Les Gotham Awards lancent la course aux Oscars

0
277

Gotham-Awards

La 24ème remise de prix des Gotham Independent Film Awards boostent Boyhood pour l’édition 2015 de la course aux Oscars 2015. Les nommés de chaque catégorie sont sélectionnés par des jurys de cinq personnalités du cinéma (critiques, journalistes, programmateurs de festivals et autres experts), les lauréats seront choisis par des jurys indépendants d’auteurs, réalisateurs, acteurs, producteurs et autres personnalités qui participent directement à la création de films. Les prix seront annoncés le 1er décembre. Ce n’est donc pas forcément représentatif mais au moins la qualité est là, sur les cinq films en compétition côté fictions, les quatre déjà vus sont parmi les meilleurs films de l’année, seul Birdman n’a pas encore été montré en France.

Boyhood, actuellement favori des Oscars 2015 (un profil étonnant pour cette compétition qui privilégie les GROS films historiques) domine les nominations avec quatre citations, Birdman, , Dear White People, et Night Call sont nommés deux fois. The Grand Budapest Hotel est cité dans la catégorie du meilleur film, que Wes Anderson a déjà remporté pour en 2011. Des prix spéciaux seront remis à l’actrice , au réalisateur Bennett Miller et à Netflix.

Ellar Coltrane dans Boyhood
dans Boyhood

Meilleur film

Birdman d’Alejandro Gonzalez Iñárritu, produit avec John Lesher, Arnon Milchan et James W. Skotchdopole (Fox Searchlight Pictures)

Boyhood de Richard Linklater, produit avec Cathleen Sutherland, Jonathan Sehring et John Sloss (IFC Films) (critique)

The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, produit avec Scott Rudin, Steven Rales et Jeremy Dawson (Fox Searchlight Pictures) (critique)

Love is Strange d’Ira Sachs, produit avec Lucas Joaquin, Jay Van Hoy, Lars Knudsen et Jayne Baron Sherman (Sony Pictures Classics)

de Jonathan Glazer, produit par Nick Wechsler et James Wilson (A24 Films) (critique)

Alfred Molina et John Lithgow dans Love is strange
Alfred Molina et John Lithgow dans Love is strange

Meilleur documentaire

Actress de Robert Greene, produit avec Douglas Tirola et Susan Bedusa (The Cinema Guild), autour de l’actrice Brandy Burre

CITIZENFOUR de Laura Poitras, produit avec Mathilde Bonnefoy et Dirk Wilutzky (RADiUS, Participant Media, HBO Documentary Films), sur Edward Snowden

Life Itself de Steve James, produit avec Zak Piper et Garrett Basch (Magnolia Pictures and CNN Films), sur le critique de cinéma Roger Ebert

Manakamana de Stephanie Spray et Pacho Velez, produit par Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel (The Cinema Guild), documentaire expérimental qui suit les passagers d’un funiculaire qui mène vers un temple dans une montagne du Népal

Point and Shoot de Marshall Curry, produit avec Elizabeth Martin et Matthew Van Dyke (The Orchard and American Documentary / POV), qui relate le voyage en Afrique du Nord et au Moyen-Orient de Matthew Van Dyke, jeune homme qui souffre de troubles obsessionnels compulsifs

A Girl walks home alone at night
A Girl walks home alone at night

Prix Bingham Ray du jeune réalisateur

A Girl Walks Home Alone at Night
James Ward Byrkit –
Dan Gilroy – Night Call
Eliza Hittman – It Felt Like Love
Justin Simien – Dear White People

Michael Keaton (Birdman)
dans Birdman

Meilleur acteur

Bill Hader – The Skeleton Twins de Craig Johnson
Ethan Hawke – Boyhood
Oscar Isaac – A Most Violent Year de J.C. Chandor
Birdman
Whiplash de Damien Chazelle (critique)
Le panel qui détermine les nommés a décidé de remettre un prix collectif aux interprètes de (critique), Steve Carell, Mark Ruffalo et Channing Tatum

 

Scarlett Johansson dans Under the skin
Scarlett Johansson dans

Meilleure actrice

Patricia Arquette – Boyhood
Gugu Mbatha-Raw – Beyond the Lights de Gina Prince-Bythewood
Julianne Moore – Still Alice de Wash Westmoreland et Richard Glatzer
Scarlett Johansson –
Mia Wasikowska – Tracks de John Curran

Macon Blair dans Blue Ruin
Macon Blair dans Blue Ruin

Révélation acteur ou actrice

Riz Ahmed – Night Call
Macon Blair – Blue Ruin de Jeremy Saulnier
Boyhood
Joey King – Le Rôle de ma vie de Zach Braff (critique)
Jenny Slate – Obvious Child de Gillian Robespierre
Tessa Thompson – Dear White People

Jenny Slate dans Obvious Child
Jenny Slate dans Obvious Child

Prix Spotlight on Women Filmmakers ‘Live the Dream’ Grant

Garrett Bradley, réalisateur (Below Dreams)
Claire Carré, réalisateur (Embers)
Chloé Zhao, réalisateur (Songs My Brothers Taught Me)

L’an dernier, Inside Llewyn Davis a reçu le prix du meilleur film, Matthew McConaughey celui du meilleur acteur pour , Brie Larson celui de la meilleure actrice pour , le trophée de la révélation à Michael B. Jordan pour Fruitvale Station.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici