News — 10 avril 2016
News de la planète ciné (10 avril 2016, semaine 14)

Voici une petite sélection de news glanées ces deux dernières semaines et non traitées sur le site…

IMOGEN POOTS

Imogen Poots sera la tête d’affiche de Mobile Homes, l’adaptation d’un court-métrage que l’on avait pu découvrir au Champs Elysées Film Festival en 2013. Le sujet était un peu convenu (comment une prostituée piégée dans un «motel clos» veut protéger son fils et inversement) malgré une mise en scène elliptique et nerveuse. Un court-métrage de bonne facture qui souffrait surtout d’une impression de déjà vu. La version longue semblait inéluctable et l’on n’est pas surpris de réaliser qu’il s’agissait d’une bande-annonce et non d’un film fini sur une durée ramassée. (Variety).

Attendu pour le 22 juin, Le Monde de Dory (Finding Dory) de Andrew Stanton et Angus MacLane est une suite du Monde de Nemo qui se focalise sur un personnage secondaire du premier volet doublé par Ellen DeGeneres. Elle sera accompagnée par un casting vocal impressionnant, comme de bien entendu désormais pour tout film d’animation produit par un gros studio. Elle retrouve Albert Brooks qui était le père de Nemo en VO (Frank Dubosc en VF) et ils seront rejoints par Diane Keaton et Eugene Levy (les parents de Dory), Idris Elba et son ex ennemi de The Wire, Dominic West, des membres de la Modern Family (Ty Burrell, Ed O’Neill), des humoristes (Kate McKinnon future Ghostbuster au féminin et Bill Hader) ainsi que Willem Dafoe et Michael Sheen.

le monde de dory affiche

Oscar Isaac va retrouver Alex Garland pour son deuxième long-métrage après Ex-Machina intitulé Annihilation (voir news). Il rejoindra ainsi Natalie Portman, Gina Rodriguez et Tessa Thompson pour ce nouveau récit de science-fiction qui lui a si bien réussi. (Variety)

Michael Douglas, récent lauréat d’un WTF deuxième César d’honneur a fait don d’une partie de sa collection personnelle de films en 35mm et 16mm au George Eastman Museum à New-York : 37 longs-métrages dont des films dans lesquels il a joué et/ou qu’il a produits dont Vol au-dessus d’un nid de coucous, Le Syndrome chinois, À La poursuite du diamant vert, Liaison Fatale, Wall Street ou Traffic. Le fils de Kirk avait reçu en mai dernier le Prix George Eastman pour sa contribution à l’industrie du cinéma et d’après le directeur du musée, Bruce Barnes, c’est à cette occasion qu’il aurait eu l’idée de ce geste.

michael douglas

rejoint pour le film Patriots Day sur l’attentat perpétré dans le cadre du marathon de Boston en 2013. le premier sera un agent du FBI, le deuxième un policier chargé de l’enquête. Le film étant réalisé par Peter Berg (Du sang et des larmes, Le Royaume…), ça sent le film bien réac’ ou au minimum bien bourrin. John Goodman, J.K. Simmons et Michelle Monaghan font partie de la distribution. Le film sortira aux Etats-Unis en fin d’année. Ci-dessous la bande-annonce du prochain long-métrage, déjà achevé, qui réunit Berg et Wahlberg. Ça a l’air bien aussi…

Une nouvelle catégorie pour les European Film Awards : l’Académie remettra un prix des meilleurs maquillages et coiffures qui sera remis comme les autres trophées techniques (musique, photo, montage, décors, costumes, son) quelques semaines avant la cérémonie officielle et seront désignés par un jury trié sur le volet. La 29e cérémonie aura lieu le 10 décembre en Pologne.

Les réalisateurs Jonathan Dayton et Valerie Faris ( ; Elle s’appelle Ruby) reviennent au cinéma avec où ils dirigeront Emma Stone et Steve Carrell dans les rôles de Billie Jean King et Bobby Riggs, deux champions de tennis de générations différentes qui se sont affrontés lors d’un match exhibition après que le second a fait part de son mépris du tennis féminin et défié celle qui était alors la numéro 1 mondiale, certain qu’aucune joueuse en activité ne pouvait battre un retraité (il avait déjà 55 ans). Ils seront accompagnés par Eric Christian Olsen (l’entraîneur de Riggs), Andrea Riseborough et Elizabeth Shue. Les deux acteurs, déjà réunis dans Crazy, Stupid, Love étaient tous deux nommés aux Oscars en 2015, lui pour Foxcatcher (meilleur acteur), elle pour Birdman (second rôle).

Steve Carell et Emma Stone (avec Ryan Gosling) aux MTV Movie Awards 2011 (Kevin Winter/Getty Images North America)

Steve Carell et Emma Stone (avec Ryan Gosling) aux MTV Movie Awards 2011 (Kevin Winter/Getty Images North America)

Philippe Garrel tournera en mai et juin prochains son 26ème long-métrage intitulé L’Amant d’un jour écrit avec Jean-Claude Carrière, Caroline Deruas et Arlette Langmann comme le précédent L’Ombre des femmes présenté en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs en 2015. Comme le précise le communiqué d’ARTE France Cinéma, il s’agit du troisième volet d’une trilogie en noir et blanc et au format cinémascope qui racontera «l’histoire d’un père et de sa fille de 23 ans qui rentre un jour à la maison parce qu’elle vient d’être quittée, et de la nouvelle femme de ce père qui a elle aussi 23 ans et qui vit avec lui» avec Eric Caravaca et dans les rôles principaux, un père et sa fille. Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma soutiendra également Une saison en France de Mahamat-Saleh Haroun, cinquième film du tchadien dont les deux précédents (Un homme qui crie ; Grigris) ont été en compétition à Cannes et En attendant les hirondelles, premier long de Karim Moussaoui, très beau moyen métrage nommé aux César 2015 qui revenait avec acuité sur l’Algérie des années 90.

Philippe Garrel sur le tournage de L'Ombre des femmes

Philippe Garrel sur le tournage de L’Ombre des femmes

Dans : Chapter Two, Keanu Reeves reprendra son rôle de tueur à gages forcé de sortir de sa retraite après la mort de son chien dans un succès surprise sorti en octobre 2014, un film d’action jouissif, aux scènes d’action efficaces et sans temps mort. Il retrouvera à nouveau John Leguizamo, Lance Reddick, Bridget Moynahan et Ian McShane, rejoints par Common, Peter Stormare et Laurence Fishburne, son mentor de Matrix. Sortie aux Etats-Unis en février 2017.

john-wick-bannière

David Koepp a été engagé pour écrire le cinquième volet de la saga Indiana Jones qui sera réalisé par Steven Spielberg et interprété toujours par Harrison Ford. Il est déjà l’un des «responsables» du précédent épisode, ce qui n’est pas forcément encourageant. Il a également participé à l’écriture de films de qualité variable, les plutôt plaisants Dark Angel, Bad Influence, La Mort vous va si bien, L’Impasse, le premier Mission: Impossible, Snake Eyes, Hypnose, Panic Room, Spider-Man et Premium Rush mais aussi de Why me?, Jurassic Park, Fenêtre secrète, Anges & démons ou The Ryan Initiative. Un pedigree entre le pire et le meilleur, ou au moins le plutôt pas mal. L’an dernier il avait écrit et réalisé le désastreux Charlie Mortdecai….

David Koepp

David Koepp

Deux grands classiques vont faire l’objet de remakes : l’angoissant et très sexué Les Proies de Don Siegel où Clint Eastwood, soldat confédéré durant la Guerre de Sécession gravement blessé était hébergé dans une pension pour jeunes filles, séduisant toute la gent féminine, élèves comme enseignantes, sera refait par Sofia Coppola qui dirigera , Elle Fanning et Kirsten Dunst. Starman de sera revu et corrigé (drôle d’idée là encore) par (Treize à la douzaine ; La panthère rose ; La Nuit au musée 1 et 2 ; Crazy Night ; Les stagiaires), le scénario étant adapté par Arash Amel, coupable de celui de Grace de Monaco d’Olivier Dahan. Bon courage encore pour remplacer Karen Allen et Jeff Bridges, ce dernier ayant été légitimement nommé aux Oscars. Rappelons qu’il existe déjà des remakes de classiques de John Carpenter : Assaut, Halloween, Fog et The Thing, et l’on attend toujours des nouvelles de celui des aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin avec Dwayne Johnson à la place de Kurt Russell alias Snake Plissken de New York 1997 qui fait toujours l’objet de rumeurs de ce genre. Bonne chance à celui qui osera !

Les Proies

Les Proies / Starman

Starman

En bref encore : Jake Gyllenhaal et Ryan Reynolds iront sur la planète Mars dans Life de Daniel Espinosa, avec Rebecca Ferguson, héroïne de choc de Mission Impossible Rogue Nation. Le scénario écrit par Paul Wernick et Rhett Reese (Deadpool) raconte l’histoire d’un équipage de la Station spatiale internationale qui découvre des signes de vie sur la planète Mars. Lorant Deutsch sera dans Labirintus de Joe Dante (non, ce n’est toujours pas une news du 1er avril) ; va réaliser un faux biopic de la chanteuse Barbara avec son ex campagne Jeanne Balibar ; une version long-métrage (toujours animée) de Speedy Gonzales sera produite par la Warner ; et Sam Clafin réunis par Roger Michell pour d’après Daphne Du Maurier ; Guillaume Gouix sera le quadruple champion du monde de Formule 1 Alain Prost dans le sobrement intitulé Prost réalisé par Julien Leclercq qui vient de le diriger dans Braqueurs en salles le 4 mai…

Braqueurs (Guillaume Gouix au centre)

Braqueurs (Guillaume Gouix au centre)

Disparitions : Frank De Felitta (3/8/1921 – 29/3), auteur du roman d’épouvante Audrey Rose qu’il a adapté pour Robert Wise, avait également écrit les scénarios de L’Emprise de Sidney J. Furie (1982) encore d’après l’un de ses romans et Scissors avec Sharon Stone (1991) et réalisé des documentaires. Il était le père du réalisateur Raymond De Felitta (City Island avec Andy Garcia). L’acteur Don Francks (28/2/32 – 23/4) était le shérif du film d’horreur Meurtres à la St-Valentin (la version d’origine, en 1981) et on l’avait également aperçu dans John McCabe de Robert Altman ou Johnny Mnemonic.

Don Francks dans Meurtres à la Saint-Valentin

Don Francks dans Meurtres à la Saint-Valentin

Et pour finir une bande-annonce : du duo The Daniels (Dan Kwan et Daniel Scheinert) avec Paul Dano qui se retrouve sur une île déserte avec le cadavre de Daniel Radcliffe qui va l’aider à survivre en couteau suisse vivant mort !

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles