Les sorties du 26 juillet 2023

0
1173

Sabotage © 2022 Chrono / Lyrical Media / Spacemaker Productions / Tandem Distribution Tous droits réservés

Après le coup double exceptionnel la semaine dernière de Barbie de Greta Gerwig et Oppenheimer de Christopher Nolan, ce mercredi-ci retrouve une programmation de sorties plus ordinaire. Certes, la disette d’habitude de rigueur au beau milieu de l’été nous est heureusement épargnée. Mais parmi la dizaine de nouveaux films à l’affiche à partir d’aujourd’hui, il nous a été difficile de dénicher de francs coups de cœur. Seule l’épopée sportive sous forme d’animation japonaise The First Slam Dunk de Takehiko Inoue nous paraît valoir le détour par votre multiplexe ou votre salle art et essai la plus proche. Ainsi que, à la limite, le récit bien dans l’air du temps d’activistes climatiques qui planifient un attentat contre un oléoduc Sabotage de Daniel Goldhaber et l’odyssée à travers le Maroc d’une femme et son fils dans le film de Fysal Boulifa au titre enchanteur Les Damnés ne pleurent pas.

Un autre film au titre poétique La Vache qui chantait le futur de Francisca Alegria nous laisse déjà plus dubitatifs, tout comme son compagnon de sortie chilien Blanquita de Fernando Guzzoni. Le cinéma français s’en sort avec les honneurs cette semaine grâce à la comédie loufoque Sur la branche de Marie Garel-Weiss et malgré le nouveau film de Laetitia Masson Un hiver en été à l’apparence bien plus laborieuse. De même pour les deux grosses sorties américaines qui cherchent à vous faire peur en mode enfants avec Le Manoir hanté de Justin Simien ou alors de manière plus effrayante à travers La Main de Danny et Michael Philippou.

Enfin, côté reprises, si la canicule méditerranéenne vous a dissuadés de passer vos vacances d’été en Italie, les sept pépites du cinéma transalpin choisies par Carlotta Films sont là pour vous adoucir votre séjour plus près de chez vous. Quant à la ressortie du coup de maître de l’animation des années 2000 Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, elle nous rappelle tristement à quel point les mœurs n’ont guère évolué en Iran ces vingt dernières années …

Les Damnés ne pleurent pas © 2022 Vixens / Frakas Productions / New Story Distribution Tous droits réservés

Blanquita de Fernando Guzzoni (Chili, Drame, 1h34) avec Laura Lopez, Alejandro Goic et Amparo Noguera

Les Damnés ne pleurent pas de Fysal Boulifa (France, Drame, 1h51) avec Aïcha Tebbae, Abdellah El Hajjouji et Antoine Reinartz

Les Déguns 2 de Cyrille Droux et Claude Zidi Jr. (France, Comédie, 1h26, distribué sur 259 copies) avec Karim Jebli, Nordine Salhi et Sofiane Zermani

The First Slam Dunk de Takehiko Inoue (Japon, Animation, 2h04, distribué sur 190 copies)

Juniors de Hugo Thomas (France, Comédie, 1h35) avec Vanessa Paradis, Ewan Bourdelles et Noah Zandouche

La Main de Danny et Michael Philippou (États-Unis, Horreur, 1h34, distribué sur 250 copies) avec Sophie Wilde, Miranda Otto et Joe Bird

Le Manoir hanté de Justin Simien (États-Unis, Fantastique, 2h05) avec Lakeith Stanfield, Tiffany Haddish et Owen Wilson

Rendez-vous à Tokyo de Daigo Matsui (Japon, Comédie romantique, 1h55) avec Sosuke Ikematsu, Sairi Ito et Yumi Kawai

Sabotage de Daniel Goldhaber (États-Unis, Thriller environnemental, 1h44, distribué sur 120 copies) avec Ariela Barer, Kristine Froseth et Lukas Gage

Sur la branche de Marie Garel-Weiss (France, Comédie, 1h31, distribué sur 167 copies) avec Daphné Patakia, Benoît Poelvoorde et Agnès Jaoui

Un hiver en été de Laetitia Masson (France, Anticipation, 1h50) avec Benjamin Biolay, Elodie Bouchez et Judith Chemla

La Vache qui chantait le futur de Francisca Alegria (Chili, Drame, 1h38) avec Mia Maestro, Enzo Ferrada Rosati et Benjamin Soto

Reprises

Nazarin (1958) de Luis Buñuel (Mexique, Drame, 1h31) avec Francisco Rabal, Marga Lopez et Rita Macedo

Persepolis (2005) de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud (France, Animation, 1h34, distribué sur 25 copies)

Redécouvertes et raretés du cinéma italien (1963-1988) de Vittorio De Sica, Damiano Damiani, Nino Manfredi, Liliana Cavani, Ettore Scola, Pasquale Squitieri et Ermanno Olmi (Italie) : Hier aujourd’hui et demain, Seule contre la mafia, Miracle à l’italienne, Portier de nuit, Affreux sales et méchants, L’Affaire Mori et La Légende du saint buveur (critique)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici