SLEVIN

0
1923

afficheSLEVIN

USA : 2006
Titre original : LUCKY NUMBER SLEVIN
Réalisateur : Paul McGuigan
Scénario : Jason Smilovic
Acteurs : Josh Hartnett, Bruce Willis, Lucy Liu, Ben Kingsley, Morgan Freeman, Stanley Tucci
Distribution : The Weinstein Company
Durée : 1h48
Genre : Policier
Date de sortie : 28 juin 2006

Globale : [rating:3/5][five-star-rating]

Adepte du genre dramatique, le réalisateur britannique, Paul McGuigan, offre une intrigue des plus alambiquées mêlant règlement de compte entre deux gangs et prélude à une histoire d’amour. Autant vous prévenir tout de suite, la fin explique le début. Les cadavres s’amoncellent au fil des péripéties pour le bon déroulement d’un plan que chaque protagoniste croit maîtriser. Il suffit d’un bouche-à-oreille sur un pari de course hippique pour déclencher un casse-tête d’intérêts privés et de vengeances personnelles.

Synopsis :

La vie n’est pas tendre avec Slevin. En quelques jours, ce jeune homme a perdu son appartement, découvert que sa petite amie le trompait, et s’est fait voler ses papiers. Décidé à souffler un peu, Slevin s’envole vers New York, où il va habiter quelque temps l’appartement d’un copain, Nick Fisher. La poisse ne va pas le lâcher pour autant, bien au contraire…

Le milieu new-yorkais est en ébullition. Deux de ses plus grands parrains, le Rabbin et le Boss, se livrent une guerre sans pitié. Autrefois complices, ils sont devenus les pires ennemis. Pour venger l’assassinat de son fils, le Boss est décidé à faire tuer celui du Rabbin. Il a chargé Goodkat de l’affaire. Celui-ci a un plan très simple : trouver quelqu’un qui doit énormément d’argent au Boss et l’obliger à exécuter la besogne en échange d’une annulation de dette. Le candidat idéal est… Nick Fisher…

Un décor adéquat

Le décor – notamment les tapisseries et le mobilier – rappellent parfaitement le style des années 1970. A cette époque-là, des mafias faisaient encore régner leur loi à New York. Les effets spéciaux ont permis de faire croire que deux gangs ennemis étaient installés dans des immeubles situés l’un en face de l’autre dans la même rue de cette ville. L’effet est d’autant plus réaliste qu’il a été réalisé pour divers angles de vue. Le passage de la caméra du dernier étage d’un immeuble à l’autre est particulièrement impressionnant et bien réalisé. On ne peut que saluer la prouesse technique et la mise en scène originale.

Trop de stars tuent le film

Les personnages sont nombreux et, bien que tous connaissent les tenants et les aboutissants de l’histoire, Slevin – interprété par Josh Hartnett (The Faculty, Pearl Harbor, La chute du faucon noir, Sin City) – joue un rôle particulièrement mystérieux. Monsieur Goodkat (Bruce Willis) n’est pas en reste car il apparaît à la fois chez Le Boss (Morgan Freeman) et à la fois chez Le Rabbin (Ben Kingsley) qui sont les deux meilleurs ennemis du Monde. Sans oublier la belle Lucy Liu (Kill Bill 1 et 2, Charlie’s Angels 3) dans le rôle de Lindsey qui est bien plus qu’une simple voisine de paliers et pour qui le rôle a été entièrement réécrit. En d’autres termes, ce panel de stars hollywoodiennes finit par faire de l’ombre à l’intrigue tant on connaît les acteurs dans leurs précédents rôles.

Trop d’explications tuent l’intrigue

Les scènes coupées du début reviennent à la fin comme une explication au déroulement des événements. Ici, c’est trop en cacher puis trop en révéler pour aider à la compréhension des spectateurs les moins entraînés à ce genre d’exercice. Du coup, le mystère s’estompe rapidement et le puzzle se reconstruit pour donner une vision d’ensemble de l’action. Les observateurs peu attentifs n’en seront que plus reconnaissants alors que ceux qui ont l’œil pourront confirmer ou non leurs intuitions. Dans les deux cas, les révélations sont presque étouffantes face à cette intrigue pleine de suspense et de surprises.

 

Résumé

Au final, et malgré ces bémols, le film reste surprenant tant sur la complexité du scénario que sur le montage en postproduction. Il est à voir sans aucun doute et de préférence avec l’esprit clair et reposé. Un conseil : n’en perdez pas une miette si vous voulez suivre le fil des aventures de Slevin !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=f5jdhwqjkTo[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici