Accueil Tags Steve Carell

Tag: Steve Carell

Test Blu-ray : 40 ans, toujours puceau

0
Retour en 2005 avec 40 ans, toujours puceau donc. Dans ce film, Judd Apatow faisait éclater au grand jour la personnalité du génial Steve Carell, qui y interprète le rôle-titre d'Andy, le mec de quarante ans toujours vierge.

Test DVD : Irrésistible

0
Financement de campagne, manipulation des sondages, débat public, utilisation de médias… Avec Irrésistible, le scénariste / réalisateur Jon Stewart joue la carte de la satire pointue, acerbe, brocardant sans vergogne la scène politique moderne.

Test Blu-ray : My beautiful boy

0
Y a-t-il un plus grand fléau social que la drogue ? Elle détruit tout sur son passage, du plus petit, le cercle familial, au plus grand, l’équilibre des états en proie à une guerre sanglante contre les narcotrafiquants, comme par exemple le Mexique. Bref, il n’y a que misère et désarroi à tirer de cette spirale morbide menant presque sans exception à la mort de l’homme dans tout ce qui le caractérise. My beautiful boy en tire néanmoins une histoire particulièrement émouvante, loin des sphères criminelles qui avaient rendu Traffic de Steven Soderbergh si f

Test Blu-ray : Bienvenue à Marwen

0
Les chiffres sont éloquents : avec moins de 11 millions de dollars de recettes au box-office américain (13 millions à l'international) pour un budget de 39, Bienvenue à Marwen est probablement le plus gros échec public de la carrière de Robert Zemeckis. Et pourtant, cette émouvante évocation de la vie et de l'Art de Mark Hogancamp a tout du « grand » film à mettre à l'actif du réalisateur de Forrest Gump : un de ces films qu'on n'aurait pas été étonné de voir rafler plein d'Oscars et remporter une renommée grandissante à travers le monde.

Critique : My Beautiful Boy

0
La jeunesse américaine est en état de crise. Si l'on veut bien admettre que le cinéma est le reflet indirect des préoccupations qui agitent une société à un moment donné, il y a de quoi sérieusement s'inquiéter pour les adolescents des États-Unis !

Test Blu-ray : Battle of the sexes

0
S’ils n’ont jamais su, au fil des films et des années, retrouver pleinement la magie qui animait leur coup d’essai Little Miss Sunshine en 2006, les duettistes Jonathan Dayton et Valerie Faris sont néanmoins parvenus à se dessiner, petit à petit (seulement trois films en douze ans), une filmographie rayonnante, humaine et sincère, composée de films que le public pourra sans aucun doute voir et revoir avec plaisir, de la même façon que les clips qu’ils signent depuis quelques années maintenant pour des groupes tels que, par exemple, Red hot chili peppers.

Screen Actors Guild Awards 2018 : les nominations cinéma

0
Les nominations pour la 24ème édition des Screen Actors Guild Awards, attribués par le très influent syndicat américain des acteurs de cinéma et de télévision, ont été annoncées hier à West Hollywood par les actrices Olivia Munn et Niecy Nash. La cérémonie aura lieu le dimanche 21 janvier 2018. Pour la première fois, elle sera animée par une maîtresse de cérémonie, l'actrice Kristen Bell.

Golden Globes 2018 : les nominations cinéma

0
Les nominations pour la 75ème édition des Golden Globes, attribués par la presse étrangère de Hollywood, ont été annoncées avant-hier à l'hôtel Beverly Hilton par les acteurs Kristen Bell, Sharon Stone, Alfre Woodard et Garrett Hedlund. La cérémonie aura lieu le dimanche 7 janvier 2018 à la salle de bal internationale de l'hôtel Beverly Hilton.

Test Blu-ray : Moi, moche et méchant 3

0
Lors de la sortie du film au mois d'août, personne dans les rangs des chroniqueurs de critique-film.fr n'avait eu l'occasion de voir Moi, moche et méchant 3, mis à part notre rédacteur en chef Pascal Le Duff, qui écrivait « Depuis 2010, il s’agit du quatrième film situé dans l’univers de ce super-méchant passé du bon côté de la loi. Il est toujours accompagné de ses trois filles adoptives et assisté des Minions, ces créatures jaunes aux paroles incompréhensibles qui ne cessent de regretter leur vie au service du mal. Le choix d’un antagoniste bloqué mentalement dans les années 80 (avec moustache ridicule, garde-robe ringarde et références musicales très marquées) ne parvient pas à relancer une franchise en perte de créativité. Ni drôle ni trépidant, ce nouvel opus, toujours réalisé par le français Pierre Coffin, se révèle d’un ennui profond malgré les efforts dans la version française de Gad Elmaleh, rejoint par son propre frère, Arié Elmaleh. »

Critique : Café Society (Cannes 2016)

2
Année après année, Woody Allen revient, infatigablement, avec une nouvelle romance dramatique ou comique. Il a ouvert pour la troisième fois cette année le Festival de Cannes avec sa nouvelle production portée par un beau trio : Jesse Eisenberg (The Social Network), Kristen Stewart (Blanche Neige et le Chasseur) et Steve Carell (The Big Short).

Bande annonce et affiche : Café Society

2
C'est avec un voyage dans le temps que s'ouvrira la 69ème édition du Festival de Cannes. Le nouveau long-métrage de Woody Allen, Café Society,...

Critique : Free Love

1
Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.