Accueil Tags Clint Eastwood

Tag: Clint Eastwood

Vu sur Ciné + : La Mule (Clint Eastwood)

0
En toute probabilité, on aura vu pour la dernière fois Clint Eastwood devant la caméra dans La Mule. Ou peut-être pas ? Car s'il y a bien une chose que nous a appris la longue carrière, ponctuée de nombreux hauts et de quelques bas, de ce géant du cinéma hollywoodien, c'est qu'il a toujours su se réinventer.

Décès du compositeur Lennie Niehaus

0
Le compositeur américain Lennie Niehaus est décédé jeudi dernier, le 28 mai, à Redlands en Californie. Il était âgé de 90 ans. Un musicien et compositeur de jazz accompli, Niehaus avait composé ou arrangé l'immense majorité des musiques des films de Clint Eastwood.

Harley Quinn, Clint Eastwood et les autres, déjà en VOD

0
Victime collatérale de la situation sanitaire liée à la crise du COVID-19, la chronologie des médias, règle définissant l'ordre et les délais dans lesquels les diverses exploitations d'une œuvre cinématographique peuvent intervenir, a largement été assouplie. La loi du 23 mars 2020, dite « d’urgence pour faire face à l’épidémie du Covid-19 », a en effet ouvert la voie à de possibles dérogations au système actuel de chronologie des médias.

Test Blu-ray : La mule

0
L’indétrônable Clint Eastwood, 88 ans, ne donne pas le moindre signe de fatigue. Il revient devant la caméra pour une histoire tirée de faits réels, sur le plus vieil employé d’une entreprise peu légale…

Décès de l’actrice Sondra Locke

0
L'actrice américaine Sondra Locke est décédée le 3 novembre à Los Angeles des suites d'un cancer. Elle était âgée de 74 ans. Sa mort n'a été annoncée que cinq semaines plus tard, le 13 décembre. Ce retard est comparable au décalage important entre la disparition de l'actrice Lila Kedrova en février 2000 et l'annonce seulement en avril de la même année, à une époque avant les réseaux sociaux, qui auraient dû rendre pareille négligence inconcevable de nos jours.

Livre : La révolution Sergio Leone

0
Jusqu'à janvier, la Cinémathèque est aux couleurs de Sergio Leone : une très belle exposition est consacrée au réalisateur romain, accompagnée d'un épais catalogue. Un catalogue au format qui différent de ceux édités les années précédentes pour les expositions Scorsese ou Truffaut, mais encore une fois incontournable.

Test Blu-ray : Le 15h17 pour Paris

0
En vieil anar qui se respecte, Clint Eastwood semble bien déterminé depuis quelques années à se construire une filmographie se développant « en réaction » aux canons du blockbuster actuel. Si les studios ne jurent plus depuis une dizaine d’années que par les films de super-héros, le grand Clint a quant à lui décidé de devenir le chantre d’un cinéma ancré de plein pied dans le réel, au cœur duquel l’héroïsme et la bravoure prennent le visage de personnages bien vivants, s’imposant comme les véritables super-héros de notre temps.

Festival Lumière 2018 : les premières infos

0
10 ans déjà ! 2018, les 123 ans du Cinématographe Lumière et de son premier film La Sortie d’usine. Les 36 ans de l’Institut Lumière. Les...

Quinzaine 50 : un Carrosse pour les réalisateurs

0
Depuis 2002, la Société des Réalisateurs de Films remet un prix spécial en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs. Un prix nommé Carrosse d’or, en hommage au film de Jean Renoir avec Anna Magnani. Si la statuette en bronze représente des personnages typiques de la Comedia dell’arte, c’est bel et bien aux cinéastes que le trophée est remis. À travers le Carrosse d’or, les membres de la SRF veulent « rendre hommage à un cinéaste qui a marqué l’histoire du cinéma, par son audace, son exigence et son intransigeance dans la mise en scène ».

Martin Scorsese recevra le Carrosse d’or 2018

1
À l'occasion de son cinquantième anniversaire, la SRF, la Société des Réalisateurs de Films, fait très fort pour le choix du lauréat de son...

Test Blu-ray : Les proies

0
Au fil des années et des films, la fougue et la « passion » qui animaient la critique et le public à la découverte des œuvres de Sofia Coppola s'est peu à peu tarie, laissant de plus en plus place à un intérêt distant, une indifférence polie. Si l’annonce de chacun de ses nouveaux films suscite immanquablement un léger regain de fougue, la découverte de ceux-ci finit toujours un peu par décevoir, comme si on en voulait un peu à la cinéaste de ne pas nous livrer à chaque long-métrage une œuvre de la force de son premier (et meilleur) film, The virgin suicides.

Test Blu-ray : Pendez-les haut et court

0
Pendez-les haut et court occupe une place un peu « à part » dans la filmographie de Clint Eastwood. En effet, après avoir tourné trois westerns aux côtés de Sergio Leone entre 1964 et 1966, qui ont fait de lui une véritable icône en Europe, le film de Ted Post constitue son premier western en tant que « star » aux États-Unis. Ainsi, comme pour capitaliser sur un personnage de l'homme sans nom, il s'offre donc un rôle très proche de celui qui l'a rendu célèbre : Jed Cooper, le justicier impitoyable, revenu d'entre les morts pour traquer une bande de hors-la-loi l'ayant laissé pour mort. Sa quête personnelle est motivée par une soif inassouvie de vengeance, et prend naturellement place dans un Ouest sauvage en pleine déliquescence sociale, au cœur duquel la notion de « justice » n'est pas toujours compatible avec celle de « loi ».