DVD Séries TV — 13 mai 2019
Test Blu-ray : Channel Zero Saison 1 – Candle Cove

Channel Zero – Saison 1 :

 
 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Créateur :
Acteurs : , , Luisa d’Oliveira
Éditeur :
Durée : 4h30 environ
Genre : Série TV, Horreur
Date de sortie DVD/BR : 17 avril 2019

 

Mike Painter revient dans la petite ville de son enfance trente ans après la disparition de son frère jumeau et d’autres enfants. Il revoit ses amis d’enfance, Jessica et Gary, et évoque avec eux Candle Cove, une mystérieuse émission pour les enfants qui apparaissait sans prévenir sur n’importe qu’elle chaîne, et que les adultes ne pouvaient voir. Ce programme aurait-il joué un rôle dans les événements tragiques de leur enfance ? Peu après, Mike découvre que la fille de Jessica et Gary voit aussi Candle Cove…

 


 

La saison

[4,5/5]

Channel Zero est une série diffusée sur Syfy entre 2016 et 2018, dont les 24 épisodes prennent la forme de quatre saisons et quatre histoires indépendantes. Conçue sur le modèle très en vogue de « l’anthologie horrifique », la série créée et développée par Nick Antosca se base sur le phénomène des « creepypastas », c’est-à-dire les légendes urbaines diffusées sur Internet et largement relayées par les réseaux sociaux : parmi les creepypastas les plus célèbres, on note par exemple les récits tournant autour du « Slender Man », de « Momo », de « Sad Satan » ou du « Midnight Game ».

La première saison de Channel Zero se base donc sur un bien connu des amateurs de ce genre d’histoires morbides : il s’agit de l’émission de TV « Candle Cove », qui sera le thème central de ce véritable petit trésor de série fantastique, prenant son temps pour installer une ambiance de terreur à couper au couteau et évoluant crescendo en direction d’un dernier épisode enchainant littéralement les visions de cauchemar. Série de l’étrange, du bizarre, flirtant souvent entre l’horreur pure et le sentiment de malaise fréquemment développé par le cinéma de David Lynch, Channel Zero – Candle Cove prend grand soin d’installer une véritable atmosphère, qui avance par petites touches insidieuses, et imposera au final au spectateur un spectacle aussi unique que vraiment réussi.

Et si le nom de la série Channel Zero – Candle Cove vous dit quelque chose, c’est normal : votre site préféré – le nôtre – en avait déjà parlé lors de la diffusion de l’épisode pilote en octobre 2016. Et ce que notre chroniqueur OGB disait à l’époque reste tout à fait d’actualité :

« Le moins qu’on puisse dire lors du visionnage du pilote, c’est que l’ambiance fonctionne. On frissonne et l’on est constamment mal à l’aise lorsqu’on voit des extraits de la fameuse émission pour enfants. De plus, le réalisateur Craig William Macneill ne succombe pas à la facilité en évitant l’emploi de jumpscares. Cela dit, la multitude de plans fixes tendent à rendre le rythme mollasson, le côté verbeux de certains dialogues n’aidant pas. Néanmoins, ce premier épisode fait peur et donne envie d’en découvrir plus ! On sent l’influence du grand Stephen King ainsi que le mythe revisité de la petite souris. Alors, on attendra avec impatience les cinq prochains épisodes. »

Les qualités de la série, soulignées par OGB sur le premier épisode de la saison, ne font au final que s’intensifier au fur et à mesure que les épisodes défilent, tandis que les menus défauts qu’il trouvait au show tendent quant à eux à s’amoindrir, dans le sens où le rythme volontairement lent du récit contribue en grande partie à l’impression saisissante d’horreur allant crescendo au fil des heures passées aux côtés de ce petit groupe de personnages aux personnalités réalistes. On est maintenant très curieux – et impatients – de découvrir la deuxième saison du show, annoncée pour le 26 juin chez Elephant Films !

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Fidèle à ses excellentes habitudes en termes de galettes Haute Définition, Elephant Films a soigné son édition Blu-ray de Channel Zero – Candle Cove, et lui offre même un écrin HD de toute beauté. La série créée par Nick Antosca s’offre en effet un encodage de première bourre, qu’il s’agisse de la définition, du piqué, du niveau de détail, des couleurs, des contrastes ou de la profondeur de champ, tout est au taquet, on est vraiment en présence d’une édition Blu-ray littéralement somptueuse ; tout juste pourra-t-on tiquer sur la gestion de quelques scènes nocturnes par ci par là. Côté son, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 à la spatialisation très finement travaillée, plongeant le spectateur dans l’ambiance horrifique de la série de la plus immersive des manières.

Côté suppléments, l’éditeur nous propose sous l’appellation « scènes coupées » l’intégralité des émissions Candle Cove tournées pour le show, épisode par épisode : de quoi se replonger dans la bizarrerie de ce spectacle pour enfants d’un nouveau genre. On terminera ensuite avec une galerie de photos et une sélection de bandes-annonces de séries TV éditées par Elephant.

Mais ce n’est pas tout, puisque le boitier de cette première saison de Channel Zero contient également un livret de 24 pages écrit par Elvire Rémand (East Asia), qui reviendra sur le phénomène des creepypastas avant d’aborder dans le détail Candle Cove, en revenant sur la genèse de cette histoire et la réussite globale de cette première saison. Intéressant et agréable à lire !

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles