Accueil Tags Keanu Reeves

Tag: Keanu Reeves

Test Blu-ray : Toy Story 4

0
S’il ne parvient en aucun cas à renouveler l’intense émotion ressentie à la fin du troisième épisode, qui mettait en scène le « passage de relais » d’Andy à Bonnie, Toy Story 4 n’en est pas pour autant – bien au contraire – ce que les aigris ont un peu hâtivement considéré comme l’épisode « de trop » au cœur de la saga initiée en 1995 par John Lasseter. Il s’agit au contraire d’un épisode important, dans le sens où il passe le flambeau à une nouvelle génération de créatifs de chez Pixar qui, à l’issue de cet film marquant réellement un moment-charnière dans l’existence des personnages que nous connaissons depuis 25 ans, sont parvenus redéfinir complètement les bases de la saga en vue – la fin du film ne laisse que peu de doutes à ce sujet – d’une nouvelle série de films ou de spin-offs au cœur desquels ils ne seront plus pieds et poings liés par les impératifs narratifs qui guidaient les pas de la franchise jusqu’alors.

Test Blu-ray : John Wick 3 – Parabellum

2
Cascadeur de formation, le réalisateur de la saga John Wick Chad Stahelski a dû, comme beaucoup d’autres dans son métier, être profondément marqué par la sortie de The raid en 2011. Véritable film-charnière dans l’Histoire du cinéma d’action, le film de Garreth Evans a su prouver qu’un film d’action expérimental, quasiment uniquement composé de bastons / cascades / gunfights, pouvait non seulement fonctionner d’un point de vue artistique, mais également rencontrer un immense succès international. John Wick est donc en quelque sorte un fils illégitime de The raid, et dénote d’une vision extrêmement « pragmatique » du genre.

Test Blu-ray : Replicas

0
Marquant le grand retour de Keanu Reeves à la science-fiction, Replicas était un projet singulier, jonglant à la fois avec des concepts purement « scientifiques » (intelligence artificielle, clonage) et d'autres nettement plus « spirituels » (âme, souvenirs). De fait, le script imaginé par Chad St. John sur un sujet de Stephen Hamel a du poser un réel problème de conscience au réalisateur Jeffrey Nachmanoff, qui a remplacé Tanya Wexler qui devait initialement mettre en scène le film. Comment en effet mettre en images des concepts aussi radicalement différents ? Comment réussir le tour de force de garder un pied dans la « rigueur » scientifique et aborder des idées aussi abstraites que celles d’effacer de la mémoire de quelqu'un toute référence à une personne donnée ?

Test Blu-ray : My own private Idaho

0
En 1991, la découverte de My own private Idaho a marqué la découverte de Gus Van Sant, cinéaste qui ferait parler de lui au cœur de la sphère cinéphile tout au long des années 90-2000, avec un pic de popularité inédit en 2003, puisqu’il obtiendrait la prestigieuse Palme d’Or à Cannes avec Elephant. Depuis une dizaine d’années cependant, le cinéaste fait un peu moins parler de lui. On salue donc bien bas l’initiative de Metropolitan Vidéo, qui a décidé de coupler la sortie du tout dernier film, Don’t worry he won’t get far on foot (lire notre article), à la sortie en Blu-ray de son troisième long-métrage, My own private Idaho donc, unanimement reconnu comme le plus grand chef d’œuvre de sa carrière.

Test Blu-ray : John Wick 2

0
Clairement, la tournure esthétique et narrative qu'ont choisi de suivre les auteurs de John Wick 2 risque de diviser les cinéphiles en deux camps irréconciliables : d'un côté nous aurons les déçus, qui regretteront le manque d'empathie ressentie par le spectateur pour le personnage de John Wick, et qui crieront à l'odieux enchaînement de scènes d'action, sans âme et sans intérêt. De l'autre, on aura les « vrais » amateurs de cinéma d'action, qui n'ont point besoin de prétexte pour se plonger dans une scène d'action efficace ; ceux qui ont usé leurs VHS ou leur laserdisc de A toute épreuve ou de Desperado à force de se repasser toujours les mêmes scènes en boucle.

Un reboot de Highlander par le réalisateur de John Wick !

0
Chad Stahelski qui a co-réalisé John Wick aux côtés de David Leitch devrait réaliser le reboot ciné de la saga Highlander ! Alors que Chad Stahelski se retrouve seul...

Test Blu-ray : Point break

1
Petit classique du film d'action des années 90, ayant acquis au fil des ans le statut de film culte, Point break avait fait exploser en son temps les carrières de Kathryn Bigelow et de Keanu Reeves, tout en confirmant le statut de superstar de l'époque pour Patrick Swayze. Tourné en 2015, le remake du film n'en fera probablement pas de même avec les héritiers spirituels

News de la planète ciné (10 avril 2016, semaine 14)

1
Voici une petite sélection de news glanées ces deux dernières semaines et non traitées sur le site... Imogen Poots sera la tête d'affiche de Mobile...

Test Blu-ray : Knock knock

0
« Toc Toc Toc, qui est là ? C’est les p’tites salopes, Toc Toc Toc, qui est là ? C’est les p’tites salopes… » oui, ceux qui auront reconnu Henri Dès dans cette introduction outrageusement vulgaire seront choqués de voir ainsi dénaturer l’un de ses plus grands tubes, La Petite Charlotte, (…) même si la version live filmée dans les années 90 est un grand moment de hurlements d’enfants de quatre ans à faire rougir les fans hardcore de treize ans de One Direction.

FEFFS 2015 jour 1 : L’Enfer vert et Joe Dante

0
Vendredi 18 septembre et un peu samedi 19 aussi... Toc Toc Toc qui est là c'est les p'tites salopes, Toc Toc Toc qui est là...

Critique : Knock Knock

0
«Je suis venu vous faire chier». Tels étaient les premiers mots (écrits par Bertrand Blier) prononcés par Michel Bouquet dans Les Côtelettes lorsqu'il sonne à la porte d'un monsieur qui n'en demandait pas tant (Philippe Noiret). Eli Roth aurait pu reprendre à son compte ses paroles et les planter dans les bouches pulpeuses des deux jeunes femmes qui débarquent pour troubler Keanu Reeves ce soir-là. Car si elles ne prétendent que vouloir se protéger de la pluie en attendant de retrouver leur chemin vers une fête où elles affirment être attendues, leurs mauvaises intentions se soupçonnent très vite...

Galerie photos : les hommages de Deauville 2015

0
À l'exception du réalisateur (toujours si invisible) Terrence Malick et de Robert Pattinson qui s'est décommandé quelques jours avant sa venue, tous les artistes...