Accueil Tags Martin Scorsese

Tag: Martin Scorsese

Oscars 2020 : les nominations

0
Les nominations pour les 92èmes Oscars ont été annoncées avant-hier. Le dispositif de l'annonce était globalement identique à celui de l'année passée, à savoir un couple de présentateurs, cette fois-ci l'acteur John Cho et l'actrice Issa Rae, qui ont lu l'ensemble des nominations, en deux blocs distincts diffusés en direct sur Youtube.

Directors Guild Awards 2020 : les nominations

0
Également mardi dernier, le 7 janvier, les nominations pour les Directors Guild Awards ont été annoncées par Thomas Schlamme, le président du très influent syndicat des réalisateurs américains. La 72ème cérémonie aura lieu le samedi 25 janvier à l'hôtel Ritz-Carlton de Los Angeles.

Golden Globes 2020 : les nominations cinéma

0
Les nominations pour la 77ème édition des Golden Globes, attribués par la presse étrangère de Hollywood, ont été annoncées avant-hier, le lundi 9 décembre, à l'hôtel Beverly Hilton par les acteurs Dakota Fanning, Susan Kelechi Watson et Tim Allen. La cérémonie aura lieu le dimanche 5 janvier 2020 à la salle de bal internationale de l'hôtel Beverly Hilton.

Festival Lumière 2018 : les premières infos

0
10 ans déjà ! 2018, les 123 ans du Cinématographe Lumière et de son premier film La Sortie d’usine. Les 36 ans de l’Institut Lumière. Les...

Quinzaine 50 – 20 cinéastes nés à la Quinzaine des réalisateurs.

0
La quinzaine a souvent eu du flair, soit en choisissant des réalisateurs prolifiques d'une cinéphilie peu exposée (Oliveira, Leston Peries, Ray ...), soit en fidélisant des cinéastes "étiquettés" cannois, soit encore en sélectionnant des réalisateurs qui n'avaient qu'un ou deux longs métrages (pas forcément exportés) à leur actif (Paul Pawlikowski, Todd Solondz, Stephen Frears, Todd Haynes, Denys Arcand, Ann Hui, Atom Egoyan, Roberto Benigni, Ken Loach ...). Elle a aussi manqué les débuts de Hou Hsiao-hsien et Aki Kaurismaki, n'a jamais choisit Pedro Almodovar ou Nanni Moretti, et a souvent invité Newell, Chahine, Oshima, Fassbinder, Schroeter ou encore Carle.

Quinzaine 50 : un Carrosse pour les réalisateurs

0
Depuis 2002, la Société des Réalisateurs de Films remet un prix spécial en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs. Un prix nommé Carrosse d’or, en hommage au film de Jean Renoir avec Anna Magnani. Si la statuette en bronze représente des personnages typiques de la Comedia dell’arte, c’est bel et bien aux cinéastes que le trophée est remis. À travers le Carrosse d’or, les membres de la SRF veulent « rendre hommage à un cinéaste qui a marqué l’histoire du cinéma, par son audace, son exigence et son intransigeance dans la mise en scène ».

Martin Scorsese recevra le Carrosse d’or 2018

1
À l'occasion de son cinquantième anniversaire, la SRF, la Société des Réalisateurs de Films, fait très fort pour le choix du lauréat de son...

Test Blu-ray : Silence

0
Renoncer à l’intime / Renoncer à soi-même : c’est un des thèmes principaux de Silence, le dernier film réalisé par Martin Scorsese. Quelle est la vérité sur nous-mêmes ? Quelle est notre réalité ? Quand le miroir se casse en mille morceaux, chacun peut en prendre un bout pour s’y voir reflété et croire qu’il détient LA vérité absolue alors qu’en fait, on ne tient plus qu’au creux de la main un morceau d’un miroir disparu. Dans un de ses contes, Borges se mettait dans les chaussures d’un nazi qui allait mourir : « Je regarde mon visage dans le miroir pour savoir qui je suis, pour savoir comment je me porterai dans quelques heures, quand je ferai face à la fin. Ma chair peut-être effrayée, pas moi

Critique : Free fire

0
L'influence de Quentin Tarantino plane sans l'ombre d'un doute sur le sixième film de Ben Wheatley. Ce qui n'est en soi ni un reproche, ni un lien de filiation insurmontable. En effet, le réalisateur américain le plus emblématique de ces vingt dernières années se voit d'abord lui-même comme un passeur, comme le plus grand fan du cinéma de genre d'une époque révolue, qui s'emploie avant tout à transmettre cette cinéphilie de niche, devenue populaire grâce à lui.

Cannes 70 : quelle place pour le cinéma africain ?

0
70 ans, 70 textes, 70 instantanés comme autant de fragments épars, sans chronologie mais pas au hasard, pour fêter les noces de platine des...

Cannes 70 : Souvenirs d’un cinéphile espagnol sur la Croisette

0
70 ans, 70 textes, 70 instantanés comme autant de fragments épars, sans chronologie mais pas au hasard, pour fêter les noces de platine des...

Test DVD : Histoires fantastiques – L’intégrale

0
D’Histoires fantastiques, le public français connaît principalement trois épisodes, qui s’étaient vus compilés sous la forme d’un film à sketches sorti en salles en 1987 : Papa momie, La mascotte et La mauvaise tête. Ce long-métrage, pour ainsi dire créé de toutes pièces par des distributeurs malins, a ainsi longtemps fait de l’ombre à une série plus vaste et plus ambitieuse, qui n’a finalement connu de diffusion à la télévision française qu’à l’été 1992… Soit sept ans après sa première diffusion aux États-Unis.