Les sorties du 1er mai 2024

0
407

Jusqu’au bout du monde © 2023 Daniel Anguiano / Talipot Studio / Perceval Pictures / Polyphony Digital /
Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

Pour une semaine qui commence avec un jour férié et qui se termine la veille d’un autre, avec tout ce que cela permet d’espérer en termes de petit coup de fouet de fréquentation pour les séances du mardi soir, le programme des sorties cinéma de ce début du mois de mai n’a rien d’exceptionnel. Certes, il serait hautement injuste de jouer au spectateur blasé, alors que bon nombre des pays voisins nous envient sans aucun doute une offre cinématographique aussi variée et globalement bien fournie. Mais ce sont néanmoins les chefs-d’œuvre potentiels qui manquent a priori à l’appel depuis hier. Rien d’alarmant à cela, puisque se faire une toile, ça peut signifier aussi de juste vouloir se divertir plaisamment, avec des films dépourvus de l’objectif de révolutionner l’Histoire du cinéma.

Est-ce que nos trois coups de cœur habituels resteront dans les mémoires d’ici une semaine, un mois ou un an ? Personne ne le sait pour le moment. En tout cas, ce sont les propositions de cinéma qui nous donnent le plus envie parmi la douzaine de nouveaux films à l’affiche. Pour deux d’entre eux, ils ont même reçu le sceau d’approbation de notre critique maison Jean-Jacques, pratiquement prêt à partir au combat, c’est-à-dire au prochain Festival de Cannes. Il s’agit du documentaire poignant sur le malaise au sein des hôpitaux psychiatriques État limite de Nicolas Peduzzi, du beau western Jusqu’au bout du monde pour lequel Viggo Mortensen porte pour la deuxième fois la casquette de réalisateur après Falling, sorti il y a trois ans, ainsi que du thriller d’immigration haletant Border Line de Alejandro Rojas et Juan Sebastian Vasquez, remarqué aux derniers festivals de Reims Polar et Premiers plans d’Angers.

Une affaire de principe © 2024 Pascal Chantier / Agat Films et Cie / Panache Productions /
La Compagnie Cinématographique / France 3 Cinéma / Memento Distribution Tous droits réservés

Quant aux films peut-être un peu plus dispensables ou qui n’ont nullement besoin de notre (très) modeste coup de pouce, on peut citer l’incitation douteuse d’aller voter aux prochaines élections européennes dans un mois sous forme de thriller politique (Une affaire de principe de Antoine Raimbault). Ainsi que la poursuite plus que souveraine de la carrière de Ryan Gosling par voie de comédie loufoque de cascadeur (The Fall Guy de David Leitch) et un conte écologiste venu du Brésil, sélectionné l’année dernière à Cannes dans la section Un certain regard (La Fleur de Buriti de Renée Nader Messora et João Salaviza).

Le cinéma français ne se porte pas non plus si mal cette semaine, grâce à la comédie sociale Petites mains de Nessim Chikhaoui dans laquelle Corinne Masiero incarne une fois de plus une héroïne du peuple, à la quête du meilleur prix à obtenir pour un tableau longtemps considéré comme perdu dans Le Tableau volé de Pascal Bonitzer et surtout à la ressortie de deux films d’animation à l’imagination hors des sentiers battus réalisés par René Laloux : La Planète sauvage et Gandahar.

Gandahar © 1987 Col.Ima.Son / Films A2 / Tamasa Distribution Tous droits réservés

Border Line de Alejandro Rojas et Juan Sebastian Vasquez (Espagne, Thriller, 1h17, distribué sur 125 copies) avec Alberto Ammann, Bruna Cusi et Ben Temple (critique)

Les Cartes du mal de Spenser Cohen et Anna Halberg (États-Unis, Horreur, 1h31, distribué sur 199 copies) avec Harriet Slater, Adain Bradley et Avantika

État limite de Nicolas Peduzzi (France, Documentaire, 1h42) (critique)

The Fall Guy de David Leitch (États-Unis, Action, 2h06) avec Ryan Golsing, Emily Blunt et Aaron Taylor-Johnson

La Fleur de Buriti de Renée Nader Messora et João Salaviza (Brésil, Drame, 2h05, distribué sur 62 copies) avec Ilda Patpro Kraho, Francisco Hyjno Kraho et Solane Tehtikwyj Kraho

Jusqu’au bout du monde de Viggo Mortensen (États-Unis, Western, 2h09, distribué sur 256 copies) avec Vicky Krieps, Viggo Mortensen et Solly McLeod

Même si tu vas sur la lune de Laurent Rodriguez (France, Documentaire, 1h33)

L’Ombre du feu de Shinya Tuskamoto (Japon, Drame, 1h35, distribué sur 7 copies) avec Shuri, Mirai Moriyama et Oga Tsukao

Petites mains de Nessim Chikhaoui (France, Comédie sociale, 1h27) avec Corinne Masiero, Lucie Charles-Alfred et Marie-Sohna Condé

Le Silence de Sibel de Aly Yeganeh (France, Drame, 1h38) avec Laetitia Eido, Melissa Boros et Rusen Houssin (critique)

Le Tableau volé de Pascal Bonitzer (France, Drame, 1h31, distribué sur 248 copies) avec Alex Lutz, Léa Drucker et Nora Hamzawi

Un p’tit truc en plus de Artus. (France, Comédie, 1h39, distribué sur 454 copies) avec Artus., Clovis Cornillac et Alice Belaïdi

Une affaire de principe de Antoine Raimbault (France, Thriller politique, 1h35, distribué sur 206 copies) avec Bouli Lanners, Thomas VDB et Céleste Brunnquell

Reprises

Collatéral (2004) de Michael Mann (États-Unis, Thriller, 2h00) avec Tom Cruise, Jamie Foxx et Jada Pinkett Smith

Gandahar (1987) de René Laloux (France, Animation, 1h23)

La Planète sauvage (1973) de René Laloux (France, Animation, 1h12)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici