News — 09 janvier 2019
Le box-office de la semaine du 2 janvier 2019
© The Film / Le Pacte Tous droits réservés

La première semaine de l’année 2019, par définition le numéro 1, allant du 2 au 8 janvier, rime comme le veut la tradition avec une forte baisse de la fréquentation. Cela est un grand classique des cycles du box-office français – et sans doute un peu partout dans le monde – qu’après les vacances, les chiffres sont en chute libre, de plus de deux millions de spectateurs, pour un total assez moyen de plus de 4 750 000 tickets vendus. Comme cette période hebdomadaire était à cheval entre les vacances et le retour au travail pour la majorité des Français, la rentrée hivernale ayant lieu le lundi, le constat sera probablement encore plus sévère mercredi prochain, en attendant une lointaine embellie pour les vacances de février. Comparé à la même période un an plus tôt, le déclin est de surcroît sensible, avec une baisse d’environ 15 % en moyenne entre les salles franciliennes et celles en province. Seul le cinéma français reste sur sa belle lancée de 2018, avec une part de marché de 40 % qu’il faudra donc maintenir à tout prix pendant les douze mois à venir.

On l’avait bien senti lors de notre présentation des premiers films à sortir en 2019 : il n’y avait vraiment rien de très porteur en termes commerciaux parmi cette petite dizaine de films distribués sur un nombre de copies à peu près confortable. Une seule nouveauté se classe par conséquent dans le Top 10, celle qui avait déjà mollement dominé les premières séances à Paris, le premier jour, ainsi que le premier week-end sur l’ensemble du territoire français. Premières vacances de Patrick Cassir est cependant un champion par défaut, à une septième place guère glorieuse, où moins de sept-mille spectateurs le séparent de son poursuivant direct, de Bryan Singer. Celui-ci fait son retour remarqué dans le classement, en dixième semaine, avec une stabilité impressionnante et désormais certain de dépasser les quatre millions de spectateurs. L’effet Golden Globes n’y est sans doute pas pour grand-chose, puisque la biographie filmique de Freddie Mercury est cette bête rare d’un film qui enthousiasme durablement son public ! Très peu de monde a en revanche voulu suivre l’histoire douce-amère imaginée par Robert Zemeckis dans Bienvenue à Marwen, un échec de plus pour sa vedette Steve Carell, qui devrait avoir plus de chance avec ses deux autres films à l’affiche prochainement : My Beautiful Boy de Felix Van Groeningen et surtout Vice de Adam McKay. Les autres films en continuation accusent tous, sans exception, le coup du retour à la dure réalité du marché, le plus gros perdant de la semaine étant une fois de plus L’Empereur de Paris de Jean-François Richet, qui doit se passer de près d’un spectateur sur deux, alors que la fin précoce de sa carrière en salles approche.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 2 et le mardi 8 janvier 2019 :

  1. – distribué par Warner Bros. France – 3ème semaine / – 36 % – 664 755 entrées / 2 638 235 cumul – 14 % part de marché
  2. – distribué par SND – 5ème semaine / – 35 % – 538 248 entrées / 3 468 964 cumul – 11 % part de marché
  3. – distribué par Studiocanal – 2ème semaine / – 32 % – 391 098 entrées / 964 454 cumul – 8 % part de marché
  4. – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 35 % – 363 522 entrées / 1 311 778 cumul – 8 % part de marché
  5. – distribué par Paramount Pictures France – 2ème semaine / – 42 % – 332 723 entrées / 910 946 cumul – 7 % part de marché

6. – distribué par Universal Pictures France – 6ème semaine / – 38 % – 248 912 entrées / 2 283 569 cumul – 5 % part de marché

7. Premières vacances – distribué par – Nouveauté – 187 422 entrées cumulées – 4 % part de marché

8. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox France – 10ème semaine / – 9 % – 180 684 entrées / 3 925 447 cumul – 4 % part de marché

9. L’Empereur de Paris – distribué par Gaumont – 3ème semaine / – 48 % – 155 934 entrées / 727 138 cumul – 3 % part de marché

10. – distribué par Mars Films – 4ème semaine / – 42 % – 139 247 entrées / 789 890 cumul – 3 % part de marché


© Sony Pictures Releasing France Tous droits réservés

Aux États-Unis, la situation n’est guère différente, puisque le statu quo de la période faste des fêtes y perdure avec un taux de rendement là aussi moindre. Une seule nouveauté intègre ainsi le Top 35, à une deuxième place vaguement honorable que le film d’horreur Escape Game de Adam Robitel ne devrait pas préserver trop longtemps, ce genre de film perdant son public à une vitesse accrue. Ce sont davantage les films susceptibles de décrocher des nominations majeures aux Oscars dans un peu moins de deux semaines, voire ceux déjà encensés par les Golden Globes dimanche dernier, qui se positionnent afin de profiter au mieux de ces prix à l’impact commercial plus ou moins tangible. Bohemian Rhapsody, encore et toujours, a ainsi beau être à l’affiche outre-Atlantique depuis autant de semaines qu’en France, il gagne deux places grâce à une stabilité bluffante, qui devrait tôt ou tard lui permettre de franchir la barre symbolique des deux-cents millions de dollars. A un niveau plus raisonnable, Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins poursuit stoïquement son expansion, tandis que Green Book Sur les routes du Sud de Peter Farrelly et La Favorite de Yorgos Lanthimos marquent temporairement le pas. Malgré sa sortie très discrète en France, Une femme d’exception de Mimi Leder fait même encore mieux, par le biais de l’une des meilleures moyennes par copie du Top 30, presque aussi vigoureux que Destroyer de Karyn Kusama, quoique sur dix-huit fois plus d’écrans.

Enfin, à l’international, le bilan 2018 du cinéma en Allemagne peut être une source d’inquiétude, puisque la fréquentation des Kinos y baisse de près de 16 %, pour atteindre un peu moins de 96 millions entrées annuelles. Pire encore, la part de marché du cinéma allemand est à de très modestes 23 % outre-Rhin, puisque le cinéma hollywoodien y bénéficie traditionnellement d’une plus grande popularité qu’en France, se chiffrant pour l’année écoulée à une part de marché de plus de 75 % !

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 6 janvier 2019 :

  1. Aquaman – distribué par Warner Bros. – 3ème semaine / – 40 % – 31 003 280 $ / 260 024 160 $ cumul
  2. Escape Game – distribué par Sony – Nouveauté – 18 238 172 $ cumulés, sortie française le 27 février
  3. Le Retour de Mary Poppins – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 44 % – 15 860 957 $ / 138 817 262 $ cumul
  4. Bumblebee – distribué par Paramount – 3ème semaine / – 36 % – 13 202 603 $ / 97 555 743 $ cumul
  5. – distribué par Sony – 4ème semaine / – 30 % – 13 126 885 $ / 133 978 231 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles