DVD — 30 septembre 2018
Test DVD : Abdel et la comtesse

France : 2018
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : , , ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h32
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 9 mai 2018
Date de sortie DVD : 26 septembre 2018

 

 

À la mort du Comte, la Comtesse de Montarbie d’Haust doit transmettre le titre de noblesse et le domaine à un homme de la famille, comme le veut la tradition aristocratique. Elle ne peut cependant se résoudre à transmettre le domaine à Gonzague, un neveu arrogant et cupide, plutôt qu’à sa fille. Quand Abdel, un jeune de cité débrouillard et astucieux, trouve refuge dans leur château, sa rencontre avec la Comtesse va faire des étincelles ! Issus de deux mondes que tout oppose, ils pourraient bien s’aider mutuellement…

 

 

Le film

[3/5]

Si Isabelle Doval est encore, pour le moment, plus connue pour être la femme de José Garcia que pour sa carrière de réalisatrice, elle signe néanmoins, avec la régularité d’un métronome, un film tous les cinq ans depuis 2003. Si vous comptez bien, Abdel et la comtesse est donc son quatrième film – c’est également le premier pour lequel elle ne signe pas le scénario, s’étant laissée séduire par le script de Sophie Glasse, Colombe Savignac, Amélie de Buretel de Chassey et Pierre Kubel.

Bien sûr, il sera bien difficile de ne pas penser à Intouchables devant le récit de l’amitié inattendue se créant entre une aristocrate et un jeune de banlieue. Bien sûr, les clichés vont bon train pendant la première partie du film, mais Isabelle Doval et ses auteurs parviennent finalement à les dépasser de façon assez habile, avec un joli discours sur les apparences foncièrement pas très original mais fonctionnant tout de même grâce à la conviction des comédiens, et à l’énergie déployée pour rendre l’ensemble aussi vivant qu’attachant.

Il conviendra donc de saluer la performance de Charlotte de Turckheim, parfaite même si on admettra qu’elle n’a pas trop à forcer son talent pour incarner à nouveau un rôle d’aristo qui lui colle définitivement à la peau, et surtout du jeune Amir El Kacem, littéralement confondant de naturel. Pour ceux qui voudraient découvrir ce que ce jeune acteur a fait avant le film d’Isabelle Doval, on se souvient notamment l’avoir déjà vu dans Le convoi (Frédéric Schoendoerffer, 2015) et dans Comme des rois (Xabi Molia, 2018).

 

 

Le DVD

[4/5]

En réunissant un peu plus de 172.000 spectateurs dans les salles obscures (sur 317 copies), Abdel et la comtesse n’a sans doute pas rencontré le succès escompté par SND qui le distribuait en salles : le film d’Isabelle Doval ne passera donc logiquement pas par la case Blu-ray pour sa sortie en vidéo, et débarque aujourd’hui uniquement en DVD sous les couleurs de M6 Vidéo. Un DVD en tous points excellent d’ailleurs : le film est proposé au format Cinemascope 2.35 respecté, et la définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. Côté son, la VF est naturellement proposées en Dolby Digital 5.1, et bénéficie d’un mixage dynamique et très immersif, particulièrement remarquable durant les séquences les plus « musicales » (telles que celle de la kermesse au château par exemple).

Du côté de la section suppléments, l’éditeur nous propose, outre la traditionnelle bande-annonce, une série d’entretiens avec l’équipe et les acteurs (Isabelle Doval, Charlotte de Turckheim, Amir El Kacem), qui évoquent le scénario du film avec enthousiasme. Charlotte de Turckheim et Amir El Kacem évoquent également leur rencontre sur le plateau, qui semble s’être parfaitement bien déroulée.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *