineuse et émouvante.