Critique Express : HLM Pussy

Si le sujet est intéressant, si l'interprétation est de très bon niveau, le film pêche au niveau de sa réalisation.

Critique : La vie de ma mère

Emotion, rires, rares sont les films qui, dans ces deux domaines, en donnent autant aux spectateurs !

Critique : L’Empire

Sans jamais nous connaître FR, 2024Réalisateur: Bruno DumontScénario : Bruno DumontActeurs : Lyna Khoudri, Anamaria Vartolomei, Camille Cottin, Fabrice LuchiniDistributeur : ARP SélectionGenre : Comédie...

Critique Express : Madame de Sévigné

Un film dont l'action se déroule au 17ème siècle mais qui, sur de nombreux points, semble tout à fait contemporain.

Critique : Débâcle

Avec beaucoup de talent, Veerle Baetens vient en renfort de toutes celles et de tous ceux, réalisatrices, réalisateurs, spectatrices, spectateurs qui pensent que l'émotion n'a pas l'eau de rose comme seul terreau et que, au contraire, elle arrive très bien à s'épanouir dans une certaine dureté psychologique.

Berlinale 2024 : Des Teufels Bad

0
Pour le dernier film de notre couverture berlinoise 2024, le cinéma germanique au sens large a encore frappé avec toute sa gravité et son sérieux. Ce qui n'est pas forcément un reproche à l'égard de Des Teufels Bad, présenté en compétition. Car le film de Veronika Franz et Severin Fiala fonctionne parfaitement bien, si on l'interprète comme le portrait engagé d'une femme particulièrement malmenée il y a près de trois siècles.

Critique : Quitter la nuit

Quitter la nuit Belgique, France, Canada : 2024Réalisatrice: Delphine GirardScénario : Delphine GirardActeurs : Selma Alaoui, Veerle Baetens, Guillaume DuhesmeDistributeur : Haut et CourtGenre :...

Berlinale 2024 : Architecton

0
Une chose sur laquelle il n'y a pas à tergiverser au sujet de Architecton : c'est un documentaire d'une beauté visuelle à couper le souffle. Son esthétique créée à grands renforts de prises aériennes, de ralentis et autres agrandissements vous fascinera certainement.

Berlinale 2024 : Sterben

0
Familles, je vous hais ! A première vue, la citation d'André Gide pourrait convenir à cette chronique familiale, présentée en compétition au Festival de Berlin. Toutefois, ce serait se méprendre sur les nombreuses qualités du film de Matthias Glasner. Sterben n'est pas non plus une litanie longue de trois heures, au cours de laquelle on verrait expier tout le monde, les uns après les autres.

Berlinale 2024 : Dahomey

0
Posées sur une couverture à ras du sol sur un pont, une dizaine de tours Eiffel miniatures illuminent gaiement la nuit parisienne : le premier plan de Dahomey est saisissant. Puisque le temps de ce documentaire présenté en compétition au Festival de Berlin est réduit, il en dit surtout long sur ce qui va suivre.

Critique Express : Le pion du général

Makbul Mubarak a cru que la solution pour arriver à un film de près de 2 heures consistait à compliquer inutilement l'intrigue avec, comme résultat, un récit d'une grande confusion.

Berlinale 2024 : Another End

0
La gestion du deuil est peut-être la tâche la plus difficile qui attend tôt ou tard chaque être humain, au fur et à mesure que le nombre de ses années de vie augmente. Comment prendre congé de l'être aimé ? Comment trouver la force d'avancer sans elle ou lui ? Et quelle importance accorder désormais à ce semblant de vie, définitivement tronqué par la disparition d'autrui ?

Derniers articles

Critique : Shikun

C'est avant le 7 octobre 2023 que Amos Gitaï a entrepris de réaliser cette adaptation de "Rhinocéros" , la pièce de Eugène Ionesco, en la transposant dans le contexte israélien de l'époque

De retour en salles au mois de mars 2024

0
Au mois de mars, les beaux jours sont censés revenir. Et avec cet éveil printanier, l'envie de sortir. Si vous espérez fréquenter en abondance les salles de répertoire en ces quatre semaines à venir jusqu'au week-end de Pâques, vous risquerez par contre d'être un peu déçus. Car le programme des ressorties de ce troisième mois de l'année 2024 s'avère assez rachitique, pour rester poli.

Cannes 2024 : Xavier Dolan président du jury Un certain regard

Sans aucun doute, Xavier Dolan est un enfant du Festival de Cannes. C'est aussi et peut-être surtout grâce à ses nombreuses sélections que le réalisateur et acteur canadien a su s'imposer sur la scène du cinéma international. Rien de plus normal, dès lors, qu'il y soit présent, année après année.

Critique : Eureka

Le cinéma de Lisandro Alonso est toujours aussi "chamanique", toujours aussi poétique, toujours aussi onirique, toujours aussi près de la nature, mais, d'une certaine façon, il devient de plus en plus politique, montrant et déplorant la disparition de cultures ancestrales sous le poids de la société de consommation.

Explorer « L’Écho du Silence » : une pépite méconnue

0
Au cœur d'un monde cinématographique où les blockbusters dominent souvent l'affiche, certains films, tels que "L'Écho du Silence", méritent une attention particulière. En effet,...