Critique : Les 2 Alfred

0
De quoi l'avenir sera-t-il fait ? Nul ne le sait, bien évidemment. Cependant, l'impression peu agréable ne nous quitte plus en ces temps de crise sanitaire qu'on perd de vue les enjeux à long terme, que la parenthèse du coronavirus suspend toutes les autres évolutions, en bien ou en mal, de notre société.

Vu sur Ciné + : Pinot simple flic

0
A première vue, Gérard Jugnot est le maître incontesté de la ringardise dans le cinéma français. Dès son premier film en tant que réalisateur, Pinot simple flic, il s'est en effet employé à cultiver l'image d'un bonhomme bien franchouillard comme il faut.

Critique : Le défi du champion

0
"Le défi du champion" a tout pour devenir la bonne surprise cinématographique de l'été !

À voir sur Amazon Prime Video : Borat 2 / Sacha Baron Cohen vs....

0
Comme le dit le proverbe, « Quand on est con, c’est pour la vie »… Et quatorze ans après le premier film, Sacha Baron Cohen se voit obligé de ressortir le costume gris du journaliste kazakh dans Borat 2

Critique : Jours d’amour

0
Dans les années 1950, il allait de soi de se marier, dès qu'on était tombé amoureux. Aux yeux d'une société encore étroitement tributaire des mœurs judéo-chrétiennes, toute autre issue à une aventure romantique était inconcevable.

Critique : Basta Capital

0
Les messages sociaux, économiques et politiques présentés dans le cadre de ce divertissement ont beaucoup de force et les côtés comiques générés par la situation beaucoup de saveur.

La Roche-sur-Yon 2020 : Mandibules

0
Quel délire filmique peut-on encore attendre de la part d'un réalisateur, qui avait fait d'un pneu tueur en série le protagoniste de l'un de ses premiers films ? Quentin Dupieux est indiscutablement un auteur à part dans le cinéma français.

Critique : The Climb

0
Celles et ceux qui apprécient les ellipses trouveront leur compte dans ce film qui voit la tragédie côtoyer la comédie.

Sortie DVD : Mine de rien

0
On ne peut que se féliciter lorsque apparait sur nos écrans un premier long métrage tel que Mine de rien, réussi, réalisé par un comédien de 54 ans et qu'on placera dans la catégorie comédie même si on y rencontre l'émotion bien plus que le rire.

Critique : Le Cheik blanc

0
Est-ce que Le Cheik blanc est vraiment le premier film de Federico Fellini, comme le dit la bande-annonce de sa ressortie française ? On laissera le soin de trancher cette question aux puristes et autres experts en Histoire du cinéma italien.

À voir sur FilmoTV : Le retour de Richard 3 par le train de...

0
Sélectionné dans de nombreux festivals de cinéma depuis l'année dernière, Le retour de Richard 3 par le train de 9h24 y a glané une belle poignée de récompenses : meilleur réalisateur au ARFF International 2019 à Paris, meilleur film de fiction au New Filmmakers Festival de Middlebury (USA)...

Critique : Il était une fois dans l’est

0
Larissa Sadilova a su apporter du neuf dans la banalité du sujet traité, l'adultère, avec la description précise et pleine d'empathie des caractères et de l'évolution des comportements de chacun des protagonistes impliqués dans cet adultère, avec le volet documentaire de l'environnement dans lequel ils évoluent, avec le choix des sauts dans le temps qui permet de découvrir toutes les facettes des paysages de ce bout de Russie.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test Blu-ray : Wander

0
Wander propose au centre de son récit deux « anti-héros » absolus, incarnés par Aaron Eckhart et Tommy Lee Jones. Crasseux et déjantés, Arthur et Jimmy évoquent un duo d’abrutis à la Bill et Ted ou à la Beavis et Butthead.

Critique : L’échiquier du vent

On est forcément intéressé par la vision qu'a Mohammad Reza Aslani de la société iranienne du début du 20ème siècle et forcément ébloui par la beauté des images qu'il nous propose.

Test DVD : I know this much is true

I know this much is true est une mini-série créée par Derek Cianfrance, et adaptée du livre de Wally Lamb « La puissance des vaincus ». Fatalité, poids du passé, destins brisés, famille en déliquescence, forte inclinaison à verser dans le mysticisme…

Critique : Summer white

"Summer white" décrit très intelligemment les tourments que peuvent connaître de jeunes adolescents face à des émotions jusque là inconnues ainsi que les problèmes que rencontrent les parents face aux comportements qu'ils entraînent, souvent difficiles à comprendre et à bien canaliser.

Test Blu-ray 4K Ultra HD : Impitoyable

0
On a tout écrit sur Impitoyable. Chant du cygne du western. Dernier western écrit et interprété par Clint Eastwood. Dédié à la fin du générique à Sergio (Leone) et Don (Siegel). Quatre Oscars en 1993 – dont meilleur film et meilleur réalisateur.