À la une News — 16 janvier 2014
Oscars 2014 : les nominations

Classement par nominations: American Bluff et (10), 12 Years a Slave (9), Captain Phillips, Dallas Buyers Club et Nebraska (6), Her et Le Loup de Wall Street (5), Philomena (4), Blue Jasmine et Le Hobbit : la Désolation de Smaug (3), Du sang et des larmes, Gatsby le Magnifique, The Grandmaster, Inside Llewyn Davis, Lone Ranger, naissance d’un héros, Moi, moche et méchant 2, La Reine des neiges et Un été à Osage County (2)

oscars-2014 grand poster

Toutes les nominations par catégories

MEILLEUR FILM :

– American bluff de , producteurs: Megan Ellison, Jonathan Gordon, Charles Roven et Richard Suckle

– Captain Phillips de Paul Greengrass, producteurs: Dana Brunetti, Michael De Luca et Scott Rudin

– Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée, producteurs: Robbie Brenner et Rachel Winter

– Gravity d’Alfonso Cuaron, producteurs: et David Heyman

– Her de Spike Jonze, producteurs: Megan Ellison, Spike Jonze et Vincent Landay

– Le Loup de Wall Street de : nom des producteurs à préciser

– Nebraska d’Alexander Payne, producteurs: Albert Berger et Ron Yerxa

– Philomena de Stephen Frears, producteurs: Gabrielle Tana, et Tracey Seaward

– Twelve Years a Slave de Steve McQueen, producteurs: Brad Pitt, Dede Gardner, Jeremy Kleiner, Steve McQueen et Anthony Katagas

Meilleur réalisateur :

– Alfonso Cuaron pour Gravity

– Steve McQueen pour Twelve Years a Slave

– Alexander Payne pour Nebraska

– David O. Russell pour American bluff

– Martin Scorsese pour Le Loup de Wall Street

Meilleur acteur :

– Christian Bale pour American bluff

– Bruce Dern pour Nebraska

– Leonardo DiCaprio pour Le Loup de Wall Street

– Chiwetel Ejiofor pour Twelve Years a Slave

– Matthew McConaughey pour Dallas Buyers Club

Meilleure actrice :

– Amy Adams pour American bluff

– Cate Blanchett pour Blue Jasmine

– Sandra Bullock pour Gravity

– Judi Dench pour Philomena

pour Un été à Osage County

Meilleur acteur dans un second rôle :

– Barkhad Abdi pour Capitaine Philips

– Bradley Cooper pour American bluff

– Michael Fassbender Twelve Years a Slave

pour Le Loup de Wall Street

– Jared Leto pour Dallas Buyers Club

Meilleure actrice dans un second rôle :

– Sally Hawkins pour Blue Jasmine

pour American bluff

– Lupita Nyong’o

– Julia Roberts

– June Squibb

Meilleur scénario original :

– American bluff (Eric Warren Singer et David O. Russell)

– Blue Jasmine (Woody Allen)

– Dallas Buyers Club (Craig Borten et Melisa Wallack)

– Her (Spike Jonze)

– Nebraska (Bob Nelson)

Meilleure adaptation :

– Before Midnight (Richard Linklater, Ethan Hawke et Julie Delpy)

– Captain Phillips (Billy Ray)

– Le Loup de Wall Street (Terence Winter)

– Philomena (Jeff Pope et Steve Coogan)

– Twelve Years a Slave (John Ridley )

Meilleur film en langue étrangère :

 Alabama Monroe de Felix van Groeningen (Belgique)

–  de Thomas Vinterberg (Danemark)

–  de Paolo Sorrentino (Italie)

– L’image manquante de Rithy Panh (Cambodge)

– Omar d’Hany Abu-assas (Palestine)

Meilleur long-métrage d’animation :

– Les Croods de Kirk De Micco et Chris Sanders (Etats-Unis), produit avec Kristine Belson

– Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier (France / Belgique), produit par Benjamin Renner et Didier Brunner

– Moi, moche et méchant 2 de Pierre Coffin et Chris Renaud (Etats-Unis), produit avec Chris Meledandri

 La Reine des neiges de Chris Buck et Jennifer Lee (Etats-Unis), produit avec Peter Del Vecho

–  de Hayao Miyazaki (Japon), produit avec Toshio Suzuki

Meilleur long-métrage documentaire :

 The Act of Killing de Joshua Oppenheimer, coproduit avec Signe Byrge Sørensen

– Cutie and the Boxer de Zachary Heinzerling, coproduit avec Lydia Dean Pilcher

– Dirty Wars de Rick Rowley, coproduit avec Jeremy Scahill

– The Square de Jehane Noujaim, coproduit avec Karim Amer

–  de Morgan Neville, producteurs à déterminer

Meilleur musique originale :

– Dans l’ombre de Mary (Thomas Newman)

– Gravity (Steven Price)

– Her (William Butler et Owen Pallett)

– Philomena (Alexandre Desplat)

– La Voleuse de livres (John Williams)

Meilleure chanson :

– « Alone Yet Not Alone », musique de Bruce Broughton, paroles de Dennis Spiegel dans Alone yet not alone de Ray Bengston

– « Happy », musique et paroles de Pharrell Williams dans Moi, moche et méchant 2

– « Let it go », paroles et musique de Kristen Anderson Lopez et Robert Lopez dans La Reine des neiges

– « The Moon Song », musique de Karen O, paroles de Karen O et Spike Jonze dans Her

– « Ordinary love » musique de Paul Hewson (Bono), Dave Evans (The Edge), Adam Clayton et Larry Mullen alias U2 et musique de Paul Hewson dans Mandela : Un long chemin vers la liberté

Meilleure photo :

– The Grandmaster (Philippe Le Sourd)

– Gravity (Emmanuel Lubezki)

– Inside Llewyn Davis (Bruno Delbonnel)

– Nebraska (Phedon Papamichael)

– Prisoners (Roger A. Deakins)

Meilleur montage :

– American bluff (Jay Cassidy, Crispin Struthers et Alan Baumgarten)

– Captain Phillips (Christopher Rouse)

– Dallas Buyers Club (John Mac McMurphy et Martin Pensa)

– Gravity (Alfonso Cuarón et Mark Sanger)

– Twelve Years a Slave (Joe Walker)

Meilleure direction artistique

– American bluff (Judy Becker, avec Heather Loeffler)

– Gatsby le Magnifique (Catherine Martin, avec Beverley Dunn)

– Gravity (Andy Nicholson, avec Rosie Goodwin et Joanne Woollard)

– Her (K.K. Barrett, avec Gene Serdena)

– Twelve Years a Slave (Adam Stockhausen, avec Alice Baker)

Meilleurs costumes :

– American bluff (Michael Wilkinson)

– Gatsby le Magnifique (Catherine Martin)

– The Grandmaster (William Chang Suk Ping)

– The Invisible Woman (Michael O’Connor)

– Twelve Years a Slave (Patricia Norris)

Meilleur son (mixage) :

– Captain Phillips (Chris Burdon, Mark Taylor, Mike Prestwood Smith et Chris Munro)

– Du sang et des larmes (Andy Koyama, Beau Borders et David Brownlow)

– Gravity (Skip Lievsay, Niv Adiri, Christopher Benstead et Chris Munro)

– Le Hobbit : la Désolation de Smaug (Christopher Boyes, Michael Hedges, Michael Semanick et Tony Johnson)

– Inside Llewyn Davis (Skip Lievsay, Greg Orloff et Peter F. Kurland)

Meilleur montage son :

– All is lost (Steve Boeddeker et Richard Hymns)

– Captain Phillips (Oliver Tarney)

– Du sang et des larmes (Wylie Stateman)

– Gravity (Glenn Freemantle)

– Le Hobbit : la Désolation de Smaug (Brent Burge)

Meilleurs effets visuels :

– Gravity (Tim Webber, Chris Lawrence, Dave Shirk et Neil Corbould)

– Le Hobbit : la Désolation de Smaug (Joe Letteri, Eric Saindon, David Clayton et Eric Reynolds)

 Iron Man 3 (Christopher Townsend, Guy Williams, Erik Nash et Dan Sudick)

– Lone Ranger, naissance d’un héros (Tim Alexander, Gary Brozenich, Edson Williams et John Frazier)

– Star Trek: Into Darkness (Roger Guyett, Patrick Tubach, Ben Grossmann et Burt Dalton)

Meilleurs maquillages et coiffures :

–  (Stephen Prouty)

– Dallas Buyers Club (Adruitha Lee et Robin Mathews)

– Lone Ranger, naissance d’un héros (Joel Harlow et Gloria Pasqua-Casny)

Meilleur court métrage de fiction :

– Aquel No Era Yo (That Wasn’t Me) d’Esteban Crespo (Espagne)

– Avant que de tout perdre de Xavier Legrand, coproduit avec Alexandre Gavras (France)

– Helium d’Anders Walter, coproduit avec Kim Magnusson (Danemark)

– Pitääkö Mun Kaikki Hoitaa? (Do I Have to Take Care of Everything?) de Selma Vilhunen, coproduit avec Kirsikka Saari (Finlande)

– The Voorman Problem de Mark Gill, coproduit avec Baldwin Lia (Grande-Bretagne)

Meilleur court métrage d’animation :

– Feral de Daniel Sousa, coproduit avec Dan Golden (Etats-Unis)

– Get a Horse! de Lauren MacMullan, coproduit avec Dorothy McKim (Etats-Unis)

– Mr. Hublot de Laurent Witz et Alexandre Espigares (Luxembourg, France)

– Possessions de Shuhei Morita (Japon)

– La Sorcière dans les airs de Max Lang et Jan Lachauer (Grande-Bretagne)

Meilleur court-métrage documentaire :

– CaveDigger de Jeffrey Karoff (Etats-Unis)

– Facing Fear de Jason Cohen (Etats-Unis)

– Karama has no walls de Sara Ishaq (Emirats Arabes unis)

 The Lady in Number 6: Music Saved My Life de Malcolm Clarke (Etats-Unis)

– Prison Terminal: The Last Days of Private Jack Hall d’Edgar Barens (Canada)

oscars logo

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *