À voir en VOD : On sera deux !

0
On sera deux ! s'inscrit dans le genre de la "rom-com 2.0". Il est d'ailleurs amusant de constater que Jack Quaid, qui incarne le personnage principal du film, est à la ville le fils de Dennis Quaid et de Meg Ryan...

Critique : Moffie

0
Oui, "Moffie" est un film sur la formation des recrues au sein d'une armée, un de plus diront les blasé.e.s. Sauf que celui-ci présente un certain nombre de particularités qui en font un film "tout neuf" qui nous en apprend beaucoup sur l'Afrique du Sud au temps de l'apartheid

Critique : Une nuit

0
Avec "Guy", on avait cru assister à la naissance d'un réalisateur très prometteur. Face à ce film qui, certes, se voit sans déplaisir mais manque d'une certaine profondeur, la déception est donc à la hauteur de l'espérance qu'on pouvait avoir.

Critique : Ema

0
C'est peut-être injuste : d'un réalisateur comme Pablo Larrain, on attend une grande réussite de chacun de ses films et on en arrive à considérer comme n'étant qu'une demi-réussite un film auquel on ne trouverait peut-être que des qualités chez un réalisateur débutant.

Critique : The housewife

0
"The housewife" nous amène à penser que, dorénavant, on guettera la sortie des films de Yukiko Mishima, en espérant y retrouver la même qualité que dans "The housewife".

Arras 2019 : Deux (Filippo Meneghetti)

0
Le poids des secrets devient de plus en plus insoutenable dans ce drame intimiste, qui était hélas déjà le dernier film que nous avons pu voir à l'Arras Film Festival, où il fut présenté dans le cadre des « Découvertes européennes ».

Critique : La nuit du verre d’eau

0
Mélangeant histoire du Liban et ses souvenirs du passé, Carlos Chahine propose un film finalement très universel sur la situation des femmes, sur le patriarcat, sur l'amour, sur l'émancipation, sur le rejet. 

Critique : Sans toi

0
Malgré quelques petits défauts, "Sans toi" est une belle réussite qui nous entraine sur les chemins de l'amour fou, avec tout ce que ce sentiment peut présenter de fort, avec tout les chamboulements qu'il peut apporter, même chez les esprits les plus forts. On se réjouit de retrouver l'excellent Thierry Godard dans le rôle principal d'un film de cinéma. 

Critique : La Fille à la valise

0
Ce n'est pas faire preuve d'un esprit cynique que d'affirmer que les plus belles histoires d'amour se finissent souvent mal. Au cinéma, bien entendu, et pas dans la vraie vie, où la mise en avant médiatique des féminicides nous rappelle ces derniers temps à quel point les choses peuvent dégénérer, quand le cœur n'y est plus.

Critique express : Mi iubita mon amour

0
Sur l'idée de départ de parler d'une histoire d'amitié et de l'histoire d'amour entre Noémie et Gimi, le "scénario" du film a été pratiquement improvisé au jour le jour. A la vision de "Mi iubita mon amour", les qualités  et les faiblesses inhérentes à ce type d'élaboration sont flagrantes, points forts et points faibles se succédant tout au long du film.

Critique : Quand passent les cigognes

0
Le cinéma russe de l'époque de l'Union soviétique n'a pas vraiment bonne réputation en France et ailleurs en Europe de l'Ouest. A l'exception de quelques rares maîtres célébrés – en fait, il n'y en a qu'un seul avec lequel la communauté des cinéphiles occidentaux continue, voire rafraîchit périodiquement son histoire d'amour : Andreï Tarkovski – , l'essentiel de la production cinématographique de ces cinquante années passées derrière le rideau de fer ne paraît être guère plus qu'un instrument parmi d'autres de la propagande communiste.

Critique : Méduse

0
Pour son premier long métrage, Sophie Levy n'a pas choisi la facilité, mais le résultat lui donne raison. Pour le moins atypique, son voyage dans le monde de la jalousie est traité avec douceur et pousse les spectateurs à s'inviter dans les pensées intimes des trois protagonistes du film, interprétés par trois remarquables comédiens.

Derniers articles

Les sorties du 17 avril 2024

Quelque chose ne tourne pas rond au cinéma cette semaine. On ne parle ici ni de la quantité, ni de la qualité supposée des films à l'affiche à partir d'aujourd'hui. Car de ce côté-là, les spectateurs français n'ont vraiment pas de quoi se plaindre, même s'ils ont un peu trop tendance à bouder les salles obscures ces dernières semaines.

Cannes 2024 : la compétition

Après une année de fréquentation record en 2023, le Festival de Cannes aura fort à faire pour atteindre le même niveau de popularité et de retentissement médiatique à partir du mardi 14 mai prochain. La 77ème édition de ce rendez-vous incontournable du cinéma mondial aura lieu sur la Croisette jusqu'au samedi 25 mai.

Critique : Blue Giant

0
Blue Giant JAPON, 2023Réalisatrice: Yuzuru TachikawaScénario : Number 8Acteurs (voix): Yuki Yamada, Shotaro Mamiya, Amane OkayamaDistributeur : EurozoomGenre : Drame, animationDurée : 2hDate de sortie...

Test Blu-ray : Jeff Panacloc – À la poursuite de Jean-Marc

0
La peluche Jean-Marc attirant énormément les enfants, Jeff Panacloc : À la poursuite de Jean-Marc joue plutôt la carte de la comédie familiale. Si la peluche délivre encore quelques punchlines en-dessous de la ceinture, il ne fait pas dans le trash...

Cycle « Variations sur la vitesse » sur LaCinetek en avril 2024

0
D'habitude, les cycles mensuels que l'équipe de LaCinetek nous concocte avec toujours la même cinéphilie attentionnée relèvent de l'ordre du thématique. Chaque dix du mois, il y est question à travers dix films d'un sujet en particulier, comme récemment de la médecine, de l'école, du rock ou encore des banlieues.