News — 29 janvier 2019
Le box-office de la semaine du 16 janvier 2019
L’Incroyable histoire du facteur Cheval © SND Tous droits réservés

La semaine 3, allant du 16 au 22 janvier, est à bien des égards guère plus qu’une réplique mineure de celle qui l’a précédée au box-office français en ce début de l’année 2019. Les résultats des trois nouveautés classées y sont moins flamboyants que les précédents, mais en échange, les films en continuation résistent mieux. Cela n’empêche certes pas le cumul hebdomadaire de perdre près de 240 000 spectateurs pour s’établir à un peu plus de 3 210 000 entrées, mais dans l’ensemble, on reste dans une bonne moyenne pour la saison. Car de toute façon, cette vallée hivernale d’une faible fréquentation des salles obscures sera bientôt traversée, grâce aux vacances du mois de février, ainsi qu’à quelques sorties potentiellement populaires. En attendant, le statu quo est maintenu, avec une production française qui se porte très bien – toujours 41 % de part de marché au compteur national – et même un regain d’activité de 10 % en moyenne, entre les salles franciliennes et en province, par rapport à la même semaine un an plus tôt.

M. Night Shyamalan et sa bande de super-héros en proie au doute démarrent avec sensiblement moins de vigueur que Rocky et ses acolytes la semaine passée. effectue toutefois une première semaine à quelques milliers de spectateurs de celle de Split, sorti il y a deux ans, ce qui permet par conséquent à la renaissance commerciale de son réalisateur de garder le cap. Les critiques plutôt mitigées du film devraient par contre le voir passer d’ici quelques semaines derrière l’autre nouveauté prometteuse, L’Incroyable histoire du facteur Cheval de Nils Tavernier, le genre de film qui a de quoi cartonner sur la durée dans les salles de province, grâce à un coefficient Paris / Province parlant de plus de 7. Tout en bas du classement, Julia Roberts s’accroche avec son drame familial sombre de Peter Hedges. Ce dernier s’en sort toujours mieux que le pauvre Olivier Assayas et son Doubles vies, échoué aux pieds du Top 10 français en dépit de son casting de choix avec notamment Juliette Binoche et Guillaume Canet. Parmi les films à l’affiche depuis un moment, de Bryan Singer fait une fois de plus figure d’exception en faisant sa douzième apparition parmi les films ayant le mieux marché en France ! de Louis-Julien Petit ne nous tiendra sans doute pas compagnie aussi longtemps. Le fait que sa baisse par rapport à la première semaine d’exploitation est deux fois inférieure à celle de de Steven Caple Jr. nous laisse par contre prédire sans hésitation que, là aussi, le retournement d’ordre ne devrait pas trop tarder à survenir.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 16 et le mardi 22 janvier 2019 :

  1. Glass – distribué par Walt Disney Studios France – Nouveauté – 539 113 entrées cumulées – 17 % part de marché
  2. Creed II – distribué par Warner Bros. France – 2ème semaine / – 48 % – 434 427 entrées / 1 266 980 cumul – 14 % part de marché
  3. Les Invisibles – distribué par Apollo Films – 2ème semaine / – 21 % – 303 653 entrées / 687 892 cumul – 9 % part de marché
  4. L’Incroyable histoire du facteur Cheval – distribué par SND – Nouveauté – 256 173 entrées cumulées – 8 % part de marché
  5. – distribué par Warner Bros. France – 5ème semaine / – 36 % – 170 354 entrées / 3 076 680 cumul – 5 % part de marché

6. – distribué par Gaumont – 2ème semaine / – 35 % – 161 817 entrées / 409 317 cumul – 5 % part de marché

7. – distribué par Studiocanal – 4ème semaine / – 25 % – 112 247 entrées / 1 227 093 cumul – 3 % part de marché

8. – distribué par SND – 7ème semaine / – 31 % – 99 631 entrées / 3 712 391 cumul – 3 % part de marché

9. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox France – 12ème semaine / – 26 % – 99 258 entrées / 4 158 768 cumul – 3 % part de marché

10. Ben is back – distribué par Paramount Pictures France – Nouveauté – 88 685 entrées cumulées – 3 % part de marché


© Tôei Animation Company Tous droits réservés

Aux États-Unis, c’était un week-end à pont à cause du jour férié dédié à la mémoire de Martin Luther King. Le box-office américain s’en est ressenti, même si le démarrage de Glass n’y a pas non plus affolé les compteurs. Tout au moins, le film de M. Night Shyamalan a réussi à se classer dans le Top 3 historique des démarrages au cours de cette première brève période faste de la fréquentation outre-Atlantique, très loin derrière les 107 millions de dollars générés par American Sniper de Clint Eastwood en 2015, juste derrière les résultats de Mise à l’épreuve de Tim Story en 2014 et quasiment à égalité avec ceux de Cloverfield de Matt Reeves en 2008. Bref, c’est bien, mais ce n’est point du niveau des deux meilleurs démarrages de la carrière du réalisateur au début du siècle avec Signes et Le Village à respectivement 60 et 50 millions de dollars. Sa moyenne par copie de dix mille dollars peut même paraître faiblarde, comparée à celle de son concurrent direct Dragon Ball Super Broly de Tatsuya Nagamine, l’un des meilleurs démarrages pour un film Anime, qui avait déjà fait salle comble lors des avant-premières françaises il y a quelques semaines. L’anticipation du coup de pouce généré par les nominations aux Oscars, annoncées mardi dernier, donc après ce week-end-là, a dû être longue pour les films dans la course, puisque le seul qui en a réellement profité est Cold War de Pawel Pawlikowski, qui prépare son expansion avec panache en gagnant dix places, de la 34ème à la 24ème. Tous les autres faisaient au mieux du surplace, à l’image de Green Book Sur les routes du Sud de Peter Farrelly, dont les recettes sont restées stables par l’intermédiaire de 170 salles supplémentaires qui le projetaient.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 20 janvier 2019 :

  1. Glass – distribué par Universal – Nouveauté – 40 328 920 $ cumulés
  2. The Upside – distribué par STX Entertainment – 2ème semaine / – 26 % – 15 006 464 $ / 43 319 903 $ cumul, sans date de sortie en France
  3. Aquaman – distribué par Warner Bros. – 5ème semaine / – 41 % – 10 176 067 $ / 304 182 915 $ cumul
  4. Dragon Ball Super Broly – distribué par Funimation Films – Nouveauté – 9 816 197 $ cumulés, sortie française le 13 mars
  5. – distribué par Sony – 6ème semaine / – 16 % – 7 570 269 $ / 158 571 654 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles