Critique : Les Anarchistes

Si l'on peut juger de la qualité d'un film à l'aune de sa narration alors nul doute que Les Anarchistes constituerait un excellent film. En effet, dès les premières minutes, le réalisateur, dont c'est le deuxième film, parvient à trouver une efficacité dans le déroulement du récit évoquant les meilleures heures du cinéma de série-b américain, ces petits films réalisés à la chaîne, parfois en un laps de temps record, et dont l'histoire ne s'encombre pas d'éléments superflus

Festival de Cannes 2015 : les autres prix

De nombreux prix sont attribués dans le cadre du Festival de Cannes, on complète ce qui manque à notre compte-rendu avec les prix des...

Catherine Deneuve en ouverture du 68ème Festival de Cannes

Surprise, c'est La Tête haute, nouveau long-métrage d'Emmanuelle Bercot, qui a été choisi pour être le film d'ouverture de la 68e édition du Festival...

Cannes 2015 : le regard certain d’Isabella Rossellini

Après le visage éclatant d'Ingrid Bergman sur l'affiche officielle, c'est un autre membre de l'une des familles magiques du 7ème Art qui tiendra un rôle important dans cette édition 2015 du Festival de Cannes. IsaBELLA (oui, en majuscules) Rossellini «a accepté de présider le Jury Un Certain Regard»

Cannes Classics 2015 : une sélection alléchante

Enfin ! Il ne manquait plus qu'elle ! La sélection de Cannes Classics qui met à l'honneur les films du patrimoine a été annoncée hier, avec...

Critique : La Loi du marché (2ème avis)

Difficile d'écrire sur le dernier film de Stéphane Brizé sans évoquer la performance de l'acteur principal, Vincent Lindon, tout juste auréolée d'un prix d'interprétation à Cannes 2015. Car La Loi du Marché repose intégralement sur lui, ce dernier imposant son rythme et sa scansion. Seul acteur professionnel de l'équipe, Lindon s'est admirablement fondu dans son rôle au point d'effectuer des stages d'agent de sécurité pour les besoins du rôle.

Cannes 2015 : quand passent les films ?

Sélection officielle (compétition, hors-compétition, séances spéciales, Un Certain Regard, Séances de minuit, Cinéma de la plage), Quinzaine des Réalisateurs, la Semaine de la Critique,...

Les frères Coen co-présidents de Cannes 2015 !

C'est une première, la présidence de la 68ème édition du Festival de Cannes sera assurée par un duo : les réalisateurs, scénaristes, producteurs et...

Critique : Krisha

Présenté dans le cadre de la Semaine de la Critique lors du Festival de Cannes 2015, cet étrange essai filmique signé Trey Edward Shults vient d'être récompensé lors du Festival de Deauville par le jury de la Critique (voir le palmarès complet ici).

Festival de Cannes 2015 : prix Vulcain pour Le Fils de Saul

Le Prix Vulcain de l’artiste-Technicien a été remis à l'ingénieur du son Tamas Zanyi pour Le Fils de Saul «pour la contribution exceptionnelle du...

Cannes 2015 : les candidats à la Caméra d’or

  26 premiers longs-métrages sont en lice pour succéder à Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, le lauréat 2014 de la...

Critique : Une histoire de fou

Dans un film qui va au plus profond des consciences en s'interrogeant sur la justice, sur la vengeance, sur le pardon et sur la mémoire, Robert Guédiguian prouve, une fois de plus, qu'il est un des plus grands réalisateurs de notre époque, tant au niveau de la forme, de plus en plus aboutie de film en film, que du fond, toujours aussi humaniste sans jamais être mièvre.

Derniers articles

Test Blu-ray : La Maman et la putain

0
C’est à Carlotta Films que l’on doit la (re)découverte de ce bel objet cinématographique qu’est La Maman et la putain, disponible pour la toute première fois en France en Haute-Définition, au sein du coffret Blu-ray Jean Eustache.

Critique Express : Jouj

0
Comédie s'inscrivant dans la lignée des films de Eric et Ramzy, "Jouj" dispose d'atouts pouvant lui permettre de faire un bon score dans notre pays.

Test Blu-ray : Alberto Express

0
En à peine quelques minutes, la séquence d'ouverture d'Alberto Express donne le ton, doux-amer et gentiment surréaliste, sur lequel évoluera le film d'Arthur Joffé pendant un peu plus d'une heure et demie.

Test Blu-ray : Un pistolet pour Ringo

0
Pour ceux qui l’ignoreraient, Un pistolet pour Ringo et Le retour de Ringo ont été réalisés la même année, avec la même distribution, le même réalisateur et le même héros. En revanche, la tonalité générale des deux films est extrêmement différente...

James Bond – Casino Royale et la culture du jeu : l’évolution des casinos dans James...

0
L’année 1953 a marqué un véritable tournant dans l’histoire des romans d’espionnage, mais aussi dans celui des jeux de casino. En avril de cette année...