Bilan : nos films préférés en 2019

0
69

 

Voilà le temps des bilans annuels et critique-film ne déroge pas à cette sacro-sainte règle avec des listes de 10 à 20 titres selon l’humeur de nos rédacteurs et autres invités cinéphiles, avec ou non des films Netflix, des films de toutes nationalités et tous genres. Un rappel non exhaustif de nos plaisirs respectifs à apprécier la richesse du cinéma contemporain, même si on a parfois l’illusion que le cinéma est moins passionnant aujourd’hui qu’autrefois. Que nenni, disons-nous ! Les films cités ci-dessous prouvent le contraire, avec une variété d’auteurs vénérables et respectés depuis longtemps et en grande forme mais aussi de grands débutants. De la fiction, de l’animation, du drame, de la comédie, du film obscur aux évidences attendues, des suites, des films avec musique et sans, des documentaires, des marathons de quatre heures, il y a un peu de tout, tel un reflet de nos goûts que nous espérons variés. Avec un peu de chance, certains de nos lecteurs découvriront des films qui leur avaient échappé ou retrouveront certains de leurs coups de coeur.

Quentin Tarantino apparaît dans sept listes ; Lav Diaz sur cinq (!), tout comme Bong Joon-ho, le grand favori des diverses cérémonies de remises de prix ciné depuis sa Palme d’or ; , Ladj Ly, Ari Aster, Yorgos Lanthimos et Todd Phillips sur quatre ; Marco Bellochio, Wang Xiaoshuai, le déjà regretté Hu Bo (pour ne citer que ceux-là) sur trois. Et, surprise, deux citations aussi pour le Gregory de Gilles Marchand ! Vivement 2020 pour faire de nouvelles découvertes et apprécier des regards sur l’état du monde !

Notre chère rédactrice Ines commente ainsi sa liste et l’année qui vient de s’écouler, en citant certains des meilleurs longs-métrages sortis cette année :

En 2019, les cinéastes ont continué d’évoquer le « temps » ; « leur » temps, celui d’hier, d’aujourd’hui et de demain. C’est un Brad Pitt impérial, lorgnant sur son rétroviseur, l’héritage cinématographique mais aussi historique d’une triste et lourde année 69 qui semble encore éclabousser une Amérique toujours non remise de la fin de ses temps d’innocence. C’est aussi dans le passé que d’autres cinéastes comme Céline Sciamma vont ancrer leurs discours mais aussi leur engagement. Dans un féminisme lyrique et lucide, ses deux actrices tombent amoureuses sous un plafond de verre ; celui des conventions qui étouffent encore les femmes d’aujourd’hui dont la vie demeure encore partiellement confisquée.

De Montfermeil à Alger, la révolte, incandescente, réduit les distances et embrase chaque plan de films unis dans la contestation. Même chez les figures « super et antihéroïques », le combat est politique. Joaquin Phoenix soulève les masses excédées que les puissants ne veulent pas froisser chez Shyamalan. Mais le dérèglement semble être l’issue inévitable d’un avenir verrouillé dans une dystopie bichromatique semble nous suggérer Lav Diaz. Le cinéma semble ainsi avoir conservé tous ses pouvoirs : il peut sauver les êtres, les immortaliser, les sublimer, il peut aussi lever le voile sur des parties d’un monde agité mais encore debout.

On s’aime peut-être encore chez Honoré, on « aime double » chez Hamaguchi ou l’on désire encore aimer malgré la douleur pour reprendre la belle leçon d’Almodovar. Lors d’une (rare) interview donnée à Libération pour la sortie de Holy Motors, Leos Carax prônait un retour du courage. En clôturant cette année indissociable de ses embrasements politiques et sociaux, il semblerait que l’audace soit encore une vertu de cinéaste mais aussi encore et toujours l’apanage du coeur humain. Merci donc à tous ceux qui continuent d’élever la voix, le corps et l’art au nom de tous.

 

 

 

Jean Jacques Corrio

Ceux qui travaillent d’Antoine Russbach

Perdrix d’Erwan Le Duc

Sibel de Çağla Zencirci et Guillaume Giovanetti

Rosie Davis de Paddy Breathnach

Pour Sama de Waad al-Kateab et Edward Watts

Un coup de maître de Gaston Duprat

Le char et l’olivier, une autre histoire de la Palestine de Roland Nurier

La belle époque de Nicolas Bedos

de Lav Diaz

Lune de miel de Ioana Uricaru

L’homme qui a surpris tout le monde de Natalya Merkulova et Aleksey Chupov

Petra de Jaime Rosales

Teret de Ognjen Glavonic

de Marco Bellochio

Adults in the room de Costa Gavras

5 actrices marquantes en 2019 :

Maud Wyler dans Perdrix

Doria Tillier dans La belle époque

Damla Sönmez dans Sibel

Jennifer Decker dans Un beau voyou

Bárbara Lennie dans Petra

5 acteurs marquants en 2019 :

dans Ceux qui travaillent

Kris Hitchen dans Sorry we missed you

Pierfrancesco Favino dans Le traître

Swann Arlaud dans Un beau voyou

Christos Loulis dans Adults in the room

 

 

 

Mickael Lanoye

Pour 2019, j’ai sélectionné 10 films sortis en salles ou en vidéo, auxquels j’ai ajouté 5 films produits et diffusés par Netflix – difficile d’ignorer Netflix de nos jours…

Ils ne sont pas classés par ordre de préférence.

Traîné sur le bitume (Dragged across concrete) de S. Craig Zahler

Us de Jordan Peele

Midsommar d’Ari Aster

3 from hell de Rob Zombie

Prospect de Christopher Caldwell & Zeek Earl

Sorry to bother you de Boots Riley

John Wick 3 de Chad Stahelski

Once upon a time… in Hollywood de Quentin Tarantino

Convoi exceptionnel de Bertrand Blier

Paradise Beach de Xavier Durringer

Films Netflix :

6 underground de Michael Bay

My name is Dolemite de Craig Brewer

The Irishman de Martin Scorsese

Girls with balls d’Olivier Afonso

Grégory de Gilles Marchand (mini-série)

Mes actrices et acteurs marquants en 2019 :

Florence Pugh pour Midsommar

Elizabeth Banks pour Brightburn

Nathalie Poza pour Banco [70 Binladens]

Lupita Nyong’o pour Us

Tessa Thompson pour Sorry to bother you

Pedro Pascal pour Prospect et The mandalorian

Et au rayon des acteurs dont on ne connait pas le visage mais qui parviennent à imposer une réelle présence « physique » à l’écran, une mention spéciale au contorsionniste Troy James pour Scary stories ; Hellboy et Channel Zero : The dream door.

 

 

 

Pascal Le Duff

1) It Must Be Heaven d’Elia Suleiman

2) Être vivant et le savoir d’Alain Cavalier

3) Ne croyez surtout pas que je hurle de Frank Beauvais

4) Asako I&II de Ryusuke Hamaguchi

5) Le Traître de Marco Bellocchio

6) Matthias & Maxime de Xavier Dolan

7) Jeanne de

8) de Christophe Honoré

9) Le Voyage du Prince de Jean-François Laguionie et Xavier Picard

10) Martin Eden de Pietro Marcello

11) de Teresa Villaverde

12) So Long, My Son de Wang Xiaoshuai

13) Once upon a time in Hollywood de Quentin Tarantino

14) Ne coupez pas ! de Shinichiro Ueda

15) Halte de Lav Diaz

mentions : Perdrix d’Erwan Le Duc, La Fameuse invasion des ours en Sicile de Lorenzo Mattotti, 90’s de Jonah Hill, Diego Maradona de Asif Kapadia et Joker de Todd Phillips qui aura sacrément marqué cette année riche en révolutions !

5 acteurs marquants en 2019 :

Pierfrancesco Favino dans Le Traître

Swann Arlaud dans Un beau voyou ; Perdrix et Grâce à Dieu

Wang Jing-chun dans So Long, My Son

Luca Marinelli dans Martin Eden

Adam Driver dans Marriage story, The Dead don’t die et Star Wars L’ascension de Skywalker

mentions à Dolph Lundgren (Creed II), Joaquin Phoenix (Joker), Masahiro Higashide (Asako I&II), Melvil Poupaud (Grâce à Dieu), Guillermo Francella et Luis Brandoni (Un coup de maître)

5 actrices marquantes en 2019 :

dans Chambre 212

Grace Passô dans Temporada et Au centre du monde

Scarlett Johansson dans Marriage story

Erika Karata dans Asako I&II

Maud Wyler dans Perdrix

 

 

 

Julien Mathon

1. de Bong Joon-ho

2. Joker de Todd Phillips

3. La Favorite de Yorgos Lanthimos

4. Grâce à Dieu de François Ozon

5. 90’s de Jonah Hill

6. Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis

7. Rocketman de Dexter Fletcher

8. Once Upon a Time … in Hollywood de Quentin Tarantino

9. Ma vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan

10. Nous Finirons ensemble de Guillaume Canet

11. Le Chant du loup d’Antonin Baudry

12. Midsommar d’Ari Aster

13. Aladdin de Guy Ritchie

14. Deux moi de Cédric Klapisch

15. Teen Spirit de Max Minghella

5 acteurs marquants en 2019 :

1. François Civil (Deux moi)

2. Swann Arlaud (Perdrix)

3. ‎Joaquin Phoenix (Joker)

4. Steve Carell (Bienvenue à Marwen)

5. Taron Egerton (Rocketman)

5 actrices marquantes en 2019 :

1. Olivia Colman (La Favorite)

2. Rachel Weisz (La Favorite)

3. Maud Wyler (Perdrix)

4. Sandrine Kiberlain (Mon bébé)

5. Virginie Efira (Sibyl)

 

 

 

Nicolas Santal

1. The Irishman de Martin Scorsese

2. Parasite de Bong Joon-ho

3. de Pedro Almodovar

4. Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

5. Ad Astra de James Gray

6. Vice d’Adam McKay

7.Les Misérables de Ladj Ly

8. Once upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino

9. Le Mans 66 de James Mangold

10. Midsommar d’Ari Aster

11. Joker de Todd Phillips

12. Le daim de Quentin Dupieux

13. de Céline Sciamma

14. Santiago, Italia de Nanni Moretti

15. La Favorite de Yorgos Lanthimos

5 acteurs marquantes en 2019 :

– Joe Pesci dans The Irishman (évidemment, le trio De Niro / Pacino / Pesci serait plus juste, mais je veux souligner qu’avec ce dernier long-métrage, Joe Pesci trouve sûrement son meilleur rôle, sa plus émouvante prestation).

– Song Kang-ho dans Parasite (l’acteur coréen dont le visage nous est le plus familier !)

– Joaquin Phoenix dans Joker (ce n’est pas son meilleur rôle, et j’ai des réserves sur le film, mais il reste un acteur époustouflant).

– Pierfrancesco Favino dans Le Traître (un film sur lequel j’ai aussi quelques réserves, mais à l’interprétation impeccable)

– Brad Pitt dans Ad Astra et Once Upon a time in Hollywood (un oscar en 2020 ? On verra …)

Bonus : le top amène à choisir des acteurs en particulier, mais saluons les « performances de groupe », en particulier les villageois dans Bacurau et les enfants dans Les Misérables !

5 actrices marquantes en 2019 :

– Adèle Haenel dans Portrait de la jeune fille en feu (avec Noémie Merlant, évidemment)

– Emma Stone dans La Favorite (toujours une des meilleures actrices de sa génération !)

– Florence Pugh dans Midsommar (gageons qu’elle va bientôt acquérir une notoriété dans le cinéma hollywoodien, peut-être grâce à Black Widow ?)

– Virgine Efira dans Sibyl

– Anaïs Demoustier dans Alice et le maire et Gloria Mundi, deux films politiques imparfaits mais intéressants.

 

 

 

Ines Hamdi

1) Once Upon a Time … in Hollywood de Quentin Tarantino

2) Joker de Todd Philipps

3) Les Misérables de Ladj Ly

4) Une vie cachée de Terrence Malick

5) Edmond d’Alexis Michalik

6) Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin

7) Douleur et gloire de Pedro Almodovar

8) Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

9) de Hu Bo

10) La Mule de Clint Eastwood

11) Ad Astra de James Gray

12) Papicha de Mounia Meddour

13) Parasite de Bong Joon-ho

14) Halte de Lav Diaz

15) Chambre 212 de Christophe Honoré

16) Asako I & II de Ryusuke Hamaguchi

17) Marriage Story de Noah Baumbach

18) de M. Night Shyamalan

19) L’heure de la sortie de Sébastien Marnier

20) Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins et Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis

 

 

 

et en bonus les tops d’un ancien rédacteur et de deux cinéphiles :

Valentin Buchens

An elephant sitting still de Hu Bo

Halte de Lav Diaz

In my room d’Ulrich Köhler

Temporada d’Andre Novais Oliveira

Être vivant et le savoir d’Alain Cavalier

Ne croyez surtout pas que je hurle de Frank Beauvais

Les enfants d’Isadora de Damien Manivel

Monrovia, Indiana de Frederick Wiseman

Jeanne de Bruno Dumont

Viendra le feu d’Oliver Laxe

Synonymes de Nadav Lapid

+ Dragged across Concrete de S. Craig Zahler (certes, le film n’est pas « officiellement » sorti, hormis quelques projections ici et là, mais un top 2019 sans ce film… Comment dire ?…)

 

 

 

Denis Maillé

1) An elephant sitting still de Hu Bo

2) Once upon a time… in Hollywood de Quentin Tarantino

3) Lillian d’Andreas Horvath

4) So long my son de Wang Xiaoshuai

5) Ray and Liz de Richard Billingham

6) Un grand voyage vers la nuit de Bi Gan

7) Tremblements de Jayro Bustamante

8) Contre ton cœur de Teresa Villaverde

9) Martin Eden de Pietro Marcello

10) Les Misérables de Ladj Ly

11) Gregory de Gilles Marchand [film en 5 parties sur netflix]

12) Jeanne de Bruno Dumont

13) La Vie invisible d’Euridice Gusmao de Karim Aïnouz

14) Une grande fille de Kantemir Balagov

15) Halte de Lav Diaz

16) Golden glove de Fatih Akin

17) Parasite de Bong Joon-ho

18) Petra de Jaime Rosales

19) La Favorite de Yorgos Lanthimos

20) Traîné sur le bitume de S.Craig Zahler

 

 

 

Katy

1) Once upon a time…in Hollywood de Quentin Tarantino

2) Seules les bêtes de Dominik Moll

3) Lillian d’Andreas Horvath

4) In my room d’Ulrich Köhler

5) Les Misérables de Ladj Ly

6) Gloria Mundi de Robert Guédiguian

7) Aïlo, une odyssée en Laponie de Guillaume Maïdatchevsky

8) Parasite de Bong Joon-ho

9) Tremblements de Jayro Bustamante

10) La Vie invisible d’Euridice Gusmao de Karim Aïnouz

11) Traîné sur le bitume de S.Craig Zahler

12) Petra de Jaime Rosales

13) Debout sur la montagne de Sébastien Betbeder

14) Les Météorites de Romain Laguna

15) Rêves de jeunesse d’Alain Raoust

16) Midsommar d’Ari Aster

17) L’Homme qui a surpris tout le monde de Natalya Merkoulova et Aleksey Tchoupov

18) So long my son de Wang Xiaoshuai

19) La Favorite de Yorgos Lanthimos

20) La Vérité de Hirokazu Kore-eda

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici