Critique : Mon légionnaire

0
Il fut un temps, il y a des années, voire des décennies, quand nous nous intéressions de façon suivie au sous-genre du film de légionnaire. C'était au moment de la sortie de Beau travail sur les écrans français, au mois de mai de l'an 2000.

Critique : La voix d’Aida

0
Le cinéma fait ce qu'il peut pour s'opposer à la folie des hommes, mais son pouvoir est limité. Il n'empêche, ne serait-ce que d'un point de vue civique et historique, il faut voir "La voix d'Aida". En plus, c'est passionnant !

Critique : Moffie

0
Oui, "Moffie" est un film sur la formation des recrues au sein d'une armée, un de plus diront les blasé.e.s. Sauf que celui-ci présente un certain nombre de particularités qui en font un film "tout neuf" qui nous en apprend beaucoup sur l'Afrique du Sud au temps de l'apartheid

Critique : Vers la bataille

0
On se plaint et on se plaint encore, au fur et à mesure que le frein qui nous prive de certaines de nos libertés tarde à être relâché, un modeste allègement de confinement à la fois. Pourtant, en dépit de comparaisons historiques absolument ahurissantes qui voudraient nous faire croire le contraire, ce n'est quand même pas la guerre !

Critique : Waiting for the Barbarians

0
Pour sa première réalisation en langue anglaise sous pavillon US, la réussite du réalisateur colombien Ciro Guerra est totale

Revu sur Disney+ : L’Escadron Red Tails

0
Pour le dernier film de notre incursion pendant une semaine d'essai gratuit dans l'offre très riche et passablement variée sur la plateforme Disney+, nous avons opté pour une production qui n'a été associée à Disney qu'après coup, par voie de l'acquisition de la Fox en mars 2019.

Vu sur OCS : Le Tigre du ciel

0
Parmi les films de guerre, ceux qui se sont lancés dans les airs, en chantant les louanges des valeureux pilotes de telle ou telle armée, ont globalement eu la fâcheuse tendance icarienne de s'écraser misérablement. Il doit bien y avoir un maillon faible qui rend impossible la symbiose probante entre le cinéma et les prouesses de voltigeurs aériens, en uniforme ou en civil.

Vu sur OCS : The Lost Soldier

0
C'est une fin de carrière assez triste que vit ces dernières années le réalisateur danois Bille August. Membre atypique du club prestigieux des cinéastes doublement palmés, il n'a en effet vu aucun de ses films sortir au cinéma en France depuis treize ans.

Vu sur OCS : Le Passage du Rhin

0
Et un autre repêchage avant disparition du service de vidéo par abonnement OCS avec ce film de guerre de André Cayatte, qui compte a priori parmi les Lions d'or du Festival de Venise plutôt obscurs. Pourtant, Le Passage du Rhin sait largement éviter la double dimension héroïque et aventurière généralement associée au genre, au profit d'un récit en deux temps à la sobriété saisissante.

Critique : 1917

0
Fraîchement récompensée de deux Golden Globes majeurs, cette épopée de guerre arrive sur les écrans français avec une réputation d'incroyable tour de force technique. 1917 est tout à fait cela, certes, avec ses effets de montage extrêmement discrets et la photo splendide de Roger Deakins, qui nous plonge dans l'action et la sublime en même temps à un niveau esthétique rarement atteint dans un film de guerre.

Critique : Johnny s’en va-t-en guerre

0
Même une fois que la dernière bataille aura été livrée et que la question des intérêts géopolitiques, à l'origine de la plupart des conflits armés, aura été tranchée, les guerres continuent à faire des victimes. Ainsi, dans Johnny s'en va-t-en guerre, l'un des pamphlets anti-guerre les plus singuliers de l'Histoire du cinéma, après les images d'archives qui montrent au fil du générique des troupes partant presque joyeusement au front avec les félicitations du roi et de l'état-major, une place considérable est attribuée à la souffrance littéralement sourde d'un soldat américain, amplement défiguré par un éclat d'obus.

Critique : Un havre de paix

0
En racontant des événements d'un passé déjà lointain, Yona Rozenkier montre comment cette situation de guerre quasi permanente que connait Israël depuis sa création induit un effet délétère chez ses habitants et tout particulièrement chez les hommes chez qui, souvent, s'exacerbe le culte de la virilité.

Restons connectés

3,969FansJ'aime
4,448SuiveursSuivre
1,960AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test Blu-ray : L’Effaceur – Renaissance

0
Dans l’absolu, L'Effaceur : Renaissance nous apparait surtout comme une bonne idée afin de remplir un peu le line-up des sorties Warner pour 2022, ce dernier ayant été profondément touché par la période de pandémie de Covid-19.

Le box-office de la semaine du 22 juin 2022

0
Avant que la Fête du cinéma ne vienne remplir les caisses des exploitants, le box-office français de cette dernière semaine complète du mois de juin, le numéro 26 allant du 22 au 28 juin, reste pour le moins en demi-teinte. On est certes loin des profondeurs abyssales dans lesquelles les chiffres de la fréquentation s'étaient engouffrés au cours des mois précédents.

Test Blu-ray : Exterminator 2

0
Exterminator 2 est la suite du Droit de tuer, un des derniers vestiges du cinéma « Grindhouse » mettant ses dérives extrêmement graphiques au service d’un récit qui nous proposait une vision de New York qui faisait littéralement froid dans le dos.

Critique : Decision to leave

C'est avec la façon prétentieuse de raconter une histoire somme toute banale, en la délayant en plus jusqu'à plus soif, que tout s'écroule, quand bien même la distribution fait tout son possible, sans vraiment y arriver, pour faire passer la pilule.

Les sorties du 29 juin 2022

Aucun film américain ne pointe son nez en cette dernière semaine de cinéma avant le grand départ en vacances d'été. Ce fait assez rare, même en période post-covid, ne nous attriste pas plus que cela. En effet, il y a amplement de quoi se faire une, deux, voire trois toiles et plus grâce à un programme de sorties toujours aussi richement fourni.