Critique : L’affaire Collective

0
Tout documentaire qu'il est, "L'affaire collective" est avant tout un passionnant thriller.

Critique : L’état du Texas contre Melissa

0
Certains documentaires peuvent s'avérer plus passionnants, plus prenants, plus haletants que la très grande majorité des thrillers de fiction qui nous sont proposés. C'est le cas de "L'état du Texas contre Melissa".

Critique : Avec un sourire, la révolution !

0
On ne peut qu'être intéressé par la façon digne d'un film de fiction dont sont montrées l'organisation du référendum du 1er octobre 2017 ainsi que les actions policières pour essayer d'empêcher sa tenue et les actions de répression qui ont suivi.

Critique : Debout les femmes !

0
"Debout les femmes !" permet de suivre le travail effectué lors d'une commission d'information parlementaire, en l'occurrence celle consacrée aux métiers du lien entre novembre 2019 et juin 2020 et menée par les députés François Ruffin et Bruno Bonnell.

Critique : La métaphysique du berger

0
Ce documentaire nous apporte beaucoup plus que ce qu'on pensait au départ

Critique : Vivian et Johnny, la légende de Nashville

"Vivian et Johnny, la légende de Nashville", centré sur Vivian Liberto, la première épouse de Johnny Cash, est un excellent documentaire dont on peut penser que, sur de nombreux points, il est plus près de la vérité que le non moins excellent "Walk the line".

Critique : Douce France

Pour une fois où un film nous présente des jeunes du 93 sans recherche du sensationnel et sans aucune démagogie, on ne va surtout pas s'en plaindre.

Critique : The last hillbilly

"The last hillbilly" nous introduit dans un univers rude et en déclin, positionné entre un passé prospère mais pas toujours glorieux et un avenir incertain.

Critique : Paris Stalingrad

Ce n'est jamais de gaieté de cœur que des êtres humains quittent leur famille, leurs amis et leur pays pour s'en aller vers un ailleurs qu'ils espèrent moins inhumain. La force de "Paris Stalingrad" est de nous faire partager leur quotidien, bien loin de ce qu'ils avaient espéré mais auquel ils se confrontent avec une très grande force de vie.

Critique : Il mio corpo

Réalisé dans les paysages pleins de lumière de la Sicile intérieur, "Il mio corpo" met en parallèle la vie quotidienne de deux jeunes siciliens et celle de deux jeunes migrants africains.

Critique VOD : Nous sommes en guerre

"Nous sommes en guerre" est un témoignage passionnant, bien réalisé et bien monté du vécu de personnes travaillant dans le domaine de la santé, de personnes qui alertaient depuis des années sur le manque de moyens dont elles disposaient pour faire le plus correctement possible leur travail, de personnes qui se sont pris de plein fouet l'arrivée de la Covid.  

Critique : My favorite war

En réalisant "My favorite war", Ilze Burkovska Jacobsen ne s'est pas considérablement éloignée du métier de journaliste dont elle rêvait dans sa jeunesse.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test Blu-ray : Henry, portrait d’un serial killer

0
Tout le monde s’accordera probablement à souligner à quel point Henry, portrait d’un serial killer est un film important, présentant la violence au spectateur de la façon la plus brute et la plus dérangeante qui soit.

Test Blu-ray : Demonic

0
Neill Blomkamp revient avec un film d'horreur indépendant, Demonic, petit film tourné pendant la pandémie de COVID-19 et abordant le thème de la possession démoniaque sous un angle original et assez fascinant.

Critique : Poumon vert et tapis rouge

0
Avec pour objectif la réalisation d'un grand film de fiction, d'un thriller écologique capable d'amener les spectateurs à se positionner en faveur de la protection des forêts primaires, Luc Marescot sillonne la planète du cinéma...

Les meilleures séries et films sur le thème du casino

0
Les séries télévisées et les films sur le thème du casino sont un excellent moyen de vivre l'atmosphère de compétition, de mettre en valeur...

Critique : J’ai aimé vivre là

0
Pour un documentariste, il y a plusieurs façons de faire le portrait d'une ville, de nous raconter son passé et son présent. Pour le portrait de Cergy, Régis Sauder a choisi le rêve éveillé, la poésie, l'utopie devenue réalité. On lui dit merci !