DVD — 07 mai 2017
Test Blu-ray : Nocturnal animals

 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Tom Ford
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h56
Genre : Drame, Thriller
Date de sortie cinéma : 4 janvier 2017
Date de sortie DVD/BR : 9 mai 2017

 

 

Susan Morrow, s’ennuie dans l’opulence de son existence. Alors que son mari s’absente, Susan reçoit un colis inattendu : un manuscrit signé de son ex-mari Edward Sheffield dont elle est sans nouvelles depuis des années. Edwards se met en scène en père de famille aux prises avec un gang de voleurs de voiture ultraviolents, mené par l’imprévisible Ray Marcus. Après lui avoir fait quitter la route, le gang l’abandonne impuissant sur le bas-côté, prenant sa famille en otage. Susan, émue par la plume de son ex-mari, ne peut s’empêcher de se remémorer les moments les plus intimes qu’ils ont partagés. Elle trouve une analogie entre le récit de fiction de son ex-mari et ses propres choix cachés derrière le vernis glacé de son existence…

 

 

Le film

[4/5]

« Soyons direct : le nouveau film de Tom Ford est une réussite, au niveau de sa mise en scène, de sa photographie, de ses interprètes et de ses dialogues. On ne peut qu’être transporté et touché par cette œuvre qui tape là où ça fait mal. Si l’on peut reprocher au réalisateur d’être quelques fois trop vague sur le message qu’il désire faire passer, l’on est forcé de se sentir concerné. Car nous avons tous vécu des relations qui se sont terminées abruptement, tous voulu éviter de ressembler à nos parents sans y parvenir et surtout tous mal interprété les signaux de notre partenaire, un jour ou l’autre. (…)

C’est au moyen d’une mise en scène et d’un montage particulièrement travaillés (l’on suit les deux histoires sans se perdre en route) que le réalisateur nous attrape et nous fait réfléchir. Les actrices et acteurs sont tous justes dans leur jeu. Mention spéciale à qui s’en sort parfaitement bien en violeur puant. Mais l’aspect le plus puissant du film réside dans ses dialogues que les personnages s’envoient avec passion. Ils nous restent en tête et viennent nous hanter durant les longues nuits où le sommeil refuse de passer, des longues nuits où nous nous transformons en animaux nocturnes.

Nocturnal Animals est une œuvre coup de poing qui pourra peut-être laisser sur le carreau les personnes qui aiment les films prémâchés mais qui parlera à toutes les autres qui aiment se remettre en question… »

Extrait de la critique de notre chroniqueur OGB. Retrouvez-en l’intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Universal Pictures nous propose un master de toute beauté, conservant bien le grain argentique du tournage du film en 35mm. Les couleurs sont superbes, les contrastes denses, les noirs d’une belle profondeur. La définition est irréprochable et le piqué souvent très précis, malgré quelques baisses de régime dans les scènes les plus sombres. Coté enceintes, comme toujours chez l’éditeur, seule la version originale est encodée en DTS-HD Master Audio 5.1, dans un mixage proposant une ambiance sonore ample et généreuse. Un poil en retrait, la version française uniquement mixée en DTS 5.1 s’avère également très immersive, mais fait naturellement montre de moins de finesse.

Dans la section suppléments, l’éditeur nous propose un making of d’un peu plus de dix minutes, divisé en trois segments, revenant sur les coulisses du tournage par le biais d’entretiens avec l’équipe (Tom Ford, Jake Gyllenhaal…).

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *