Les sorties du 10 avril 2024

0
274

Madame Hofmann © 2024 Agat Films / arte Cinéma France / Ad Vitam Distribution Tous droits réservés

Les semaines se suivent sans forcément se ressembler. Alors qu’en ce deuxième mercredi du mois d’avril 2024, il y a encore une bonne dizaine de films qui débarquent sur vos grands écrans préférés, nous avons éprouvé moins de mal que la semaine dernière à vous concocter une liste de recommandations hebdomadaires. A croire que l’escarcelle des distributeurs n’est pas aussi peu garnie qu’on aurait pu le penser à l’approche de l’annonce de la sélection du prochain Festival de Cannes, prévue pour demain matin. En espérant que ce programme de sorties riche et varié donnera l’envie au public de retrouver le chemin des salles obscures, tristement déserté ces derniers temps … !

Trois réalisateurs confirmés ou en voie de confirmation rythment nos coups de cœur de la semaine. Après son Oscar du Meilleur Film international pour Drive My Car en 2022, le cinéaste japonais Ryusuke Hamaguchi était quelque peu attendu au tournant. Il confirme son immense talent avec Le Mal n’existe pas, Grand Prix au dernier Festival de Venise. Après avoir fourni quelques beaux longs-métrages gays pendant les dix premières années de sa carrière, le réalisateur français Sébastien Lifshitz semble avoir complètement abandonné la fiction au profit du documentaire. Et grand bien lui en a pris, comme le prouvent ses deux César du Meilleur Documentaire, remportés respectivement en 2013 et 2021 pour Les Invisibles et Adolescentes. On croise les doigts pour que son beau portrait d’une infirmière Madame Hofmann connaîtra le même sort en 2025.

Enfin, dans Par-delà les montagnes, le réalisateur Mohamed Ben Attia et son acteur attitré Majd Mastoura se retrouvent, sept ans après Hedi Un vent de liberté.

Sans cœur © 2023 Cinema Scopio / Vitrine Filmes / Nefertiti Film / Les Valseurs Tous droits réservés

Sinon, il y a également deux films passionnément étranges qui vous font de l’œil dans vos salles art et essai à partir d’aujourd’hui : le brésilien Sans cœur de Nara Normande et Tião sur un dernier été d’adolescence avant les études, ainsi que Enys Men de Mark Jenkin – un retardataire de la Quinzaine des cinéastes d’il y a deux ans – dans lequel Mary Woodvine porte son ciré rouge d’une manière presque aussi inquiétante que jadis les enfants dans Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg ! Enfin, du côté des grosses sorties populaires, c’est la France qui s’en sort sensiblement mieux que le cinéma hollywoodien, grâce à la comédie familiale douce-amère Nous les Leroy de Florent Bernard et au drame historique inclusif Rosalie de Stéphanie Di Giusto avec Nadia Tereszkiewicz en femme à barbe.

Cependant, le véritable joyau cinématographique de la semaine, c’est la rétrospective en quatre films du réalisateur hong kongais Stanley Kwan. Elle nous paraît d’autant plus immanquable, que les films de Kwan n’ont connu qu’une exposition très partielle et confidentielle sur les écrans français jusqu’à présent. Alors qu’il avait tourné très tôt avec les plus grandes vedettes du cinéma de Hong Kong, comme les deux Tony Leung, Maggie Cheung, Leslie Cheung et Chow Yun-Fat. Si vous préférez des tonalités plus familières, la ressortie des Choristes de Christophe Barratier dans un nombre conséquent de salles, mais apparemment à séance unique par jour, comblera vos envies nostalgiques. Enfin, la terreur semée au milieu des années 1980 par Rutger Hauer dans The Hitcher de Robert Harmon était quand même largement supérieure aux petits frissons provoqués par les films d’horreur aux bonnes sœurs d’aujourd’hui.

Lan Yu © 2001 Kwan’s Creation Workshop / Yongning Creation Workshop / Golden Scene / Carlotta Films
Tous droits réservés

Les Aventuriers de l’Arche de Noé de Sergio Machado et Alois Di Leo (Brésil, Animation, 1h36)

Enys Men de Mark Jenkin (Royaume-Uni, Drame psychologique, 1h31) avec Mary Woodvine, Edward Rowe et Flo Crowe

Madame Hofmann de Sébastien Lifshitz (France, Documentaire, 1h44)

Le Mal n’existe pas de Ryusuke Hamaguchi (Japon, Drame environnemental, 1h46, distribué sur 136 copies) avec Hitoshi Omika, Ryo Nishikawa et Ryuji Kosaka

La Malédiction L’Origine de Arkasha Stevenson (États-Unis, Horreur, 1h59) avec Nell Tiger Free, Ralph Ineson et Sonia Braga

Le Naméssime de Xavier Bélony Mussel (Suisse, Comédie, 1h12) avec Michèle Brousse, Xavier Mussel et Laurent Lévy

Niagara de Guillaume Lambert (Canada, Comédie dramatique, 1h46) avec François Pérusse, Eric Bernier et Guy Jodoin

Nous les Leroy de Florent Bernard (France, Comédie familiale, 1h42, distribué sur 414 copies) avec Charlotte Gainsbourg, José Garcia et Lily Aubry

Par-delà les montagnes de Mohamed Ben Attia (Tunisie, Drame, 1h38) avec Majd Mastoura, Samer Bisharat et Helmi Dridi

Quitter la nuit de Delphine Girard (Canada, Drame, 1h48) avec Selma Alaoui, Veerle Baetens et Guillaume Duhesme (critique)

Réconciliation Dans les pas des Cathares de Freddy Mouchard (France, Drame, 1h57) avec Freddy Mouchard, Franck Thezan et Martine Gautier

Rosalie de Stéphanie Di Giusto (France, Drame historique, 1h55, distribué sur 350 copies) avec Nadia Tereszkiewicz, Benoît Magimel et Benjamin Biolay

Sans cœur de Nara Normande et Tião (Brésil, Drame, 1h31) avec Maya De Vicq, Eduarda Samara et Alaylson Emanuel

Semaine sainte de Andreï Cohn (Roumanie, Drame historique, 2h13) avec Doru Bem, Nicoleta Lefter et Ciprian Chiriches

S.O.S. Fantômes La Menace de glace de Gil Kenan (États-Unis, Fantastique, 1h54, distribué sur 650 copies) avec Paul Rudd, Carrie Coon et Finn Wolfhard

Reprises

Les Choristes (2003) de Christophe Barratier (France, Comédie dramatique, 1h35) avec Gérard Jugnot, François Berléand et Kad Merad

The Hitcher (1985) de Robert Harmon (États-Unis, Thriller, 1h45) avec Rutger Hauer, C. Thomas Howell et Jennifer Jason Leigh

Stanley Kwan Le Romantisme made in Hong Kong (1986-2001) de Stanley Kwan (Hong Kong) : Amours déchus, Rouge, Center Stage et Lan Yu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici