En librairie de cinéma depuis le mois d’octobre 2022

0
914

Michel Ocelot Le Poète des ombres © 2022 Third Éditions Tous droits réservés

Les éditeurs de livres de cinéma ne connaissent pas la crise. Ni visiblement l’inflation, puisque le prix moyen de leurs ouvrages reste aux alentours de vingt euros. En effet, coincé quelque part dans le no man’s land entre la rentrée littéraire et les bonnes affaires de Noël, le mois d’octobre en impose, grâce à ses près de cinquante sorties côté français et une dizaine de moins à l’étranger. Après, bien sûr, on fait preuve d’un optimisme forcené, voire d’une mauvaise foi manifeste en écrivant cela. Car il serait fort étonnant que l’un ou l’autre de ces beaux livres de cinéma soit profitable en bout de course, le marché du livre spécialisé n’ayant jamais été une source de prospérité matérielle.

Une source d’instruction ludique par contre, oui, tout à fait ! Et c’est donc avec beaucoup de mal que nous avons opéré une sorte de choix préliminaire parmi ces milliers de pages, plus alléchantes les unes que les autres. Si, donc, il ne fallait en retenir que trois ou quatre, notre choix se porterait sur le tour d’horizon épique de l’Histoire du cinéma en trois volumes entrepris par Philippe Garnier, le formidable tour de l’œuvre du maître de l’animation Michel Ocelot, le règlement de comptes du scénariste William Goldman avec Hollywood, enfin disponible en français près de quarante ans après sa publication initiale, et une approche originale de la filmographie de Cary Grant.

Hélas, cette ambition dépasse encore et toujours nos capacités de lecture, tout juste en mesure d’avancer très doucement dans le rattrapage de notre retard, accumulé instantanément à la réception de plusieurs livres qu’on a eu l’audace de demander en service de presse, il y a six ans de cela !

Les Aventures d’un scénariste à Hollywood © 2022 Capricci Tous droits réservés

Les biographies

La complémentarité est de mise parmi les biographies du mois d’octobre, qui sont en fait pour la plupart des autobiographies. Que ce soient les acteurs français Denis Podalydès (Le Monde d’hier), Emmanuelle Seigner (J’accuse) et Philippe Torreton (Simone Le Voyage du siècle), le compositeur français Vladimir Cosma (Le Jouet), le monteur français Yann Dedet (Polisse), déjà lauréat en 2021 du prix du Meilleur ouvrage sur le cinéma du Syndicat français de la critique de cinéma pour son livre précédent, ou bien la mère de la Cinémathèque Française, la critique allemande Lotte H. Eisner, ils s’en donnent à cœur joie pour nous raconter leur vie et les leçons qu’ils ont pu en tirer.

Les regards biographiques plus objectifs se cantonnent, quant à eux, au caméléon aussi discret qu’omniprésent du cinéma français qu’est depuis quarante ans l’acteur Daniel Auteuil (Le Nouveau jouet), au réalisateur mythique du cinéma mexicain, espagnol et accessoirement français Luis Buñuel (El Tourments), un habitué de cette chronique, ainsi qu’au maître du cinéma fantastique John Carpenter (Christine), qui avait enchaîné les chefs-d’œuvre dans les années 1970 et ’80, mais dont la retraite n’est malheureusement pas ponctuée des signes de reconnaissance rétrospective qu’il mériterait amplement !

Daniel Auteuil : Daniel Auteuil Sous le masque de Nathalie Simon (L’Archipel – 20€)
Luis Buñuel : Luis Buñuel roman de Max Aub (Les Fondeurs de briques – 30€)
John Carpenter : Carpenter Un ange maudit à Hollywood de Stéphane Benaïm (Éditions Lettmotif – 26€)
Vladimir Cosma : Mes mémoires Du rêve à reality de Vladimir Cosma (Plon – 24€90)
Yann Dedet : Le Principe du clap de Yann Dedet (P.O.L. – 17€)
Lotte H. Eisner : J’avais jadis une belle patrie de Lotte H. Eisner (Marest Éditeur – 27€)
William Goldman : Les Aventures d’un scénariste à Hollywood de William Goldman (Capricci – 23€)
Pascale Petit : Pascale Petit Une vie sans tricher de Pascale Petit (Éditions Glyphe – 20€)
Denis Podalydès : Célidan disparu de Denis Podalydès (Mercure de France – 21€)
Emmanuelle Seigner : Une vie incendiée de Emmanuelle Seigner (Éditions de l’Observatoire – 18€)
Philippe Torreton : Lettre à un jeune comédien Je dis donc je suis de Philippe Torreton (Tallandier – 18€)

A la recherche du mystérieux Cary Grant © 2022 Éditions LettMotif Tous droits réservés

Les monographies

Est-ce que l’envie de parler de la filmographie d’un professionnel du cinéma a toujours besoin d’un prétexte d’actualité ? La synergie médiatique peut faire décoller les ventes, soit, mais tout l’enjeu des livres de cinéma est justement de braquer par eux-mêmes les projecteurs sur des pans du Septième art trop longtemps restés dans l’ombre. Il n’empêche qu’on peut déceler un certain opportunisme au sein de la quinzaine de monographies de ce mois d’octobre. La sortie du dernier film de la réalisatrice Patricia Mazuy, Bowling Saturne, a ainsi coïncidé avec la publication d’un bref traité sur sa manière d’aborder le cinéma. La même chose vaut pour Michel Ocelot et sa féerie animée la plus récente Le Pharaon le sauvage et la princesse. Sans oublier le beau livre, à la fois en français et en anglais, en accompagnement de la rétrospective du chef-décorateur américain Dean Tavoularis (Le Parrain), qui s’est achevée hier à la Cinémathèque Française.

Sinon, on retrouve ici bon nombre d’habitués des librairies de cinéma, comme par exemple le scénariste hautement populaire Michel Audiard (Les Tontons flingueurs), cette fois-ci sous l’angle de son incursion dans la mise en scène, les monstres sacrés du cinéma d’antan et son regard sur la féminité avec Brigitte Bardot (Viva Maria) côté français et Marilyn Monroe (au cœur d’une rétrospective à la Cinémathèque Française à partir du 30 novembre prochain) côté américain, puis, en prolongement des commémorations du 40ème anniversaire de sa disparition, la sublime Romy Schneider (Les Choses de la vie). Par ailleurs, le traitement réservé au réalisateur, Frank Capra, et à la vedette, Cary Grant, de Arsenic et vieilles dentelles nous paraît particulièrement ingénieux, grâce à une bande dessinée pour le premier et une analyse plus approfondie de l’image de l’homme charmant et élégant qu’il projette en toute circonstance pour le deuxième.

Michel Audiard : Michel Audiard réalisateur de Thibaut Bruttin (Institut Lumière / Actes Sud – 39€)
Brigitte Bardot : Brigitte Bardot de Aurore Nive (Casa Éditions – 29€95)
Frank Capra : L’Extravagant Mr Capra de Arnaud Michel et Antoine Lassalle (Éditions Filidalo – 23€)
Cary Grant : A la recherche du mystérieux Cary Grant de Jean-Philippe Costes (Éditions LettMotif – 24€90)
Patricia Mazuy : Patricia Mazuy L’Échappée sauvage de Gabriela Trujillo et Séverine Rocaboy (Playlist Society – 8€)
Marilyn Monroe : Marilyn Les Amours de sa vie de Michel Schneider (Éditions Nami – 24€90)
Michel Ocelot : Michel Ocelot Le Poète des ombres de Nathan Bonvallet (Third Éditions – 29€90)
Claude Sautet, Romy Schneider : Romy Schneider et Claude Sautet Un coup de foudre créatif de Jean-Pierre Lavoignat (Éditions de La Martinière – 32€90)
Romy Schneider : Romy Schneider de Guillaume Evin (Casa Éditions – 29€95)
Dean Tavoularis : Conversations avec Dean Tavoularis de Jordan Mintzer (Synecdoche – 69€)
François Truffaut : François Truffaut en 24 images / seconde de Anne Terral (Médiapop Éditions – 10€)
Francis Veber : Francis Veber Le Livre qui rend chèvre de Philippe Durant (Hugo Publishing – 19€95)
Lino Ventura : Lino Ventura Le Livre coup de poing de Philippe Lombard (Hugo Publishing – 19€95)
Lino Ventura : Perles de Lino Ventura de Frédéric Pouhier et Susie Jouffa (Éditions Leduc – 9€90)

Souviens-toi des Choses de la vie © 2022 Éditions Séguier Tous droits réservés

Thématiques du cinéma

On n’aura jamais fini de faire le tour du cinéma sous toutes ses formes, mais au moins, la bonne dizaine de livres thématiques du mois d’octobre nous permettra d’approfondir nos connaissances dans certains domaines. A commencer par les quatre films mis à l’honneur cet automne, qui n’ont à première vue pas grand-chose en commun. Néanmoins, la production initiale des Aventures de Peter Pan entreprise par Walt Disney au début des années 1950, les débuts de la belle collaboration entre Claude Sautet et Romy Schneider avec Les Choses de la vie, le blockbuster par excellence E.T. L’Extra-terrestre de Steven Spielberg et L’Humanité de Bruno Dumont, Grand Prix et double prix d’interprétation au Festival de Cannes en 1999, ont chacun marqué son époque.

Également au menu de cette exploration très vaste du champ cinématographique : le catalogue de l’exposition en cours actuellement à la Cinémathèque Française, le portrait en près de mille pages de trente actrices du cinéma français, de Romy Schneider à Brigitte Bardot, encore elles, en passant par Simone Signoret et Jeanne Moreau, tout ce qu’il faut savoir sur le cinéma d’animation, versant japonais en particulier, une cartographie singulière du cinéma d’horreur contemporain, et de belles photos de stars, prises dans les années 1960 par Philippe R. Doumic, le photographe attitré d’Unifrance, l’organisme déjà attaché à l’époque de faire la promotion du cinéma français à l’étranger.

Actrices : Nos actrices françaises de Jean-Michel Parker (Éditions Herscher – 45€)
Affiches : Le Cinéma s’affiche Une autre histoire du 7ème art de Ian Hayden Smith (Éditions L’Imprévu – 29€95)
Animation : 100 films d’animation qu’il faut avoir vus de Bernard Génin (Larousse – 25€)
Animation japonaise : Au pays des merveilles Trésors de l’animation japonaise de Nathalie Bittinger (Gallimard – 30€)
Les Aventures de Peter Pan : Peter Pan de Pierre Lambert (Huginn et Muninn – 39€95)
Casting : Le Guide du casting de Claire Coulange (Eyrolles – 25€)
Les Choses de la vie : Souviens-toi des Choses de la vie de Arnaud Corbic (Éditions Séguier – 17€90)
Espionnage : Top secret Cinéma et espionnage de Alexandra Midal et Matthieu Orléan (Cinémathèque Française / Flammarion – 35€)
E.T. L’Extra-terrestre : E.T. L’Extra-terrestre L’Histoire illustrée du film culte de Caseen Gaines (Huginn et Muninn – 39€95)
Histoire du cinéma : Génériques La Vraie histoire des films en trois volumes de Philippe Garnier (The Jokers – 20€ par volume)
Horreur : Abécédaire irraisonné Du cinéma d’horreur et d’épouvante contemporain de Erwan Bargain (Éditions Ocrée – 25€)
L’Humanité : L’Humanité de Bruno Dumont de Maurice Darmon (Éditions Yellow Now – 14€)
Industrie du cinéma : Artmedia Une histoire du cinéma français de Dominique Besnehard et Nedjima Van Egmond (J’ai lu – 8€)
Italie : 45 secondes qui ont changé le cinéma italien de Jean-Philippe Guigou (Filigra Nowa – 16€50)
Liste de films : Pardon le cinéma 100 films à voir d’urgence des classiques aux pépites de Victor Bonnefoy et Sophie Grech (Hors collection – 29€90)
Photographie : Philippe R. Doumic L’œil du cinéma de Philippe R. Doumic (Capricci – 39€90)

Pasolini Corps vu corps nu © 2022 Éditions de la Variation Tous droits réservés

Pour les esprits universitaires

Les étudiants et autres amateurs pointus du cinéma à l’esprit théorique n’ont guère eu beaucoup de livres à se mettre sous la dent ou plutôt sous l’œil au mois d’octobre. Toutefois à signaler sont une monographie sur le réalisateur américain Tim Burton (Dumbo) – on aurait pu s’imaginer un support écrit plus conséquent pour son sacre au Festival Lumière à Lyon à la fin du mois dernier, n’est-ce pas ? – et un regard sur le corps vu par le réalisateur italien iconoclaste Pier Paolo Pasolini à partir de sa trilogie de la vie, mise en scène au début des années 1970 : Le Décaméron, Les Contes de Canterbury et Les Mille et une nuits.

Enfin, deux cinématographies nationales bénéficient d’un traitement de faveur : le cinéma britannique et ses personnages ouvriers, puis, beaucoup plus original, le cinéma togolais et son rude combat économique au jour le jour.

Analyse : Sujets sensibles Une esthétique des personnages de cinéma de Benjamin Thomas (Éditions La Lettre Volée – 19€)
Tim Burton : Le Cinéma de Tim Burton Du figural à la psychanalyse de Manon Grimaud (L’Harmattan – 16€)
Pier Paolo Pasolini : Pasolini Corps vu corps nu de Justine Rabat (Éditions de la Variation – 18€)
Royaume-Uni : Working Class Hero La Figure ouvrière dans le cinéma britannique depuis 1956 de Anne-Lise Marin-Lamellet (Presses Universitaires de Perpignan – 26€)
Théorie du cinéma : Le Cinéma n’est plus ce qu’il était de Joëlle Farchy (Presses des Mines – 20€)
Théorie du cinéma : Les Sons de l’exotisme au cinéma Bruits voix musiques de Amandine D’Azevedo et Térésa Faucon (Éditions Mimésis – 24€)
Togo : Histoire du cinéma au Togo Tome I et Tome II de Claude Forest (L’Harmattan – 33€ et 25€50)

Conversations avec Dean Tavoularis © 2022 Synecdoche Tous droits réservés

Bookworm y Leseratte

Alors qu’on prétend à une exhaustivité toute relative du côté des livres de cinéma publiés en France et dans l’espace francophone, pareille entreprise s’avère sensiblement plus hasardeuse quand il faut aller dénicher les ouvrages au delà de nos frontières. Pourtant, ça bouge aussi considérablement au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Espagne, en Italie et un peu moins le mois dernier en Allemagne, pour ne citer que ces pays durablement engagés dans la défense de la littérature de cinéma. Même si celle-ci y est parfois réservée à un public de chercheurs universitaires fortunés, comme le prouvent les prix pouvant monter jusqu’à une centaine de dollars par livre.

Cinq légendes du cinéma se sont récemment prêtées à l’exercice de l’autobiographie sur le marché anglophone et italophone. Or, pour trois d’entre elles, il s’agit de mémoires d’outre-tombe, puisque Paul Newman, Alan Rickman et Bud Spencer nous ont respectivement quittés en septembre 2008, en janvier et en juin 2016. Ce qui a laissé toute la place sur les plateaux de télévision outre-Atlantique à l’actrice Geena Davis (Thelma et Louise) et à l’acteur Ralph Macchio (Karate Kid) pour promouvoir leurs livres. En parlant de célébrités récemment décédées, on est passablement étonné que la disparition de Jean-Luc Godard à la mi-septembre n’ait pas encore provoqué une salve d’hommages écrits à son honneur, à l’exception d’un livre espagnol, sans doute prévu de plus longue date.

En plus d’une pléthore de livres consacrés à l’analyse experte de films aussi incontournables que Le Dictateur de Charles Chaplin, La Garçonnière de Billy Wilder et Le Parrain Deuxième partie de Francis Ford Coppola, ce sont deux études nuancées sur l’univers d’icônes de l’idéal américain par excellence, Doris Day et Charlton Heston, qui nous intriguent particulièrement, à moins que vous ne vouliez en savoir plus sur celui, hanté et terrifiant, des réalisateurs Ari Aster (Midsommar) et Robert Eggers (The Northman). Le meilleur pour la fin : un bel ouvrage espagnol sur l’un de nos films de chevet, Lawrence d’Arabie de David Lean, qui avait été tourné au début des années 1960 sur la péninsule Ibérique.

Cinéma afro-américan : Regeneration Black Cinema 1898-1971 de collectif (Academy Museum of Motion Pictures / Delmonico Books – 49$95)
Cinéma américain : The American Blockbuster Movies that defined their generations de Benjamin Crace (ABC Clio – 97$)
Cinéma américain : Youth and Suicide in American Cinema Context Causes and Consequences de Alessandra Seggi (Palgrave MacMillan – 109£99)
Ari Aster, Robert Eggers : Art-Horror Die Filme von Ari Aster und Robert Eggers de Adrian Gmelch (Büchner Verlag – 27€)
Cinéma autrichien : Österreich real Dokumentarfilm 1981-2021 de Alejandro Bachmann et Michelle Koch (Film Archiv Austria – 49€90)
Bons baisers de Russie : From Russia with Love de Llewella Chapman (Bloomsbury / BFI – 11£99)
Geena Davis : Dying of Politeness A Memoir de Geena Davis (Harper One – 28$99)
Doris Day : El universo de Doris Day de collectif (Notorious Ediciones – 39€95)
Le Dictateur : Il grande dittatore di Charlie Chaplin de Stefano Giani (Gremese Editore – 18€)
Film noir : Film Noir Portraits de Tony Nourmand et Paul Duncan (Reel Art Press – 49£95)
La Garçonnière : The Apartment Regia di Billy Wilder de Franca De Angelis et Andrea Minuz (Dino Audino Editore – 15€)
Jean-Luc Godard : Jean-Luc Godard 60 años insumiso de Paulino Viota (Athenaica Ediciones – 25€)
Audrey Hepburn : Our Fair Lady Audrey Hepburn’s Life in Pictures de Chiara Pasqualetti Johnson (ACC Art Books – 35£)
Charlton Heston : Running the Race The Public Face of Charlton Heston de Brian Steel Willis (Savas Beatie – 35$)
Walter Hill : Walter Hill The Cinema of a Hollywood Maverick de Wayne Byrne (McFarland – 39$95)
Histoire du cinéma : C’era una volta il cinema de Lanfranco Caffarra (Morlacchi Editore – 30€)
Hollywood : Weimar unter Palmen Pacific Palisades de Thomas Blubacher (Piper Verlag – 24€)
Cinéma japonais : Film Viewing in Postwar Japan 1945-1968 An Ethnographic Study de Jennifer Coates (Edinburgh University Press – 85£)
Lawrence d’Arabie : Lawrence de Arabia El libro del 60 aniversario de Thomas Baumert et Luis Freijo (Notorious Ediciones – 31€95)
LGBTQI : Ausencia y exceso Lesbianas y bisexuales asesinas en el cine de Hollywood de Francina Ribes Pericas (Editorial Dos Bigotes – 19€95)
LGBTQI : Voces transgresoras Una memoria queer de la cultura insumisa de Juan Argelina et Eduardo Nabal (Bohodon Ediciones – 15€)
David Lynch : Oculto David Lynch de Roger Ferrer Ventosa (Dilatando Mentes Editorial – 21€95)
Ralph Macchio : Waxing On The Karate Kid and Me de Ralph Macchio (Dutton – 28$)
Paul Newman : The Extraordinary Life of an Ordinary Man A Memoir de Paul Newman (Century – 20£)
Le Parrain Deuxième partie : The Godfather Part II de Jon Lewis (Bloomsbury / BFI – 11£99)
Pier Paolo Pasolini : Per Pasolini de Goffredo Fofi (La nave di Teseo – 16€)
Péplum : Pontius Pilate on Screen Sinner Soldier Superstar de Christopher M. McDonogh (Edinburgh University Press – 90£)
Picnic à Hanging Rock : Picnic at Hanging Rock de Anna Backman Rogers (Bloomsbury / BFI – 11£99)
Alan Rickman : Madly Deeply The Diaries of Alan Rickman de Alan Rickman (Henry Holt and Co. – 32$)
Riz amer : Riso amaro di Giuseppe De Santis de Paola Speranza (Gremese Editore – 19€)
Renzo Rossellini : Il pre-neorealismo di Renzo Rossellini Prima di Roma città aperta de Beatrice Bassi (Editoriale Delfino – 22€)
Martin Scorsese : Martin Scorsese A Journey de Mary Pat Kelly (Hachette Books – 18$99) Édition révisée et augmentée
Bud Spencer : Il giro del mondo in ottant’anni L’autobiografia di Bud Spencer de Bud Spencer et Lorenzo De Luca (Burno – 19€90)
Sport : Barullo en el area El futbol en 50 peliculas fundamentales de Carlos Marañon (Editorial Universitat Oberta de Catalunya – 25€)
Ténèbres : Tenebre Sotto gli occhi dell’assassino de Roberto Lasagna et Antonio Tentori (Shatter Edizioni – 20€)
Gregg Toland : Authorship and Aesthetics in the Cinematography of Gregg Toland de Philip Cowan (Lexington Books – 120$)
Vampires : Vampire Cinema The First One Hundred Years de Christopher Frayling (Reel Art Press – 39£95)
La Vie des autres : The Lives of Others de Annie Ring (Bloomsbury / BFI – 11£99)
Luchino Visconti : Luchino de Giovanni Testori (La Feltrinelli – 25€)

Top secret Cinéma et espionnage © 2022 Cinémathèque Française / Flammarion Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici