Accueil Tags Julianne Moore

Tag: Julianne Moore

Test Blu-ray : Bienvenue à Suburbicon

0
L’Amérique fière et patriote n’aime pas trop qu’on lui tende la glace. C’est donc sans surprise que Bienvenue à Suburbicon n’a guère déplacé les foules parmi les spectateurs américains. En dépit de son sujet typiquement américain, souhaitons-lui un sort plus favorable sur le marché international. Car même si George Clooney ne nous a toujours pas convaincus complètement de sa maestria de metteur en scène de cinéma, il signe ici un film fascinant, un peu inégal certes, mais qui sait autant divertir par les frasques sanguinaires de ses personnages les plus mal intentionnés qu’il invite à sa façon un peu schématique à la réflexion sur des questions sociales hélas toujours de première importance.

Test Blu-ray : Le musée des merveilles

0
Le musée des merveilles est adapté d’un livre de Brian Selznick, qui signe d’ailleurs le scénario pour la mise à l’écran. Auteur de Hugo Cabret, adapté il y a quelques années par Martin Scorsese, l’auteur se met encore à hauteur d’enfants. Todd Haynes, dont le Carol était en compétition il y a deux ans, se charge de transposer en images un récit qui avait la particularité d’être en écrit en prose pour une certaine époque (la fin des années 1970) et d’être dessiné pour une autre (la fin des années 1920).

Test Blu-ray : Kingsman – Le cercle d’or

0
Dans le long documentaire présent sur le Blu-ray de Kingsman : Le cercle d'or, Matthew Vaughn et son monteur évoquent l'existence d'un premier montage du film durant rien de moins que 3h45. Le réalisateur a donc du sabrer au montage quasiment une heure et demi de métrage, qui risquent d'ailleurs d'alimenter toutes sortes de légendes urbaines durant les années à venir. Dans les mains d'un cinéaste moins doué que Vaughn en ce qui concerne la façon d'amener son histoire au public, le résultat de cet écrémage forcé aurait sans doute donné un résultat étrange, donnant l'impression d'une narration tout droit sortie d'une bande-annonce : on se souvient par exemple d'avoir ressenti cela durant le dernier acte de Matrix reloaded (2003), mais également plus récemment devant des films tels que Transformers : The last knight (2017) ou Suicide squad (2016).

Critique : Bienvenue à Suburbicon

0
Tout le monde, ou presque, aime George Clooney : la communauté hollywoodienne lui remet en moyenne un prix honorifique par an et ce qui manquait à ses derniers films en termes de poigne commerciale, il a su le compenser amplement en se conformant au roman-photo de la vie conjugale parfaite, car complète.

Critique : Kingsman – Le cercle d’or

0
En 2015, Kingmsan : services secrets était une très bonne surprise, qui semblait sortir d'un peu de nul part. Petit blockbuster americano-anglais, ayant coÜté "seulement" 80 millions de dollars (plus ou moins le budget d'Astérix aux J.O., chaque pays a ce qu'il mérite !), il faisait office de rafraichissement, drôle et inventif, face à une formule Marvel Studios déjà éculée, et en l'absence d'autres long-métrages ayant un budget ne dépassant pas le P.I.B. d'un petit pays. Dans les faits, Kingsman fait partie des adaptations de comics du scénariste Mark Millar, qui depuis Kick-ass négocie le droit de ses adaptations parfois même avant que l'œuvre d'origine ne soit publiée. Le film, et sa suite, ne sont pourtant pas de simples adaptations réalisées par de simples faiseurs hollywoodiens. Elles sont dirigées par Matthew Vaughn qui a pu insuffler sa maîtrise visuelle de l'action. A t-il réussi, avec cette suite, à réaliser un film tout aussi sympathique que le premier ?

Cannes 2017 : Wonderstruck (Le musée des merveilles)

0
Le musée des merveilles Etats-Unis, 2017 Titre original : Wonderstruck Réalisateur : Todd Haynes Scénario : Brian Selznick Acteurs : Oakes Fegley, Julianne Moore Distribution : Metropolitan Film Export Durée : 1h57 Genre : Drame Date...

Première bande annonce délirante pour Kingsman 2

0
Après un teaser à mille à l’heure, la 20th Century Fox vient enfin de dévoiler la vraie bande-annonce de Kingsman : Le Cercle D'Or,...

Bilan : les acteurs & actrices qui ont fait 2016

0
C'est une grande actrice française qui a vécu une belle année qui arrive en tête de notre classement des meilleurs interprètes de l'année. Remarquée...

Test DVD : Maggie a un plan

0
Maggie, une jeune femme chez qui l'action découle directement de la pensée, une jeune femme qui a l'obsession du contrôle et dont on peut espérer, sans trop y croire, qu'un jour, à force de rencontrer des échecs, elle aura appris qu'on "n'organise pas sa vie et celle des autres comme on trie un tiroir de chaussettes" et, qu'au contraire, il est parfois (souvent ?) souhaitable de laisser les choses venir d'elles même.

Oscars 2016 : les présentateurs

2
Dans trois jours, les yeux de tous les cinéphiles susceptibles de s’intéresser à la grande messe de Hollywood seront rivés sur le Dolby Theatre, où aura lieu la 88ème cérémonie des Oscars. Elle sera animée pour la deuxième fois par le comique et acteur Chris Rock (*1965), qui était déjà de service pour cette émission-marathon il y a onze ans.

Berlinale 2016 : Maggie a un plan

2
Greta Gerwig, la nouvelle coqueluche de New York, a plus d’une corde à son arc. Alors qu’on l’adorait déjà en tant que héroïne désordonnée de l’univers de Noah Baumbach, elle s’essaye à une variation plus compétente du même type de personnage dans Maggie a un plan. Ce film confirme donc le talent pétillant de l’actrice principale et nous gratifie de surcroît de la bonne surprise que Rebecca Miller sait faire autre chose que des drames.

Critique : Free Love

1
Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.