wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
Autour des séries Séries TV — 23 août 2014
Harry Shearer remporte son premier Emmy pour les Simpsons

Les trophées de la télévision américaine se déroulent en deux parties. Ce dimanche 18 août a eu lieu la soirée des prix techniques et autres catégories considérées comme ‘moins importantes’ sous l’appellation Creative Arts Emmys. La soirée principale de la 66ème cérémonie des Primetime Emmy Awards aura lieu ce lundi 25 août. Rappel des nominations avec ce lien.

Harry Shearer et ses créatures

et ses créatures

Le vétéran des Simpsons (et membre des  Spinal Tap) était le dernier doubleur de la série présent depuis les débuts à ne pas avoir remporté de Emmy dans la catégorie de la meilleure performance vocale en 1992, 1993, 2004, 2009 et 2011 (Homer, Krusty le Clown, Willie, le maire Quimby..), Hank Azaria en 1992, 1998, 2001, 2003 et 2012 (Apu, Moe, le chef Wiggum, Duffman…) ainsi que Julie Kavner (Marge Simpson, ses sœurs et sa mère), Nancy Cartwright (Bart, Nelson, Todd Flanders, Ralph Wiggum et un peu de Maggie), Yeardley Smith (Lisa) en 1992 aux côtés encore de l’autre grand vétéran de la série Marcia Wallace (Mme Krabappel) récemment décédée ainsi que de Jackie Mason pour le rôle du rabbin Krustofsky. D’autres acteurs avaient gagné pour des rôles occasionnels ou récurrents : (Tahiti Bob) en 2006 et Anne Hathaway en 2010.

Harry Shearer vient donc enfin de remporter ce trophée et n’avait été nommé la première fois qu’en 2009 après vingt longues années de bons et loyaux services. Jusqu’à présent les narrateurs de documentaires et les doubleurs de séries d’animation (ou character Voice-Over performance) étaient réunis dans une même catégorie, séparée en deux cette année, ce qui a certainement augmenté ses chances. Il a gagné pour l’épisode Four Regrettings and a Funeral où il doublait certains de ses personnages favoris, le journaliste Montgomery Burns, son factotum Smithers et le journaliste Kent Brockman. Il est aussi la voix à Ned Flanders, le principal Skinner, Lenny, le révérend Lovejoy, Scratchy et Dieu ! Ce fut une longue attente pour ce pilier de la série ! Il était opposé à Chris Diamantopoulos nouveau doubleur de Mickey Mouse, Stephen Full pour le méconnu Dog with a Blog, Seth Green pour Robot Chicken, Maurice LaMarche pour Futurama (déjà deux fois lauréats) et Seth MacFarlane pour Les Griffin, qui a remporté le prix en 2000.

Il a réagi avec humour, ou cynisme désabusé au choix, en s’exprimant ainsi : ‘Je veux remercier l’Académie de cet incroyable honneur et de leur timing impeccable’, précisant ensuite ’25 ans… Et je reçois ce prix alors que je joue dans une pièce de théâtre à Londres !’ . Cette année Les Simpsons était absent des nominations dans la catégorie de la meilleure série d’animation, une première depuis 1990, à l’exception de 1993 et 1994, où la série a tenté de concourir sans succès dans la catégorie de la meilleure série comique revenant ensuite à sa case d’origine. Le trophée est remporté pour la première fois par Bob’s Burgers pour sa saison qui a battu Les Griffin et entre autres.

Et c’est Jeremy Irons qui a remporté son troisième Emmy pour sa narration du documentaire Game Of Lions pour le National Geographic.

Allison Janney (Masters of sex) (Invision/AP)

Allison Janney (Masters of sex) (Invision/AP)

Les prix des meilleurs acteurs invités ont été attribués pour les drames, à pour (qui succède à son partenaire Dan Bucatinsky) et à Allison Janney pour Masters of Sex (son 5ème prix après quatre pour A la maison Blanche / The West Wing) et pour les comédies à pour l’émission de divertissement Saturday Night Live (sixième trophée en six ans pour l’émission, deuxième de Fallon pour ce même programme) et à la débutante pour , qui remporte deux autres prix, celui du meilleur directeur de casting pour une comédie et du montage de comédie.

Uzo Aduba (Invision/AP)

Uzo Aduba (Invision/AP)

L’une des séries favorites de la cérémonie principale (avec Matthew Mcconaughey et Woody Harrelson) remporte déjà quatre prix : maquillage, photo de série dramatique, générique visuel (créé par Patrick Clair et Raoul Marks) et casting de série dramatique. Fargo remporte ce même trophée pour les mini-séries ou téléfilms et devrait se rattraper le 25 août prochain avec plusieurs prix dont au moins celui du meilleur acteur de téléfilm pour Billy Bob Thornton, voire son partenaire Martin Freeman. Le Trône de fer remporte quatre nouveaux Emmys pour les costumes, ses effets de maquillage, ses effets visuels et ses décors (série contemporaine ou fantastiques). La mini-série American Horror Story: Coven est primée à deux reprises pour sa troisième saison, pour ses costumes et ses coiffures. Le téléfilm The Normal Heart, grand favori pour la catégorie du meilleur téléfilm et du meilleur scénario de fiction unitaire ou mini-série est primée pour ses maquillages.

Alan Silvestri (Invision/AP)

Alan Silvestri (Invision/AP)

Sherlock: His Last Vow, le dernier épisode de la troisième série de la relecture moderne du détective privé avec Benedit Cumberbatch et Martin Freeman reçoit quatre prix (musique pour David Arnold et Michael Price, photo, montage, montage son) de bonne augure pour les autres catégories où il est encore en lice

Les autres principaux lauréats de cette soirée : Saturday Night Live (5 prix pour un total de 45 depuis sa création à la fin des années 70), Cosmos: A SpaceTime Odyssey produit par Seth MacFarlane (dont deux trophées pour la musique d’Alan Silvestri, le générique et la musique), Les Simpsons et le documentaire The Square de Jehane Noujaim, qui revient sur les événements de la Place Tahrir et le soulèvement au Caire (3), American Horror Story: Coven et la 67ème cérémonie des Tony Awards (2), ce dernier permettant à Neil Patrick Harris de recevoir son 5ème trophée dont quatre en tout pour animer cette soirée qui honore le meilleur du théâtre en Amérique, le dernier étant pour un épisode de Glee.

Jane Lynch (Invision/AP)

Jane Lynch (Invision/AP)

Parmi les autres lauréats : Martin Short pour A Tribute To Mel Brooks, un hommage à l’acteur-réalisateur des Producteurs dans la catégorie de l’émission de variétés unitaire, Zach Galifianakis pour une interview décalée d’Obama sur le site FunnyOrDie.com, , Jerry Weintraub et Arnold Schwarzenegger en tant que producteur de la série documentaire Years Of Living Dangerously sur ceux qui luttent contre les déréglements climatiques, Don Was (du groupe Was Not Was alias Walk the Dinosaur) pour avoir dirigé la musique du documentaire The Beatles: The Night That Changed America, Jane Lynch pour l’émission de télé-réalité Hollywood Game Night. Les séries House Of Cards, Nurse Jackie et Treme ont reçu des prix pour le son, pour ses coiffures, Boardwalk Empire pour ses somptueux décors et Breaking Bad pour le montage de son tout dernier épisode (Skip MacDonald pour Felina), restant favori pour les prix de la meilleure série, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et des meilleurs seconds rôles lors de la grande soirée. Pour leur première saison, The Blacklist avec James Spader et Brooklyn Nine-Nine se contentent respectivement du prix des meilleures cascades pour un programme dramatique et comique. Pour sa dernière saison, How I Met Your Mother remporte le prix de la photo de la série comique. Bill Maher a remporté son premier trophée pour une émission d’informations (Vice) après plus d’une trentaine d’essais infructueux.

Skip MacDonald monteur de Breaking Bad (Invision/AP)

Skip MacDonald monteur de Breaking Bad (Invision/AP)

Parmi les candidats malchanceux, on retrouve les compositeurs T Bone Burnett pour la musique de True Detective et Ludovic Bource pour celle du téléfilm comique Clear History de Greg Mottola écrit et interprété par Larry David. Pour les documentaires Barbara Kopple était nommée pour Running from Crazy sur la famille compliquée des Hemingway (Ernest, Margaux), Tom Hanks en tant que producteur de The Sixties: The Assassination of President Kennedy. Jerry Seinfeld était nommé pour la deuxième fois pour le programme court Comedians in Cars Getting Coffee, tout comme Stanley Tucci et producteurs et animateur pour le deuxième de Park Bench with Steve Buscemi. Enfin Dominic Monaghan (Lost) a été nommé pour l’émission de télé-réalité Wild Things with Dominic Monaghan.

Steve Buscemi et sa femme Jo Andres (Invision/AP)

Steve Buscemi et sa femme Jo Andres (Invision/AP)

 

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles