Festival Cinéma Télérama 2020 : 20 films à 3€50 la place avec le pass

0
73
© Télérama Tous droits réservés

Dans la continuité immédiate des Incontournables UGC, c’est la 23ème édition du qui s’est ouverte hier. Jusqu’à mardi prochain, le 21 janvier, vous aurez l’occasion de voir ou revoir les coups de cœur 2019 de la rédaction de l’hebdomadaire culturel dans près de 400 salles art & essai partenaires à travers la France. Le principe est toujours le même : à condition d’obtenir le pass dans le numéro de ce mercredi ou du mercredi précédent dans le magazine ou de charger son application, vous aurez droit à un tarif préférentiel de 3€50 la séance pour aller regarder les quinze films sélectionnés, le coup de cœur jeune public ou bien quatre films présentés en avant-première. Pour rappel, le festival mobilise chaque année près de 300 000 spectateurs, lecteurs assidus de Télérama ou pas, au cours de cette semaine de cinéma richement fournie.

Puisque l’offre cinématographique n’a visiblement pas été assez variée au cours des douze mois passés, on trouve quand même quelques doublons par rapport au programme concocté auparavant par le circuit de salles UGC. Ils sont au nombre de huit, ce qui veut dire que plus de la moitié des films choisis par Télérama aura droit à quinze jours d’affilé de rattrapage auprès d’un public plus ou moins cinéphile. Comme quoi, il y a des réalisateurs cultes tels que Bong Joon-ho, Quentin Tarantino et, dans une moindre mesure, Marco Bellocchio, ainsi que de jeunes découvertes promises à un brillant avenir comme Jérémy Clapin et Ladj Ly, qui font saliver l’ensemble de la filière cinématographique en France. Enfin, notre idée initiale de repartir la vingtaine de films en fonction du festival prestigieux dans lequel ils ont été sélectionnés – bonjour la réputation toujours un peu snob dont la rédaction de Télérama peine à se défaire – risque de ne pas trop porter ses fruits, puisque l’immense majorité des films provient de la sélection officielle cannoise !

© Ad Vitam Distribution Tous droits réservés

A Cannes en compétition

de Pedro Almodovar, avec Antonio Banderas et Asier Etxeandia (Prix de l’interprétation masculine)

de Diao Yinan, avec Hu Ge et Gwei Lun Mei

Les Misérables de Ladj Ly, avec Damien Bonnard et Alexis Manenti (Prix du jury)

Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino, avec Leonardo DiCaprio et Brad Pitt

de Bong Joon-ho, avec Song Kang-ho et Cho Yeo-jeong (Palme d’or)

de Céline Sciamma, avec Noémie Merlant et Adèle Haenel (Prix du scénario)

Le Traître de Marco Bellocchio, avec Pierfrancesco Favino et Luigi Lo Cascio

La Fameuse invasion des ours en Sicile © 2019 Prima Linea Productions / Pathé Films / France 3 Cinéma / Indigo Film Tous droits réservés

A Cannes hors compétition / Un certain regard / Quinzaine / Semaine

Alice et le maire de Nicolas Pariser, avec Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier (Quinzaine des réalisateurs)

La Fameuse invasion des ours en Sicile de Lorenzo Mattotti (Un certain regard)

J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin (Semaine de la critique)

de Waad Al-Kateab et Edward Watts (hors compétition)

de Kantemir Balagov, avec Viktoria Miroshnichenko et Vasilisa Perelygina (Un certain regard)

© Les Bookmakers / Capricci Films Tous droits réservés

Ailleurs qu’à Cannes

An Elephant sitting still de Hu Bo, avec Zhang Yu et Peng Yuchang (sélectionné au Forum du Festival de Berlin en 2018)

El reino de Rodrigo Sorogoyen, avec Antonio De La Torre et Barbara Lennie (sélectionné aux Festivals de Toronto et de San Sebastian en 2018)

de Pietro Marcello, avec Luca Marinelli et Jessica Cressy (Coupe Volpi du Meilleur acteur au Festival de Venise en 2019)

de Cagla Zencirci et Guillaume Giovanetti, avec Damla Sonmez et Emin Gursoy (sélectionné au Festival de Locarno en 2018)

© Memento Films Distribution Tous droits réservés

Les Avant-premières

La Bonne épouse de Martin Provost, avec Juliette Binoche et Yolande Moreau, sortie française le 11 mars

Dark Waters de Todd Haynes, avec Mark Ruffalo et Anne Hathaway, sortie française le 26 février

de Stéphane Demoustier, avec Roschdy Zem et Mélissa Guers, sortie française le 12 février

Un fils de Mehdi M. Barsaoui, avec Sami Bouajila et Najla Ben Abdallah, sortie française le 11 mars

https://youtu.be/F9grii3WWe0

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici