Critique : Antigone

Il serait profondément injuste que la frilosité de trop nombreux spectateurs pour réinvestir les salles de cinéma nuise au succès de cet excellent film canadien dont le thème est justement ... l'injustice ! Face à ce qui est pour nous, spectateurs hexagonaux, la découverte d'une réalisatrice de grand talent, on est en droit de questionner les distributeurs : qu'attendez vous pour nous faire connaître les films précédents de Sophie Deraspe ?
La Fiancée de Chucky, photo du film

La Fiancée de Chucky

0
La poupée Chucky n'est plus qu'un infâme bout de chiffon et de plastique tout juste bon à jeter aux ordures. Mais Lee Ray, tueur en série officiellement mort depuis une dizaine d'années, habite encore sa carcasse en charpie. La pulpeuse Tiffany, créature tout entière dévolue à son culte, rêve de le ramener à la vie. Et voila qu'elle parvient à le ranimer. Mais dès son retour à la vie, Chucky se fatigue vite de son apparence de jouet, car rien ne vaut, à ses yeux, un mètre quatre-vingts de chair et d'os, un physique avantageux où coule du sang chaud, celui du beau Jesse par exemple.

Critique : Waiting for the Barbarians

Pour sa première réalisation en langue anglaise sous pavillon US, la réussite du réalisateur colombien Ciro Guerra est totale

Dinard 2019 : The Keeper

0
On n'en est qu'à notre deuxième film pendant notre séjour au Festival de Dinard, mais d'ores et déjà de légères tendances se profilent au sein de la sélection. D'abord, d'un point de vue formel, il s'agit de films grand public, inscrits dans la tradition pas spécifiquement britannique, mais néanmoins travaillée avec passion outre-Manche, de récits épiques, qui tentent de transposer d'une façon largement accessible des destins d'individus isolés dans le cadre d'une nation toute entière qui retient son souffle avec eux.

Critique : Basta Capital

Les messages sociaux, économiques et politiques présentés dans le cadre de ce divertissement ont beaucoup de force et les côtés comiques générés par la situation beaucoup de saveur.

Berlinale 2018 : La enfermedad del domingo

0
Quand on fait des choses qu'on aime, le temps a tendance à filer à toute vitesse. Alors que notre séjour annuel au Festival de Berlin est désormais sur la dernière ligne droite avant le retour à Paris et que nous ressentons bien la fatigue, compensée par la tête remplie d'images en mouvement, l'heure était venue pour faire une pause, afin de reposer la rétine après tant d'heures passées dans les fuseaux lumineux des projecteurs.
80s-heros-de-film-action

Top 12 des meilleurs films d’action (génération 80-90)

3
Les années 80 et la première moitié des années 90 furent une période phare dans l’industrie du cinéma d’action. En tant qu’adolescents ayant grandi durant ces années bénies, nous avons établi le classement des meilleurs films d’action de cette génération pour votre plus grand plaisir.

Critique : Eragon

1
La littérature demeure une source d’inspiration pour les cinéastes qui ont su, avec plus ou moins de succès, donner vie à des personnages emblématiques (Scarlett O’Hara, Harry Potter…) et à leurs acolytes. Ces dernières années, c’est l’Heroic Fantasy qui tire le mieux son épingle du jeu. Puisant dans la mythologie, ce genre littéraire permet au public de voyager au gré d’aventures palpitantes dans des contrées fictives. Si les avancées technologiques rendent les effets visuels plus attractifs ce n’est pas toujours vrai pour le récit en lui-même. Tel est le cas pour le roman de Christopher Paolini, Eragon, qui est passé du best-seller international à l’une des pires adaptations cinématographiques.
alice au pays des merveilles

Critique : Alice au Pays des Merveilles – Tim Burton

4
En tant que fan inconditionnel de M. Tim Burton, je peux dire que je l’ai attendu celui la. Annoncé 2 ans avant sa sortie avec un budget considérable et un tournage discret et des informations bien filtrées, j'attendais Alice aux pays des Merveilles avec impatience.

Critique : Adolescentes

L'état des lieux de la société française actuelle que nous propose Sébastien Lifshitz est très intéressant et on s'attache aux deux adolescentes qui ont grandi devant sa caméra, même si, parfois, on les trouve injustes, voire horripilantes.

Critique : Chouans !

En 1989, le bicentenaire de la Révolution française a été un événement d’une telle importance nationale que tous les champs de la vie culturelle concourraient alors pour le célébrer. Le cinéma n’a pas été en reste, puisque de nombreux films traitaient de près ou de loin de cette époque. Dans cette vague d’épopées historiques, qui exprimait surtout un élan de fierté nationale que l’on cherche depuis en vain sur nos écrans, la fresque de Philippe De Broca sur les revirements successifs en Bretagne avait certes pris un peu d’avance sur la date clef, mais sans qu’un film particulièrement marquant n’en résulte.

Critique : Michel-Ange

Andreï Kontchalovski a choisi de concentrer son film consacré à Michel-Ange sur une période relativement courte de la vie de ce très grand artiste, un choix qui permet de donner un portrait complet de la personnalité de l'homme tout en évitant le papillonnage et de trop fréquentes ellipses

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Jane Fonda lauréate du prix Cecil B. DeMille 2021

0
En tant qu'activiste inlassable et actrice à la filmographie légendaire, Jane Fonda est sur tous les fronts. Depuis l'annonce de l'Association de la Presse étrangère à Hollywood avant-hier, elle pourra ajouter un prix honorifique supplémentaire à sa collection de trophées déjà richement garnie.

Angers 2021 : c’est en cours jusqu’au 31 janvier

0
Alors que la filière du cinéma agonise plus que jamais sous la chape de plomb des restrictions dues à la crise sanitaire, le soutien aux premières œuvres s'avère plus crucial que jamais. Dans cet état d'esprit, le Festival Premiers Plans d'Angers tient depuis avant-hier et encore jusqu'au dimanche 31 janvier inclus sa 33ème édition en ligne.

Critique : Poumon vert et tapis rouge

Avec pour objectif la réalisation d'un grand film de fiction, d'un thriller écologique capable d'amener les spectateurs à se positionner en faveur de la protection des forêts primaires, Luc Marescot sillonne la planète du cinéma, d'Hollywood à Cannes en passant par Paris et Berlin, afin de rencontrer celles et ceux susceptibles de lui donner des conseils avisés, voire de lui ouvrir les bonnes portes : des scénaristes, des réalisateurs de fiction, des directeurs de la photographie, des producteurs, un organisateur de cours d'acteurs, le directeur d'un festival prestigieux, des comédiens et comédiennes, etc.

Prix Louis-Delluc 2020 : Adolescentes et Josep récompensés

0
Puisque le Fouquet's, le restaurant très chic sur l'avenue des Champs-Elysées et au demeurant l'endroit traditionnel de l'annonce du palmarès du Prix Louis-Delluc, est fermé pour cause de crise sanitaire jusqu'à nouvel ordre, celle de l'édition 2020 du « Goncourt du cinéma » a eu lieu hier matin à la radio.

Test Blu-ray : Le couteau de glace

0
Si Le couteau de glace s'inscrit, d'un strict point de vue chronologique, dans la vague de gialli initiée par l'énorme succès de L'oiseau au plumage de cristal, en réalité, il se trouve que le film d'Umberto Lenzi va bien d'avantage chercher son intrigue et ses influences dans la vague de whodunits britanniques dérivés de Psychose.