Critique : Kongo

Pour pouvoir entrer pleinement dans "Kongo", il est sans doute nécessaire de suivre le même chemin que les réalisateurs : arrêter de se poser des questions, laisser l’irrationnel arriver sans que notre rationnel soit en conflit avec lui, décoloniser notre regard.

Critique : The great green wall

Le projet d'un grand mur vert entre le Sénégal et l'Ethiopie permet d'entretenir l'espoir pour les générations futures d'une Afrique subsaharienne qui aura retrouvé la paix et qui aura les moyens de garder sa jeunesse en son sein.

Critique : Mon nom est clitoris

Un film qui donne les clés, aux filles comme aux garçons, d'une sexualité épanouie, éloignée d'une pudibonderie freinant des quatre fers face à la recherche du plaisir comme des performances pornographiques dans lesquelles ce sont les sentiments qui sont absents.

Vu sur MUBI : Vito

Qui sont les héros de la communauté gaie ? On ne parle pas ici d'icônes de style et autres surfaces de projection sur lesquelles la cause peut compter en tant qu'alliés, qui s'appellent selon les générations Judy Garland, Madonna ou Lady Gaga.

Revu sur MUBI : Paragraphe 175

Apprendre du passé pour mieux apprécier le présent et appréhender l'avenir. C'est ainsi que l'on pourrait résumer la fonction principale du documentaire historique. Elle consiste à rendre accessibles au spectateur d'aujourd'hui des faits d'hier risquant de tomber dans l'oubli, voire de se reproduire tôt ou tard.

Revu sur MUBI : Ennemis intimes (Werner Herzog)

Dans le processus créatif, il faut toujours une certaine dose de tension conflictuelle. Car rien ne s'oppose plus au dépassement de soi artistique qu'une ambiance gentiment harmonieuse. Cela vaut surtout pour un contexte de travail aussi collectif qu'un plateau de cinéma.

Critique : Green Boys

Voici un documentaire d'une grande simplicité qui, avec beaucoup de tendresse et de poésie, nous parle de l'immigration d'une façon à laquelle nous ne sommes pas habitués.

Vu sur OCS : Free to Run

Lors de nos promenades matinales dans les rues de Paris sous l'emprise du confinement, on les croise par dizaines, voire par centaines, ces coureurs à l'élan plus ou moins gracieux, qui tentent de profiter du mieux qu'ils le peuvent de la fenêtre temporaire avant dix heures pour pratiquer une activité sportive.

Critique : Douce France

Pour une fois où un film nous présente des jeunes du 93 sans recherche du sensationnel et sans aucune démagogie, on ne va surtout pas s'en plaindre.

Critique : Sankara n’est pas mort

"Sankara n'est pas mort" est l'occasion pour nous, qui le connaissons mal, d'apprendre beaucoup de choses sur cet ancien officier devenu un grand chef d'état, l'occasion d'apprendre également beaucoup de choses sur le Burkina Faso, ce petit pays africain de 274 000 km2.

Critique : Le feu sacré

"Le feu sacré" est un magnifique documentaire tout en s'avérant aussi passionnant que les meilleures fictions en matière de suspens.

Vu sur OCS : What’s My Name Muhammad Ali

0
Mohamed Ali est une telle attraction à lui tout seul qu'il suffit de l'observer pour prendre la mesure de sa stature légendaire de sportif et d'activiste. Le réalisateur Antoine Fuqua en est parfaitement conscient.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Star Wars épisode X : nouvel espoir ou flop assuré ?

0
Alors que Disney reste discret sur le sujet, le prochain volet de la saga culte soulève déjà de multiples interrogations. Entre rumeurs, démissions, coronavirus...

Test DVD : Le tueur de l’autoroute

Vous ne serez plus jamais tranquille dans votre voiture, car tapi dans l’ombre se cache… Le tueur de l’autoroute ! [musique tonitruante et cris d’effroi] Sous ce titre français gentiment 80’s se cache en réalité Bumperkleef, un des rares films en provenance des Pays-Bas à avoir réussi à traverser la Belgique pour finalement arriver chez nous.

Critique : The perfect candidate

Huit ans après "Wadjda", Haifaa Al-Mansour, de retour en Arabie Saoudite, nous présente un état des lieux partiel et lucide d'un pays en pleine évolution. Un film passionnant et important.

Le box-office de la semaine du 29 juillet 2020

0
C'est le mode de crise qui s'installe comme un nouveau statu quo pesant sur le box-office français. Car cette semaine 31, allant du 29 juillet au 4 août, est une fois de plus une semaine avec un cumul hebdomadaire en dessous du million d'entrées. On pourrait y voir une terrible malédiction économique, un creux sur la durée appelé à guère évoluer, peu importe les nouveaux films à l'affiche.

Test Blu-ray : Marquise

0
Marquise est une adaptation romancée de la vie de Marquise-Thérèse de Gorla, dite Mademoiselle Du Parc ou Marquise Du Parc, actrice / danseuse / égérie ayant séduit Corneille, Molière, Racine et le Roi Soleil lui-même avant de faire sa sortie – extrêmement théâtrale en un sens – en 1668, alors qu’elle n’était âgée que de 35 ans.