News — 26 juin 2015
Nouveaux membres de l’Académie : la promotion 2015

Oscars

En plus de procéder à quelques ajustements mineurs du règlement de vote pour la prochaine cérémonie des , le conseil d’administration de l’Académie du cinéma américain a profité de sa réunion mardi dernier pour approuver la liste des invitations émises aux professionnels du cinéma afin de rejoindre la prestigieuse institution. Le contenu de la liste a été annoncé ce jour par la présidente de l’Académie Cheryl Boone Isaacs.

 

C’est le nombre record de 322 nouveaux membres potentiels qui y figure, en hausse significative par rapport aux années passées, où le chiffre tournait autour de 270. Avant que l’Académie n’entame une vaste opération de diversification de son électorat il y a deux, trois ans, ce n’étaient même qu’environ 130 heureux élus par an. Ceux et celles qui souhaitent rejoindre le club exclusif, qui compte actuellement plus de 6000 membres, seront accueillis au cours d’une réception au mois de septembre.

 

Pour pouvoir prétendre à être inclus sur cette liste de renouvellement périodique, il faut avoir un CV solide dans un domaine précis de la création cinématographique et être parrainé par plusieurs membres de l’Académie. Comme tous les ans, la liste partielle des néophytes se compose de ces catégories pas mutuellement exclusives :

DamienChazelle

L’embarras du choix

Sept personnes ont été invitées par deux groupes professionnels distincts. Elles devront choisir celui au sein duquel elles voteront par exemple pour les nominations aux Oscars. Il s’agit des réalisateurs/scénaristes (Whiplash), Malcolm D. Lee (The Best Man), (Ida), (Timbuktu), (Les Nouveaux sauvages) et Andrei Zvyagintsev (Leviathan), ainsi que de la productrice de documentaires et monteuse (CitizenFour),

CommonJohnLegend

Avec les félicitations du jury

Puisque le fait d’être nommé à l’Oscar, voire d’en gagner un, peut être considéré comme une sorte d’adoubement dans l’aristocratie du cinéma, nombreux sont les nommés et les gagnants de l’année écoulée qui pourront joindre leur carte de membre de l’Académie à leur certificat de nomination ou leur statuette de l’Oscar. Cette année, les doublement chanceux sont côté nommés les acteurs Benedict Cumberbatch (Imitation game), Felicity Jones (Une merveilleuse histoire du temps), Rosamund Pike (Gone girl), Emma Stone (Birdman), le réalisateur Morten Tyldum (Imitation game), le monteur Barney Pilling (The Grand Budapest Hotel), le maquilleur Dennis Liddiard (Foxcatcher), les compositeurs Johann Johannson (Une merveilleuse histoire du temps) et Gary Yershon (Mr. Turner), le producteur Jeremy Kleiner (Selma) et l’animateur légendaire (Le Conte de la princesse Kaguya). Ainsi que côté gagnants Eddie Redmayne (Meilleur acteur pour Une merveilleuse histoire du temps), J.K. Simmons (Meilleur acteur dans un second rôle pour Whiplash), Tom Cross (Meilleur montage pour Whiplash), Frances Hannon (Meilleur maquillage pour The Grand Budapest Hotel), Common et John Legend (Meilleure chanson pour Selma) et Don Hall (Meilleur Film d’animation pour Les Nouveaux héros).

TomHardy

On vous aime un peu, beaucoup, mais pas encore passionnément

Et puis, il y a ceux qui viennent d’accomplir une année professionnelle exceptionnelle, mais la chance des Oscars ne leur a pas pour autant souri, pour des raisons fort diverses. Les acteurs (Locke), Kevin Hart (Mise à l’épreuve), Gugu Mbatha-Raw (Belle), David Oyelowo (Selma), le chef opérateur Hoyte Van Hoytema (Interstellar) et le réalisateur Ira Sachs (Love is strange) sont dans ce cas de prix de consolation difficile à refuser.

KevinBrownlow

Mieux vaut tard que jamais ou on a failli vous oublier

Enfin, certains ont beau jouer le jeu de la communauté hollywoodienne depuis des années ou participer à des films marquants depuis longtemps, l’Académie a mis un certain temps avant de les admettre comme membres à part entière. C’est ainsi qu’ont fait preuve d’une persévérance enfin couronnée de succès les acteurs Elizabeth Banks (Hunger games), Martin Freeman (Le Hobbit), Heather Graham (Austin Powers), Stephen Lang (Avatar), John Carroll Lynch (Fargo), (Slumdog millionaire), Chris Pine (Star Trek), Daniel Radcliffe (Harry Potter), Jason Segel (Sans Sarah rien ne va), les réalisateurs Niki Caro (Pai), Simon Curtis (My week with Marilyn), François Girard (Le Violon rouge), F. Gary Gray (Négociateur), Justin Lin (Fast & furious 6), Kelly Reichardt (Wendy and Lucy), Lynn Shelton (Humpday), Wayne Wang (Smoke), Edgar Wright (Hot fuzz), Joe Wright (Reviens-moi), le monteur Mick Audsley (Dirty Pretty Things), l’historien du cinéma Kevin Brownlow (Oscar d’honneur en 2011), les compositeurs Jonny Greenwood (The Master), (Oscar pour Milagro en 1989) Trent Reznor et Atticus Ross (Oscar pour The Social Network en 2011), les producteurs Pamela Koffler (Hedwig and the Angry Inch) et Eric Newman (Les Fils de l’homme) et le producteur de courts-métrages Nicolas Schmerkin (Logorama).

ZazaUrushadze

Parlez-vous Oscar ?

Dans une catégorie annexe, nous classerons ceux et celles qui évoluent loin de l’univers du cinéma américain, mais dont le prestige international justifie amplement l’invitation : les acteurs coréens Choi Min-sik (Old boy) et Song Kang-ho (The Host), les réalisateurs coréens (Snowpiercer Le Transperceneige) et (Ivre de femmes et de peinture), le réalisateur français (Swimming pool), le réalisateur espagnol Fernando Trueba (Belle époque) et le réalisateur géorgien Zaza Urushadze (Mandarines).

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *