http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Comédie Critiques de films — 21 octobre 2010
Muriel (Muriel’s Wedding), P. J. Hogan, Toni Collette

Muriel affiche

USA : 1994
Réalisateur : P.J. Hogan
Scénario : P.J. Hogan
Acteurs : Tony Collette, Bill Hunter
Production : Miramax
Genre : comédie
Durée : 3H00
Date de sortie : 26 octobre 1994

Réalisation :  [rating:2.5]
Scénario :      [rating:3.0]
Acteurs :        [rating:3.5]
Musique :      [rating:4.0]
Globale :        [rating:3.5]

 

Muriel est une comédie franco-australienne réalisée par , sortie en octobre 1994. Ce long-métrage, tout particulièrement destiné aux filles, raconte l’histoire de Muriel, le personnage éponyme. Une jeune femme fan du groupe ABBA et obsédée par le mariage.

Synopsis : Muriel, boulotte de vingt-trois ans, maladroite et ridicule, tête de Turc de ses copines, étouffée par sa famille, attend le prince charmant en écoutant ABBA et en feuilletant des catalogues de robes de mariée dans une ennuyeuse petite station balnéaire. Le prince charmant se faisant attendre, elle décide de partir à sa recherche à Sydney. (Allociné)

Muriel Toni Collette

Ringarde, quelque peu enrobée et vivant dans une famille que l’on ne peut qualifier d’idéale, Muriel est LE personnage féminin que toutes les femmes aiment voir au cinéma. Le film regroupe de plus tous les sujets adulés par la gente féminine : un véritable cocktail de mariage, d’amour, d’amitié, de garces, de robes, d’émotions, de maman et de tristesse. Grâce à cela, le réalisateur parvient à conquérir un sacré public : les femmes du monde entier. En quelque sorte, un Journal de Bridget Jones avant l’heure et qui n’a rien à lui envier…

A cela s’ajoute un scénario simple mais efficace, et un ton rempli d’humour. On a sincèrement de la peine pour la jeune femme lorsqu’elle est rejetée par ses amies égoïstes, de vraies pestes. Elle peine également à s’épanouir au milieu d’une famille défavorisée avec ses membres obèses et sans emploi, ainsi qu’un père qui ne cesse de rabaisser sa femme et ses enfants.

 

Muriel Abba

Le film suit une trame ingénieuse : on assiste au passage d’une Muriel qui ne parvient pas à trouver sa place, à une « Mariel » épanouie et mariée à un homme charmant. Le changement de prénom traduit la nouvelle vie du personnage principal, ainsi que son envie de renier le passé. Cette transformation se fera notamment grâce à la rencontre d’une véritable amie : Rhonda. La passion de notre héroïne pour le mariage entretien l’attention des spectatrices, puisqu’elle permet au réalisateur de glisser régulièrement des images de robes de mariée, de cérémonies, etc.

Outre la gaité et l’ambiance festive du début, l’histoire est rythmée par un passage plus triste et lent. La seconde partie du long-métrage est malheureusement moins réussie : l’ambiance devient maussade (maladie de Rhonda), voire triste à souhait (mort de la mère de Muriel). Muriel ne pense plus vraiment à se marier et tout l’intérêt du film s’échappe petit à petit. Il faut l’avouer : on tourne un peu en rond pendant un bon moment. Cependant, d’autres apprécieront ce côté moins festif.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6XataioTY0k[/youtube]

Au niveau du casting, on peut dire que qui joue Muriel est une véritable trouvaille. Son interprétation est irréprochable : elle parvient à rendre son personnage sincère et attachant sans jamais tomber dans le ridicule. Une véritable performance ! L’actrice a acquis une forte notoriété grâce à ce rôle et on la retrouvera dans plusieurs films à succès tels que Sixième Sens ou Little Miss Sunshine. Les autres personnages tiennent également bien leurs rôles, notamment la mère de Muriel, jouée par Jeanie Drynan : elle nous fait de la peine à n’en plus pouvoir et sa mort dans le film est un véritable déchirement.

Résumé :

Muriel est le film culte des femmes par excellence, à ne surtout pas manquer ! Même s’il date des années 90, il vieillit plutôt bien. A voir en famille, mais il reste idéal pour une soirée entres filles, une soirée seule, ou une soirée seule à déprimer (accompagnée d’un gros pot de glace c’est encore mieux).

 

Regarder Muriel en streaming avec Megavideo

Articles semblables

Partage

Auteur

Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film. Lire tous ses articles