Accueil Tags ACID

Tag: ACID

Test DVD : Des hommes

0
A la vision de "Des hommes", on peut formuler un souhait : celui que ce film soit vu par toutes celles et tous ceux qui prétendent que la vie en prison s'apparente à un séjour au Club Méd !

Cannes 2020 : la sélection du label de l’ACID

0
Enfin, l'Association du Cinéma Indépendant pour sa diffusion, l'ACID, a annoncé sa sélection quelques heures à peine après celle de la Semaine de la Critique, jeudi dernier, le 4 juin. La plus jeune des sélections parallèles du Festival de Cannes organisera de même sa 28ème édition hors les murs, par le biais d'un label.

Cannes 2019 : la sélection de l’ACID

0
Comme l'année dernière, la sélection de l'Association du Cinéma Indépendant pour sa diffusion, bref l'ACID, a été annoncée quasiment en même temps que celles des deux autres sections parallèles du Festival de Cannes, la Semaine de la Critique et la Quinzaine des réalisateurs, à savoir en début de semaine dernière, le mardi 23 avril pour être précis.

Cannes 2019 : les affiches dévoilées

0
Cette semaine particulièrement chargée en termes d'annonces cannoises a commencé dès ce lundi matin avec la présentation de l'affiche officielle de la 72ème édition du Festival de Cannes, qui aura lieu dans un mois, du mardi 14 au samedi 25 mai.

Cannes 2018 : la sélection de l’ACID

0
Au lendemain de l'annonce de la Semaine de la Critique et juste avant celle de la Quinzaine des réalisateurs, c'est la plus jeune des sections parallèles du Festival de Cannes, l'ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa diffusion), qui a communique la sélection pour sa 26ème édition ce matin.

Cannes 2018 : les affiches dévoilées

0
Alors que la conférence de presse de l'annonce de la sélection officielle du 71ème Festival de Cannes aura lieu dans quelques heures, à partir de 11h00 demain pour être précis, le bureau de presse du festival a dévoilé ce jour l'affiche officielle de ce rendez-vous majeur du cinéma mondial. Une fois de plus, un motif issu d'un film a été retenu, puisqu'on voit sur le cliché pris par le célèbre photographe de plateau Georges Pierre les acteurs Anna Karina et Jean-Paul Belmondo s'embrasser sur le tournage de Pierrot le fou de Jean-Luc Godard en 1965.

Cannes 70 : étalonneur, la sensation d’un film

0
70 ans, 70 textes, 70 instantanés comme autant de fragments épars, sans chronologie mais pas au hasard, pour fêter les noces de platine des...

Cannes 70 : on a testé pour vous… le Festival en...

0
70 ans, 70 textes, 70 instantanés comme autant de fragments épars, sans chronologie mais pas au hasard, pour fêter les noces de platine des...

Critique : Swagger

0
C’est une parenthèse enchantée. Un instant rare à partager avec des jeunes vivant dans des banlieues défavorisées d’Aulnay-sous-Bois ou de Sevran, qui aurait pu, chez tant d’autres cinéastes même reconnus, tomber dans la fiction moraliste pointant d’un doigt accusateur chaque spectateur ayant pourtant fait la démarche d’aller voir le film. Mais ce cinéma comme on en a trop souvent subi, Olivier Babinet n’en est visiblement pas un adepte non plus. Son truc à lui, c’est plutôt le métissage des genres, investissant le documentaire pour, au final, faire autre chose. Car si le film présente de vrais enfants ou adolescents, leur vraie vie, et leurs vraies interrogations, c’est pour passer au coloriage pop ce qui n’aurait pu être qu’un énième reportage misérabiliste pour nous montrer à quel point la vie dans les cités est dure, avec ses trafiquants, sa violence et son absence de perspectives d’avenir.

Cannes 2016: les reprises parisiennes

1
Après onze journées de projections le long de la Croisette, reprise de l'intégralité de plusieurs sélections officielles et parallèles (Un Certain Regard, la Quinzaine...

Cannes 2016 : la sélection de l’ACID

3
Depuis 1992, l'Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID) soutient la visibilité en salles de films authentiquement indépendants et se bat pour leur...

Critique : Gaz de France

1
Il y avait la place pour quelque chose de plus déjanté, pour un film s'inspirant, par exemple, du "nonsense" britannique à la Monty Python. Dommage : on est passé à côté et le film n'arrive que rarement à décoller !