Cannes 2020 : trois films soutenus par la Quinzaine des réalisateurs

0
On pensait en avoir terminé avec la 73ème édition du Festival de Cannes, ce festival qui n'a jamais eu lieu sur la Croisette en raison de la pandémie du coronavirus. Après les annonces en cascade au début du mois de juin des sélections officielles, condamnées à une existence fantomatique, de la part du délégué général Thierry Frémaux, de la Semaine de la Critique et de l'ACID, il n'y avait plus rien à attendre, si ce n'est la sortie très progressive en salles de ces films soutenus à distance.

Berlinale 2019 : The Kindness of Strangers

2
Avant le lancement de la projection presse du film d'ouverture du 69ème Festival de Berlin, la responsable de la salle où défileront pendant les onze jours à venir des dizaines et des dizaines d'heures d'images en mouvement était montée sur scène pour souhaiter aux journalistes venus du monde entier un bon festival, placé sous le signe de la joie et de la gentillesse.

Berlinale 2020 : En avant

1
Avec désormais plus de vingt longs-métrages à leur actif, les studios Pixar risquent de ne plus détenir pour longtemps le titre d'innovateur technique et narratif qui a fait leur réputation brillante dans le milieu de l'animation depuis un quart de siècle.

Angoulême 2020 : la sélection officielle

0
Les affaires reprennent enfin doucement du côté des festivals, pour l'instant principalement pour ceux au rayonnement français. Après ceux de Cabourg et de Marseille, ce sera le tour, du vendredi 28 août au mercredi 2 septembre prochains, à la 13ème édition du Festival du Film Francophone d'Angoulême d'accueillir les professionnels et les spectateurs venus de Charente et de toute la France.

Berlinale 2020 : Suk Suk

1
Un grand merci à ce film hong kongais, présenté dans le cadre du Panorama au Festival de Berlin, d'avoir tant soit peu restauré notre espoir que la vie sentimentale et sexuelle d'un gay n'est pas obligée de s'arrêter à la quarantaine !

Cabourg 2020 : ça commence aujourd’hui … en quelque sorte

0
Qui a dit que l'amour ne rend pas inventif ? Plutôt que d'annuler, de reporter ou de rendre complètement virtuelle la 34ème édition de leur grande fête du cinéma romantique, qui aurait dû commencer ces jours-ci dans le Calvados, les responsables du Festival de Cabourg ont préféré innover.

Cannes 2020 : faute de festival, la sélection officielle du label

0
Il n'y a pas eu de festival à Cannes au mois de mai dernier. Aucun tapis rouge, aucune montée des marches. Ni accueil houleux ou au contraire dithyrambique des films qui s'y seraient exposés au regard impitoyable du public, composé de professionnels venus du monde entier.

Cannes 2020 : la sélection du label de la Semaine de la Critique

0
Au lendemain de l'annonce de la sélection officielle du Festival de Cannes qui n'a pas eu lieu, c'était à la Semaine de la Critique de communiquer ce matin la liste des films qu'elle soutiendra malgré et contre tout.

Berlinale 2017 : Mr Long

0
Chouette, enfin un film asiatique en compétition en cette 67ème édition du Festival de Berlin et de surcroît en apparence un film de genre ! Faute de pouvoir voir les deux autres candidats orientaux à l’Ours d’or du jury de Paul Verhoeven – puisque notre temps en cette formidable capitale temporaire du cinéma mondial est tout de même compté –, nous anticipions dans une certaine mesure le nouveau film de Sabu, un réalisateur japonais qui a au mieux encore les honneurs douteux des sorties vidéos sur le marché français.

Deauville 2020 : Vanessa Paradis présidente

0
Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Alors que nous commençons à apercevoir le bout du tunnel de la période terne des festivals annulés ou dématérialisés les uns après les autres à cause de la pandémie mondiale du coronavirus, la rentrée promet le retour tant attendu à la normalité de l'activité festivalière.

Arras 2019 : Les Parfums

0
Les chemins sont si courts à Arras, la ville du Pas-de-Calais qui devient depuis vingt ans au mois de novembre un véritable pays de cocagne du cinéma, qu'il serait inconscient d'un point de vue environnemental et nullement efficace d'y utiliser un autre moyen de locomotion que ses propres jambes.

Cannes 2020 : la compétition des courts-métrages

0
On se disait bien qu'il manquait encore quelque chose, après la présentation fleuve au début du mois de la cinquantaine de films sélectionnés par voie de label au Festival de Cannes. C'était la compétition des courts-métrages. Elle a été annoncée ce jour.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Décès du réalisateur Alan Parker

0
Le réalisateur anglais Alan Parker est décédé vendredi dernier, le 31 juillet, à Londres. Il était âgé de 76 ans. Malgré un nombre d'œuvres plutôt réduit dans sa filmographie et aucun genre ou style de prédilection, Parker a su s'imposer comme l'un des réalisateurs incontournables de sa génération.

Test Blu-ray : La belle de San Francisco

0
Réalisé en 1945, La belle de San Francisco était en quelque sorte un film « événement » pour la Republic Pictures, dans le sens où on célébrait cette année-là les dix ans d’existence du studio. Pour célébrer cet événement en bonne et due forme, un confortable budget de 600.000 dollars fut alloué au projet, dont la réalisation fut confiée à Joseph Kane...

De retour en salles au mois d’août 2020

0
Pour un mois en pleine période estivale, jadis la saison privilégiée des ressorties en salles, celui d'août 2020 se distingue par le nombre plutôt réduit de films qui feront leur retour sur grand écran. C'est à peine une quinzaine de titres qui sera soumise en version restaurée au fil des quatre mercredis à venir au regard du public contemporain.

Test Blu-ray : Mortal Kombat Legends – Scorpion’s revenge

0
Pour ceux qui n'auraient pas été ados dans les années 90, Mortal Kombat est une série de jeux vidéo de combat créée en 1992 par Ed Boon et John Tobias, dans le but assumé de concurrencer la franchise Street Fighter. La série de jeux se différenciera de son modèle par le recours à des graphismes réalistes et surtout à une violence brutale et sanglante, dont la marque de fabrique est la Fatalité (« Finish him ! »)

Test Blu-ray : Confession à un cadavre

0
Confession à un cadavre suit - durant une large partie du film du moins - le face à face ambigu entre une gouvernante incarnée par Bette Davis et un horrible petit gamin (William Dix)