Critique Express : La ferme des Bertrand

0
Un documentaire de plus sur le monde agricole, mais un film qui présente quelques caractéristiques qui en font un film particulièrement important.

Critique Express : Le Balai Libéré

0
En 1975 à Louvain-la-Neuve, en Belgique, les nettoyeuses de l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) se sont d'abord mises en grève avant de procéder, purement et simplement, au licenciement de leur patron.

Critique Express : Cesária Évora, la diva aux pieds nus

0
Dans le monde si particulier et parfois cruel du show-business, il arrive de temps à autre des histoires qui s'apparentent à des contes de fée. L'histoire vécue par la chanteuse capverdienne Cesária Évora en est un exemple frappant

Critique Express : Par la fenêtre ou par la porte

0
"Par la fenêtre ou par la porte", c’est l’affaire France Télécom-Orange racontée par celles et ceux, salarié·es et syndicalistes, qui pendant des décennies ont combattu l’inhumanité d’une direction d’entreprise orientée uniquement par la rentabilité financière.

Critique Express : Un pont au dessus de l’océan

0
"Un pont au dessus de l'océan" vient parfaitement compléter "Killers of the Flower Moon", le nouveau film de Martin Scorcese.

Critique Express : Au Clémenceau

0
C'est Georges, le patron du bar Le Clémenceau, qui a proposé à Xavier Gayan de réaliser un film sur son bar. Une proposition que le réalisateur a hésité à accepter, trouvant le sujet délicat à traiter de façon honnête et acceptable d'un point de vue éthique.

Critique Express : Loup, y es-tu ?

0
On peut espérer que le succès de la série "En Thérapie" sur Arte donne envie à un grand nombre de spectateurs de se confronter aux passionnants dialogues entre soignants et patients exposés dans ""Loup, y es-tu ?".

Critique Express : Ma vie est un défi

"Ma vie est un défi" est à la fois un documentaire passionnant et bouleversant sur Yves Auberson et sur la maladie de Parkinson et un magnifique documentaire visuel sur les Alpes suisses,

Critique : Les filles d’Olfa

La réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania a imaginé un dispositif très particulier, très inventif, qui a donné naissance à un film d'une grande intensité, à mi-chemin entre fiction et documentaire

Critique express : Petit Samedi

"Petit Samedi" est tout autant un film plein de douceur sur l'amour filial et sur l'amour maternel qu'un énième film sur les méfaits de l'addiction aux drogues dures.

Critique : Le vrai du faux

En voyant "Le vrai du faux", présenté comme étant un documentaire, on se demande en permanence si on est en face d'un vrai documentaire ou d'une fausse fiction. Deux certitudes toutefois : c'est bien le vrai Armel Hostiou qui l'a réalisé et le résultat est vrai.ment réjouissant.

Critique Express : La mine du diable

Documentaire scénarisé, "La mine du diable" est un nouveau fleuron du réalisme magique propre à un certain cinéma sud-américain.

Derniers articles

Livre : Une vie pour le cinéma (Jean-Jacques Annaud)

Pour le dire tout de suite, nous n'avons jamais été particulièrement fans des films de Jean-Jacques Annaud. Dans sa filmographie pas si fournie, aucune œuvre ne nous a plu de manière exceptionnelle, peut-être aussi parce que l'un de ses genres de prédilection, les aventures animalières, est celui qui nous indiffère au plus haut point.

Critique : Shikun

C'est avant le 7 octobre 2023 que Amos Gitaï a entrepris de réaliser cette adaptation de "Rhinocéros" , la pièce de Eugène Ionesco, en la transposant dans le contexte israélien de l'époque

De retour en salles au mois de mars 2024

0
Au mois de mars, les beaux jours sont censés revenir. Et avec cet éveil printanier, l'envie de sortir. Si vous espérez fréquenter en abondance les salles de répertoire en ces quatre semaines à venir jusqu'au week-end de Pâques, vous risquerez par contre d'être un peu déçus. Car le programme des ressorties de ce troisième mois de l'année 2024 s'avère assez rachitique, pour rester poli.

Cannes 2024 : Xavier Dolan président du jury Un certain regard

Sans aucun doute, Xavier Dolan est un enfant du Festival de Cannes. C'est aussi et peut-être surtout grâce à ses nombreuses sélections que le réalisateur et acteur canadien a su s'imposer sur la scène du cinéma international. Rien de plus normal, dès lors, qu'il y soit présent, année après année.

Critique : Eureka

Le cinéma de Lisandro Alonso est toujours aussi "chamanique", toujours aussi poétique, toujours aussi onirique, toujours aussi près de la nature, mais, d'une certaine façon, il devient de plus en plus politique, montrant et déplorant la disparition de cultures ancestrales sous le poids de la société de consommation.