Test DVD : Notre corps

0
191

Notre corps

France : 2024
Titre original : –
Réalisation : Claire Simon
Scénario : Claire Simon
Éditeur : Blaq Out
Durée : 2h48
Genre : Documentaire
Date de sortie cinéma : 20 février 2024
Date de sortie DVD : 19 mars 2024

J’ai eu l’occasion de filmer à l’hôpital l’épopée des corps féminins, dans leur diversité, leur singularité, leur beauté tout au long des étapes sur le chemin de la vie. Un parcours de désirs, de peurs, de luttes et d’histoires uniques que chacune est seule à éprouver. Un jour j’ai dû passer devant la caméra…

Le film

[4/5]

Claire Simon est une cinéaste qui aime passer de la fiction au documentaire. Après avoir mis en images, en 2021, un entretien entre Marguerite Duras et Yann Andréa (Vous ne désirez que moi), elle revient cette fois avec Notre corps, un documentaire-fleuve (2h45) entièrement tourné à l’hôpital Tenon, à Paris. Dans les premières minutes du film, Claire Simon nous expliquera en voix off, alors qu’elle se rend à pied à l’hôpital, comment elle en est venue à réaliser ce documentaire.

Notre corps nous proposera donc de rencontrer des femmes de tous âges et de tous horizons : depuis les premières consultations gynécologiques de l’adolescence jusqu’à l’unité de soins palliatifs, en passant par la salle d’accouchement ou les services de procréation médicalement assistée, d’obstétrique ou d’oncologie, sans oublier les IVG ou les parcours de transition de genre, Claire Simon observe, sans porter le moindre jugement, le corps et l’âme de toutes ces femmes confrontées à l’expérience de l’hôpital.

A une époque où l’influence des réseaux sociaux et de leurs algorithmes pensés en dépit du bon sens tend à coincer la pensée dans une « bulle » et à exacerber les extrémismes, on entend déjà en bruit de fond la clameur des virilistes de tout poil, qui se refuseront à passer presque trois heures à « regarder des schnecks ». C’est une des raisons pour lesquelles un documentaire tel que Notre corps devrait être reconnu d’utilité publique. Révélateur et soigneusement structuré, le film de Claire Simon parvient à saisir les différences entre chaque femme dans leurs moindres détails, tout comme leur douleur et leur bonheur partagés.

Au début de Notre corps, un médecin déclare à une patiente qu’il s’agit de « son » expérience, et de « ses » choix : personne n’a le droit d’influencer ses décisions. Chaque cas (chaque femme) est unique, de cette vieille dame arrivant au terme de sa deuxième chimiothérapie à celle qui donne naissance à son troisième enfant, en passant par cette adolescente en souffrance, qui évoque sa transition à venir dans le but de devenir un homme. Claire Simon prend le temps d’écouter l’histoire de chacune d’entre elles, avec bienveillance et impartialité – non pas par le biais d’entretiens face caméra, mais en filmant leurs entretiens avec les professionnels de la santé.

De fait, Notre corps est parsemé de moments très forts. On pense à ce moment au cours duquel une jeune espagnole apprend, par le biais d’une traduction approximative, que le traitement dont elle fait l’objet entraînera probablement sa stérilité. La caméra de Claire Simon capture la vie de ces femmes de façon empathique et presque intime. Cette notion d’intimité se retrouvera également dans le fait que la cinéaste est devenue, en cours de tournage, une partie intégrante de l’histoire qu’elle nous raconte à l’écran, démontrant par là même toute la diversité des corps féminins tout autant que l’autorité – ou le manque d’autorité – que de nombreuses femmes exercent sur lui. Mais si le parcours de la cinéaste face au cancer du sein qui vient de lui être diagnostiqué est documenté, elle ne laisse à aucun moment sa propre histoire prendre plus de temps ou d’espace au cœur de son film que celle d’une autre personne.

Bien sûr, Notre corps dure presque trois heures, mais grâce à sa structure de documentaire, le film parvient à maintenir un rythme assez solide, qui ne provoquera jamais réellement l’ennui, même lors des moments de calme et de réflexion que Claire Simon apporte au spectateur par le biais de plans des couloirs de l’hôpital ou de ses bureaux baignés de soleil. Cependant, on devine qu’en un an de tournage, la réalisatrice a dû cumuler des centaines d’heures de rushes, et on se demande si Notre corps n’aurait pas pu se voir décliné sous la forme d’une série documentaire : dix épisodes de trente à quarante minutes auraient pu apporter un souffle différent au film, et surtout toucher davantage de public que les 20.000 spectateurs s’étant déplacés dans les salles françaises en début d’année.

Au final, Notre corps s’impose néanmoins comme un documentaire assez passionnant, surtout dans la manière dont il parvient à brosser un portrait personnel et varié de ce qu’est la féminité. Tout au long du film, Claire Simon réussit à faire passer un beau message d’égalité à partir d’expériences certes partagées, mais toutes différentes les unes des autres : chacune des patientes qui nous sont montrées au cours du film a en effet sa propre histoire, personnelle et singulière, et qui ne se résume pas juste, comme on peut parfois l’entendre, à « des problèmes de femme ».

Le DVD

[4/5]

Après une courte carrière en salles ayant attiré presque 20.000 spectateurs, Notre corps, le beau documentaire de Claire Simon débarque en DVD sous les couleurs de Blaq Out, ce qui offrira la possibilité au public français de (re)découvrir ce petit trésor de pudeur et de sensibilité. L’éditeur nous propose d’ailleurs une galette numérique en tous points excellente : la définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression à l’horizon. L’éditeur est rôdé au support DVD depuis de longues années, et nous propose de fait un encodage maîtrisé. Côté son, la version française est proposée en Dolby Digital 5.1, dans un mixage aux effets discrets, privilégiant de façon très nette les voix et les ambiances discrètes. Comme d’habitude avec l’éditeur, un mixage stéréo Dolby Digital 2.0 est également disponible, et s’avère tout aussi satisfaisant.

Pas de bonus sur le DVD à proprement parler, mais le boitier du DVD contient un intéressant livret d’accompagnement intitulé « Comprendre notre corps ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici