À la une Festivals News — 11 juin 2014
3ème Champs-Elysées Film Festival du 11 au 17 juin

Bertrand Tavernier, , Keanu Reeves, Whit Stillman, Mike Figgis et Agnès Varda sont les invités d’honneur de la 3ème édition de ce Festival american friendly riche en avant-premières et rencontres avec des équipes de films américains et français du 11 au 17 juin.

La présidente Jacqueline Bisset et le président Bertrand Tavernier

La présidente Jacqueline Bisset et le président Bertrand Tavernier

 

Créé en 2012, le Champs-Elysées Film Festival a choisi d’axer sa programmation autour du cinéma américain. L’air de rien, ce choix est audacieux, car seul Deauville au mois de septembre partage cette même ambition de mettre en valeur ce qui reste quand même comme l’une des cinématographies les plus riches du cinéma international. Pourtant chaque année, de nombreux films de qualité passent à travers les mailles du filet et n’apparaissent pas sur nos écrans. Cette année par exemple, ce Festival, réparti sur la quasi totalité des cinémas des Champs, accueillera les seules projections parisiennes de films pourtant très réussis, ne citons que Kiss of the Damned de Xan Cassavetes (critique), de E.L.Katz (critique) ou Légendes Vivantes (Anchorman 2 : The Legend Continues), suite des aventures hilarantes et absurdes de Will Ferrell en animateur télé misogyne qui sort aussi ce mercredi 11 juin en DVD.

anchorman 1

Pour son troisième anniversaire, le festival reçoit une belle liste d’invités, à commencer par les deux co-présidents Bertrand Tavernier et Jacqueline Bisset. Ils seront présents pour des rencontres, le premier après la projection de La Mort en Direct le samedi 14 Juin à 14h au cinéma le Lincoln et la deuxième le mardi 17 juin à 16h15 au Publicis après Riches et Célèbres, dernier film de George Cukor et le tout premier avec Meg Ryan. Ce film auquel l’actrice mythique de Voyage à deux de Stanley Donen ou Le Magnifique de Philippe de Broca est particulièrement attachée (à juste titre) sera l’un des rares à être projeté en 35mm sur l’ensemble du festival.

side_by_side_keanu_reeves

À propos de 35mm et autres formats de pellicule, Keanu Reeves viendra présenter le dimanche 15 à 17h30 au Publicis le documentaire qui revient sur cette transition historique. Side by side (critique) qu’il a produit et dont il est l’intervenant principal est un exemple d’oeuvre pédagogique à ne pas manquer. Il sera aussi présent pour sa première réalisation, l’excellent film d’action Man of Tai Chi le samedi 14 à 21h, là encore au Publicis.

agnes varda en californie

 

 

Les autres invités :

Agnès Varda à l’occasion de la rétrospective de ses films américains qui ressortiront en salles le 30 juillet sous l’appellation Agnes Varda in Californialand, soit les longs-métrages Documenteur, Lions, Love and Lies et Mur Murs et les courts-métrages Oncle Yanco et Black Panthers. La réalisatrice sera également présente pour une projection de Sans toit ni loi qui ressort en version restaurée le 18 juin.

 

Whit Stillman qui présentera dès ce mercredi ses films Les Derniers jours du disco et qui ressort en version restaurée cet été. Damsels in distress est également programmé plus tard cette semaine. Le réalisateur est à Paris depuis le début du mois d’avril pour le tournage d’une série produite par Amazon, The Cosmopolitans qui réunit Shaun Evans, Chloe Sevigny, Adam Brody et Adriano Giannini, qui suit les aventures sentimentales d’un groupe d’américains vivant à Paris.

 

Whit Stillman

Whit Stillman

Mike Figgis pour une carte blanche mystérieuse autour du Festival A Shaded View On Fashion Film. Le réalisateur britannique du jazzy Stormy Monday et de Leaving Las Vegas s’est lancé dans la réalisation de projets en lien avec la mode dont le documentaire On Liberty rendant hommage à la créatrice Vivienne Westwood, des courts-métrages pour des Maisons comme « Agent Provocateur » avec Kate Moss ou des campagnes dont celle autour de la collaboration Lanvin pour H&M. Il évoquera donc ses liens avec la mode, mais pas seulement on peut l’imaginer.

Mike Figgis

Mike Figgis

Le hasard faisant bien les choses, le seul vendredi 13 de l’année tombe en ce mois de juin, et à cette occasion, une soirée permettra de passer une soirée riche en effrois de qualité avec trois pépites fantastiques : le film noir Cheap Thrills qui vient d’être édité en DVD et bluray, Kiss of the Damned de Xan Cassavetes en présence de ses trois vamp(ire)s françaises Anna Mouglalis, Joséphine de la Baume et Roxane Mesquida et enfin le classique de Tobe Hooper, Massacre à la tronçonneuse, présenté avec succès dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs lors du dernier Festival de Cannes pour son quarantième anniversaire.

vendredi 13

Le festival est aussi compétitif. Neuf films américains indépendants présentés par leurs réalisateurs seront départagés par deux prix, l’un sera attribué par le Public et l’autre par un jury de blogueurs (voir présentation des films). Deux prix, là encore déterminés par le public, seront remis à des courts métrages français et américains. Enfin, un jury de lycéens départagera les Incontournables TCM Cinéma, douze classiques du cinéma présentés là encore en versions restaurées. L’an dernier, Un, deux, trois de Billy Wilder avait reçu ce prix, à la surprise générale de ceux qui s’attendaient à les voir choisir la facilité (Scarface de Brian de Palma par exemple).

FANTOME HENRI LANGLOIS

En parallèle aux classiques US, des grands films du cinéma français seront également présentés, avec notamment dans le cadre d’une célébration du centenaire du père de la Cinémathèque Française Le Fantôme d’Henri Langlois, imposant documentaire de plus de trois heures de Jacques Richard qui rend un très bel hommage à l’un des plus ardents défenseurs du cinéma en donnant la parole à ceux qui l’ont connu. Des témoignages uniques et passionnants pour un voyage dans la mémoire du cinéma et de ceux qui ont permis de le préserver quand ce n’était pas facile. Ce sera le samedi 14 Juin 2014 à 14h au MK2 Grand Palais.

under the skin

Des avant-premières françaises et américaines seront proposées, parmi lesquelles une très grande sensation : Under the skin, film fantastique hypnotique et fascinant avec une bien surprenante Scarlett Johansson, l’excellente comédie western Albert à l’ouest de à qui l’on doit le cintré Ted et , le nouveau chef d’oeuvre de Frederick Wiseman sur le célèbre musée anglais. Citons encore la nouvelle réalisation de Clint Eastwood, , un biopic musical sur The Four Seasons et le documentaire prometteur À la Recherche de Vivian Maier de Charlie Siskel et John Maloof, étonnant récit d’une photographe amateur dont le talent a été découvert après son décès. Son histoire a tout pour séduire les amateurs de récits extraordinaires qui avaient fait de Sugar Man l’un des succès surprise de 2013.

À voir encore : Kill Your Darlings, avec Daniel Radcliffe, et Ben Foster dans les rôles des poètes de la Beat Generation Jack Kerouac, Allen Ginsberg et William S. Burroughs confrontés à un meurtre, et avec encore , , Jennifer Jason Leigh et Elizabeth Olsen ; La Vérité Sur Emanuel de Francesca Gregorini, en présence de la réalisatrice, de son actrice Kaya Scodelario et de ses producteurs et Alex Sagalchik ; le thriller , avec Tom Hardy dirigé par , l’un des meilleurs scénaristes actuels (Dirty Pretty Things, Les promesses de l’ombre et Crazy Joe avec Jason Statham) ou encore le documentaire Vito de Jeffrey Schwartz (I am Divine) sur le militant gay Vito Russo.

Locke_QUAD_Art 1 pack.indd

En clôture officielle sera présenté Le Procès de Viviane Amsalem, troisième volet d’une série de films réalisés par Ronit Elkabetz et son frère Shlomi après Prendre femme et Les Sept jours, toujours avec les mêmes personnages interprétés par la réalisatrice-actrice et Simon Abkarian en mari obstiné qui refuse le divorce.

Le festival propose encore une nouvelle soirée caritative pour les Toiles Enchantées avec le film Bon rétablissement de et un karaoké géant autour de Peau d’âne.

US IN PROGRESS

Le festival a aussi un espace dédié aux professionnel avec la troisième édition des US In Progress, dont le but est de faciliter la distribution en France de films indépendants. Deux Films US in Progress Paris 2013 font partie de la programmation cette année : 1982 de Tommy Oliver, vainqueur de l’édition 2013 et Ping Pong Summer de Michael Tully qui sort en salles le 16 juillet prochain. Pour la première fois une plateforme de développement et de financement pour une douzaine de projets venus du monde entier est organisée, en partenariat avec le Festival de Cinéma Européen des Arcs les 12 et 13 juin. Le Paris Coproduction Village prend le relais de Paris Cinema qui abandonne cette manifestation faute de budget. Peut-être un signe qui semble confirmer que l’un de ces deux festivals glisse tranquillement vers sa disparition alors que l’autre confirme son ascension dans le paysage cinématographique ?

Les salles partenaires : le Balzac, le Gaumont Champs-Élysées, le Lincoln, le MK2 Grand Palais, le Publicis Cinémas et l’UGC George V.

 

Tarifs :

Un pass festival a été mis en place au tarif de 50 euros (35 euros pour les moins de 26 ans) en vente sur le site du Festival ou à la Fnac et dès le 11 juin à la boutique du Festival située chez Publicis (Wifi Café Orange – 133 avenue des Champs-Elysées), il donne accès à toutes les séances, dans la limite des places disponibles, hors ouverture et soirée des Toiles Enchantées. Pour les places à l’unité, les tarifs sont ceux habituels des salles participantes, les cartes UGC illimité et Gaumont Pathé sont acceptées.

Pour la soirée caritative des Toiles Enchantées, le tarif est de 50 euros pour assister à la séance de cinéma, précédée d’un apéritif champagne sur la fabuleuse et très rare Terrasse Publicis ou de 90 euros pour assister à la séance de cinéma suivie d’un cocktail dînatoire sur la Terrasse Publicis.

champs elysees logo fond-blanc

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *