Blu-ray, DVD, livres DVD — 06 juin 2016
Test DVD : 99 Homes

 
États-Unis : 2014
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Ramin Bahrani, Bahareh Azimi
Acteurs : , ,
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 1h47
Genre : Drame
Date de sortie DVD/BR : 25 mai 2016

 

 

États-Unis, 2007. Rick Carver, homme d’affaires à la fois impitoyable et charismatique, fait fortune dans la saisie de biens immobiliers. Lorsqu’il met à la porte Dennis Nash, père célibataire vivant avec sa mère et son fils, il lui propose un marché. Pour récupérer sa maison, sous les ordres de Carver, Dennis doit à son tour expulser des familles entières de chez elles…

 

 

Le film

[3,5/5]

Réalisé par Ramin Bahrani, 99 Homes réunit un casting composé de Michael Shannon, Andrew Garfield et Laura Dern, pour raconter comment le peuple américain s’est fait arnaquer par les banques et le système de vente immobilière.

Ramin Bahrani a déclaré « Le phénomène des 99% est mondial. Une personne normale, où qu’elle vive dans le monde, ne peut plus espérer prospérer en faisant un travail honnête et en cherchant à s’y investir pleinement car elle se heurte à la cupidité et à la corruption généralisées. Lorsqu’un homme est face au peloton d’exécution, doit-il aider son bourreau à appuyer sur la gâchette ? Que peut-il faire d’autre sinon conclure un pacte avec le diable ? » Des propos qui viennent légitimer les actions de son personnage principal interprété par Andrew Garfield, bien loin de son rôle de Peter Parker dans The amazing spider-man. Ovationné par de nombreux festivals et couronné du Grand Prix au dernier Festival du Film Américain de Deauville, 99 Homes dresse le portrait d’une Amérique rongée par la crise des subprimes.

Le personnage d’Andrew Garfield, Dennis Nash, vit avec son fils et sa mère, et se fait expulser de chez lui par Rick Carver, homme d’affaires impitoyable et charismatique, qui a fait fortune dans la saisie de biens immobiliers, interprété par Michael Shannon, nommé pour l’occasion aux Golden Globes. La seule façon pour Nash de récupérer son habitation est de passer un marché avec Carver, travailler pour lui en expulsant à son tour des familles de chez elles. 99 Homes est une étude aboutie et travaillée du système immobiliers américains. Bien que quelque peu manichéen, 99 Homes demeure un long métrage engagé, existant dans la simple mission de démontrer le problème qui incombe le marché immobilier américain, voir mondial, auprès du public, de chaque citoyen concerné par cette triste réalité. Ramin Bahrani ne lésine pas sur l’aspect dramatique de la situation, n’esquivant pas les déchirantes expulsions quotidiennes du personnage de Rick Carver, impassible face à la tristesse et l’impuissance des familles.

Au-delà de cet aspect social pertinent et bien traité, Ramin Bahrani dresse également le portrait de deux personnages que tout oppose. Allant dans les tréfonds de leur conscience le cinéaste place ses protagonistes face à leurs réalités. Dennis Nash est un homme bon, intègre, cherchant simplement à subsister aux besoins de sa famille. Lorsqu’il perd son foyer il passe un pacte avec le démon Rick Carver. Ramin Bahrani montre la difficile réalité que doit constamment affronter Rick Carver, pion sur l’échiquier de la société. Il montre comme cet homme a dû s’adapter à son métier, comment il a perdu toute honnêteté, toute pitié pour atteindre une condition sociale aisée. Dennis Nash se retrouve confronté à cet emploi, et l’enjeu du long métrage est aussi de savoir si Nash va perdre ses idéaux face à l’appel de l’argent, savoir s’il est prêt à renoncer à toute humanité pour préserver sa propre famille. Affreux dilemme s’il en est, Ramin Bahrani confronte son spectateur à ces situations, le met face à ce choix pour savoir quelle décision il est prêt à prendre à la place du protagoniste.

99 Homes est une brillante étude du système immobilier et banquier américain. Porté par le charisme de Michael Shannon et la maladresse touchante d’Andrew Garfield, ce drame social assez poignant et fluide, suffisamment subtil pour éviter le pathos, n’évite pas le manichéisme, mais demeure une véritable œuvre aboutie et engagée.

 
99_homes_704_2
 

Le DVD

[4/5]

Disponible en DVD (mais également en Blu-ray) depuis le 25 mai dernier sous les couleurs de Wild Side Vidéo, 99 Homes s’offre une galette techniquement soignée : le format 2.35 est respecté, l’image répond parfaitement à nos attentes, et le léger grain cinéma est respecté. Côté son, VF et VO sont proposées en Dolby Digital 2.0 tandis que la VO s’offre le privilège d’un encodage supplémentaire en DTS 5.1. Le sous-titrage ne pose aucun problème particulier, retranscrivant au mieux des dialogues où les personnages passent le plus clair de leur temps à parler en même temps, à se gueuler dessus ou à pleurer.

Côté bonus, le film est accompagné d’une courte série de scènes coupées ainsi que de deux interviews du metteur en scène Ramin Barhani et de l’acteur Michael Shannon au Festival de Deauville. Longues de 23 minutes, ces deux interviews permettent de comprendre les motivations de ces artistes qui sont allés au fond du sujet.

 

99-homes-003

Articles semblables

Partage

Auteur

Aubin Bouillé
Aubin Bouillé

Jeune étudiant en droit, je comble mon temps libre en écrivant des articles cinématographiques. Cinéphile dans l'âme, je suis un grand amateur de cinéma américain, ma jeune adolescence ayant été portée par Quentin Tarantino, David Fincher et les frères Coen. J'espère que mes papiers vous plairont et bonne visite sur Critique_Film :)