Accueil Tags Jeremy Irons

Tag: Jeremy Irons

Berlinale 2020 : Jeremy Irons président

0
L'acteur anglais Jeremy Irons sera le président du jury du 70ème Festival de Berlin, qui se déroulera du 20 février au 1er mars prochains dans la capitale allemande. C'est ce que le nouveau directeur artistique du festival Carlo Chatrian a annoncé jeudi dernier, le 9 janvier.

Test DVD : The hollow crown – Saison 2 : La...

0
Pour ceux qui auraient loupé le mois dernier la sortie en coffret DVD de la première saison de cette série incontournable (lire notre article), The hollow crown joue la carte de l’anthologie ambitieuse et spectaculaire, réunissant des adaptations des pièces historiques de William Shakespeare Richard II, Henri IV et Henri V dans sa première saison (2012), puis de Henri VI et Richard III dans la deuxième saison (2016), qui nous intéresse aujourd’hui. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le show s'avère à nouveau absolument convaincant...

Jeu concours DVD : THE HOLLOW CROWN – Saison 2

1
À l’occasion de la sortie de THE HOLLOW CROWN - Saison 2 : La guerre des Deux-Roses, la série britannique au casting exceptionnel - disponible à partir du 23 octobre 2018 en coffret 3 DVD, L'atelier d'images et critique-film.fr vous proposent de participer à un jeu concours pour gagner des coffrets DVD...

Test DVD : The hollow crown – Saison 1

0
Des siècles de commentaires, d’analyses et de louanges en tous genres nous séparent de William Shakespeare, véritable institution littéraire devant l’éternel, monument intouchable, respecté, vénéré même, autant chez nos voisins britanniques que dans le reste du monde. Plus de quatre-cent ans après sa disparition, celui que les observateurs convaincus que le ridicule ne tue pas surnomment affectueusement « le grand Will » demeure, et demeurera probablement à jamais l’auteur le plus « adapté » de l’histoire du cinéma.

Jeu concours DVD : THE HOLLOW CROWN – Saison 1

1
À l’occasion de la sortie de THE HOLLOW CROWN - Saison 1, la série britannique au casting exceptionnel - disponible à partir du 18 septembre 2018 en coffret 4 DVD, L'atelier d'images et critique-film.fr vous proposent de participer à un jeu concours pour gagner des coffrets DVD...

Test Blu-ray : Red sparrow – Le moineau rouge

0
Il est parfois amusant d’observer la façon dont circulent les idées au cœur des grands studios ; ainsi, depuis quelques années, la « Guerre Froide » semble au centre de toutes les intrigues, envahissant même le terrain du « Blockbuster » : La forme de l’eau, Atomic blonde, Pentagon papers… La Guerre Froide semble au centre de toutes les imaginations, au point même d’envahir Red Sparrow, blockbuster à 70 millions de dollars n’ayant finalement que partiellement convaincu le public américain (avec seulement 47 millions de dollars de recettes) mais qui est en revanche parvenu à attirer de très nombreux spectateurs en Europe : 825.000 en France, presque un million en Allemagne… L’effet Jennifer Lawrence sans doute, qui retrouvait à cette occasion le réalisateur Francis Lawrence (aucun lien de parenté), cinéaste très visuel et grand metteur en scène de blockbusters devant l’éternel puisqu’il était déjà au générique de Constantine, Je suis une légende et d’une bonne partie de la saga Hunger Games.

Test Blu-ray : Justice League

0
Depuis quelques années maintenant, l’univers cinématographique de Marvel ne cesse de s’étendre et de se renouveler, en surprenant même régulièrement le spectateur par le ton décomplexé de certaines œuvres ouvertement tournées vers un esprit 100% fun représentant sans conteste toute la créativité et l’imagination des équipes de la « Boite à idées ». Un peu à la traine dans le développement au cinéma et à la télévision de son « univers étendu », DC Comics, son rival de toujours semble aujourd’hui rencontrer toutes les peines du monde afin de proposer une alternative à la domination de Marvel sur le petit monde du divertissement familial.

Test Blu-ray : Assassin’s creed

0
Comme tous les films adaptés de jeux vidéo à succès (on pense forcément à Resident Evil, Doom, Prince of Persia, Silent Hill, Warcraft ou encore Tomb Raider), le nouveau venu Assassin's Creed, adapté de la franchise vidéoludique créée par Ubisoft en 2007, a énormément ait réagir une communauté de fans outragés, criant à la trahison éhontée, au carnage cinématographique et appelant au boycott pur et simple. Et une fois de plus, pour tout spectateur étranger à la série de jeux vidéo dont le film de Justin Kurzel est tiré, les cris d'orfraies poussés par les gamers hardcore à la découverte du produit final pourront paraître non pas absolument injustifiés (certains arguments mis en avant par les critiques les plus virulents semblent tout à fait valables), mais probablement un peu exagérés, dans le sens où dans l’état, cet Assassin's Creed version cinéma s'avère finalement un divertissement tout à fait fréquentable, proposant qui plus est une certaine originalité par rapport au tout venant des classiques blockbuster US qui inondent avec régularité les multiplexes de France et de Navarre.

Le film en solo Batman réalisé par Ben Alleck a trouvé...

0
De nombreuses questions restent en suspend quant au prochain film Batman. Quelle sera la place du héos, l'importance de l’asile Arkham, y'aura-t-il le Joker, etc... Ben...

Test Blu-ray : High-rise

1
Atmosphérique et oppressant, le cinéma de Ben Wheatley se plait à agresser le spectateur, à le secouer afin de l’extraire de sa zone de confort, comme s’il voulait le forcer à quitter sa position passive et petit-bourgeois de simple « observateur » de ce qui lui est montré à l’écran. Il semblait donc à priori tout à fait à sa place pour adapter le roman de J.G. Ballard « IGH – Immeuble de Grande Hauteur », récit d’animalité en vase clos avec des morceaux de lutte des classes dénaturée dedans.

Critique : Batman V Superman : L’Aube de la justice

3
Trois ans après Man of Steel, Zack Snyder, metteur en scène visionnaire de 300 mais surtout du remarquable Watchmen : Les Gardiens, revient cette semaine avec un blockbuster très attendu : Batman V Superman : L’Aube de Justice.

Critique : Eragon

1
La littérature demeure une source d’inspiration pour les cinéastes qui ont su, avec plus ou moins de succès, donner vie à des personnages emblématiques (Scarlett O’Hara, Harry Potter…) et à leurs acolytes. Ces dernières années, c’est l’Heroic Fantasy qui tire le mieux son épingle du jeu. Puisant dans la mythologie, ce genre littéraire permet au public de voyager au gré d’aventures palpitantes dans des contrées fictives. Si les avancées technologiques rendent les effets visuels plus attractifs ce n’est pas toujours vrai pour le récit en lui-même. Tel est le cas pour le roman de Christopher Paolini, Eragon, qui est passé du best-seller international à l’une des pires adaptations cinématographiques.