1er Festival CinéComedies : rendez-vous avec Pierre Richard

0
481

Depuis le jeudi 27 et jusqu’au dimanche 30 septembre, Lille accueille la première édition du festival CineComedies qui, comme son nom l’indique, est dédié au cinéma qui fait rire, sous toutes ses formes, des années 30 à nos jours. Un événement populaire et cinéphile qui se déroulera dans plusieurs villes des Hauts-de-France.

Le distrait Pierre Richard est l’invité d’honneur de cette première édition. Il fera l’objet d’une rétrospective, d’une rencontre avec le public en accès gratuit (voir ici pour la réservation) le dimanche 30 à 16h (après un documentaire à 15h) et d’un concert hommage ce samedi à 20h30 sous la direction de Jean-Michel Bernard, avec des thèmes connus dont ceux composés par Vladimir Cosma (Le Grand blond avec une chaussure noire, La Chèvre), Philippe Sarde (On aura tout vu) ou Michel Fugain (Je sais rien mais je dirai tout) et une sélection de thèmes phares du cinéma burlesque (Charlie Chaplin, Jacques Tati) qui ont été des sources d’inspiration pour Pierre Richard.

Ouverture jeudi dernier en présence de Pascal Thomas qui l’a dirigé dans son dernier opus présenté ce soir là, À Cause des filles… et des garçons !? à la distribution pléthorique : Bernard Menez, Marie-Josée Croze, Rossy de Palma, José Garcia, Irène Jacob, Laurent Lucas, François Morel, Barbara Schulz ou Alexandra Stewart, donc certains étaient présents pour lancer le film. Signalons aussi la présence de Abel & Gordon (qui ont dirigé Pierre Richard dans Paris pieds nus), Henri Guybet et Danièle Thompson, entre autres, Didier Kaminka, Serge Korber (!), Marco Pico (ceux qui n’ont pas vu Un nuage entre les deux n’ont pas vu la performance la plus méchante de Pierre Richard) ou Jean-Marie Poiré, parmi bien d’autres…

Ci-dessus, l’équipe du nouveau Pascal Thomas ; ci-dessous les « retrouvailles » entre Henri Guybet et Pierre Richard

Au programme de cette première édition : les grands auteurs et dialoguistes de la comédie à la française (avec Guitry, Pagnol, Audiard, Francis Veber et bien d’autres) ; des documentaires sur Pierre Richard et Jerry Lewis et une sélection de court-métrages écrits et/ou réalisés par des femmes. Serge Bromberg propose un Retour de Flamme avec des burlesques muets le dimanche 30 septembre en matinée au Théâtre Sébastopol et une exposition Gaumont, accessible au Palais Rihour jusqu’au 6 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici