En librairie de cinéma depuis le mois de janvier 2023

0
1038

Ava Gardner Des films au mythe © 2023 Éditions LettMotif Tous droits réservés

Pour la littérature de cinéma, l’année 2023 n’a pas vraiment démarré sur les chapeaux de roue. Certes, avec une vingtaine de nouveaux ouvrages sur le marché francophone au mois de janvier, seuls les lecteurs les plus appliqués et les plus fortunés pourront en ingurgiter l’intégrale. Mais même si cette offre reste (très) abondante, nous avons déjà connu des mois à la quantité encore plus élevée. Histoire de saison et de positionnement commercial sans doute. Car après l’embouteillage des fêtes, le début de l’année n’est a priori pas la période la plus propice pour se poser tranquillement et bouquiner un peu, beaucoup, voire passionnément.

Sans qu’on ne s’appuie sur une quelconque évidence statistique, nous avons quand même l’impression que la part des livres à vocation universitaire a été plus importante le mois dernier que dans le passé. Là aussi, tout dépend peut-être de notre classement assez arbitraire dans les différentes catégories littéraires. Mais il n’en reste pas moins que l’on pourrait y déceler un léger mouvement vers un segment de lecteurs potentiels plus élitistes, au détriment de livres qui participeraient à la vulgarisation la plus large possible de l’amour du cinéma sous tous ses aspects.

Profession fripouille © 2023 Éditions Séguier Tous droits réservés

Les biographies / Les monographies

Merci aux actrices, car sans elles, cette catégorie qui était auparavant divisée en deux parties ressemblerait encore plus à une peau de chagrin ! Et merci au cinéma américain, omniprésent et majoritaire, avec un goût prononcé des auteurs pour l’âge d’or du milieu du siècle dernier ! En effet, si l’on enlevait tout ce beau monde pour ne laisser que les livres susceptibles d’intéresser un public amateur de cinéma français, on se retrouverait avec deux grands pavés qui continuent un travail de notes autobiographiques entamé il y a des années et une énième biographie sur Louis De Funès, à l’occasion du quarantième anniversaire de sa disparition. Vraiment, on a déjà connu les éditeurs français plus fervents dans leur défense du cinéma national !

Cependant, il y a de belles petites perles de lecture à dénicher parmi cette dizaine de livres. Comme une exploration de la vie du plus élégant des danseurs hollywoodiens Fred Astaire, de nos jours trop souvent éclipsé dans les préférences des cinéphiles par Gene Kelly, une mise en parallèle des films de la sublime Ava Gardner et de sa vie mythique quelques jours après son centenaire, une saga familiale en mode fictif sur les vedettes des Oiseaux, de Working Girl et de Cinquante nuances de Grey et, pour finir, les mémoires savoureux de l’acteur américain George Sanders, de retour à l’affiche cette semaine-ci dans L’Aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz.

Le réalisateur Gaël Lépingle est lui aussi sur tous les fronts en ce moment, puisqu’en plus de son traité sur la femme fatale par excellence Rita Hayworth, deux de ses films sont sortis au cinéma pas plus tard qu’hier.

René Allio : Les carnets Tome 4 de René Allio (Éditions Deuxième époque – 29€)
Fred Astaire : Fred Astaire La Haute société du spectacle de Timothée Gérardin (Playlist Society – 14€)
Luc Dardenne : Au dos de nos images III 2014-2022 de Luc Dardenne (Seuil – 24€)
Louis De Funès : Louis De Funès Ombres et lumières de Thomas Chaline (City Éditions – 17€)
Ava Gardner : Ava Gardner Des films au mythe de Laurent Dolet (Éditions LettMotif – 32€)
Rita Hayworth : Rita Hayworth de Gaël Lépingle (Les Éditions de l’œil – 25€)
Tippi Hedren, Melanie Griffith, Dakota Johnson : Trois femmes disparaissent de Hélène Frappat (Actes Sud – 20€)
George Sanders : Profession fripouille de George Sanders (Éditions Séguier – 20€) Nouvelle traduction

Rita Hayworth © 2023 Les Éditions de l’œil Tous droits réservés

Thématiques du cinéma

Le constat est encore plus alarmant du côté des livres qui cherchent à appréhender le cinéma sous un angle thématique. Quatre misérables ouvrages se disputent ainsi vos faveurs depuis le début de l’année. Attention, on ne parle que du nombre, puisque d’un point de vue d’originalité, il y a de quoi faire ici ! Jugez-en plutôt par vous-même : entre des recettes inspirées par les comédies romantiques les plus populaires de ces dernières années et les répliques cultes des films de De Funès – encore lui –, vous pourriez oser le grand écart analytique entre le cinéma érotique d’il y a un demi-siècle et l’austérité du cinéma de Andreï Tarkovski à travers son dernier film sorti en 1986.

Comédie romantique : Le Livre de recettes des comédies romantiques de Alice Delbarre et Juliette Turini (404 Éditions – 19€95)
Louis De Funès : Perles de Louis De Funès de Frédéric Pouhier et Susie Jouffa (Éditions Leduc – 9€90)
Emmanuelle : Emmanuelle au cinéma de Daniel Bastié (Éditions Ménadès – 14€77)
Le Sacrifice : Cinq vues sur Le Sacrifice de Maurice Darmon (Éditions 202 – 20€)

Tim Burton Un cinéma de la ré-imagination © 2023 Artois Presses Université Tous droits réservés

Pour les esprits universitaires

Ce qui nous amène au plus gros de l’édition de livres de cinéma au cours du premier mois de cette nouvelle année : ceux écrits pour et par les universitaires. Pourtant, à la fin du premier semestre, les étudiants en cinéma et autres arts créatifs ont certainement mieux à faire que de se casser la tête sur des approches aussi pointues que les derniers sursauts du support argentique dans le cinéma contemporain et la figure du « je » dans le documentaire. Sinon, le cinéma de genre est toujours aussi bien représenté ici, même si les ouvrages sur Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve et sur les univers réimaginés de Tim Burton ne connaîtront probablement pas le même succès public que leurs pendants filmiques.

Cinéma antillais : Conquête de l’espace et du temps de Guillaume Robillard (Éditions Jannink – 18€)
Blade Runner 2049 : Blade Runner 2049 Réplique et renaissance de Gaspard Delon (Éditions Le Bord de l’eau – 20€)
Tim Burton : Tim Burton Un cinéma de la ré-imagination de Florence Cheron (Artois Presses Université – 23€)
Colette : Colette au cinéma de Paola Palma (Quidam Éditeur – 12€)
Documentaire : Double Je documentaire Une recherche-création de Erika Thomas (Éditions L’Harmattan – 21€)
Formats : De l’écran géant à l’espace domestique de Simon Daniellou et Roxane Hamery (Presses Universitaires de Rennes – 32€)
Scénario : L’Accident de la vie de Marc-Olivier Louveau (Armand Colin – 16€90)
Technique : Le Cinéma argentique au XXIè siècle de Monise Nicodemos (Publications de l’université de Provence – 33€)

Centoventi contro Novecento © 2023 Compagnia Editoriale Aliberti Tous droits réservés

Bookworm y Leseratte

Si la sélection française vous a laissé sur votre faim et si vous maîtrisez tant soit peu les langues étrangères les plus courantes en Europe, à savoir l’anglais, l’espagnol, l’italien et l’allemand, la petite trentaine de livres étrangers, recensés sans la moindre prétention d’exhaustivité, fera sans doute votre bonheur. Quoique, là aussi, les principaux moteurs du prolongement du plaisir du cinéma par voie de la page écrite sont les universités, en majorité américaines. Ce qui implique des prix élevés pour ces livres, que seule l’intelligentsia des campus universitaires est visiblement censée lire. Dans ce contexte qui n’a hélas pas grand-chose à voir avec l’inflation, saluons l’initiative de l’éditeur allemand transcript qui s’est associé à un réseau d’universités, afin de proposer son livre sur le populisme politique dans les films américains des années 1930 gratuitement en pdf !

Le choix des thématiques est globalement aussi large que le formidable monde du cinéma à travers le temps et les pays. Vous y trouverez autant de suspects habituels – David Lynch et Pier Paolo Pasolini, pour ne citer qu’eux – que de personnalités du Septième art dont on n’entend malheureusement plus tellement parler. Ainsi, nous attirons votre attention sur une bande dessinée sur la vie de la vedette des films d’horreur des années ’30 et le héros secret du Ed Wood de Tim Burton Bela Lugosi, carrément deux livres complémentaires sur le mélodrame romantique de toute une génération Nos plus belles années de Sydney Pollack avec Barbra Streisand et Robert Redford ou bien les biographies des monstres sacrés et femmes à la force caractérielle mythique Ida Lupino, Anna Magnani et Barbara Stanwyck.

June Allyson : June Allyson Her Life and Career de Peter Shelley (McFarland – 39$95)
Theo Angelopoulos : Theo Angelopoulos Filmmaker and Philosopher de Vrasidas Karalis (Bloomsbury Publishing – 21£99)
Bernardo Bertolucci, Pier Paolo Pasolini : Centoventi contro Novecento de Alessandro Di Nuzzo et Alessandro Scillitani (Compagnia Editoriale Aliberti – 14€90)
Mauro Bolognini : Le belle costruzioni hanno fatto il loro tempo de Andrea Pergolari (Rubbettino Editore – 22€)
David Bowie : David Bowie and the Moving Image de Katherine Reed (Bloomsbury Publishing – 90£)
Cinéma chinois : Chinese Film de Jason McGrath (University of Minnesota Press – 30$)
Sofia Coppola : Sofia Coppola Interviews de Amy N. Monaghan (University Press of Mississippi – 25$)
Le Faux coupable : Nothing to Fear Alfred Hitchcock and the Wrong Men de Jason Isralowitz (Fayetteville Mafia Press – 24$99)
Jean Gabin : Jean Gabin The Actor who was France de Joseph Harriss (The University Press of Kentucky – 34$95)

El secreto del mejor cine El subtexto en el guion y en la novela © 2023 Ediciones Rialp Tous droits réservés

Cinéma de genre : Whiteness at the End of the World Race in Post-apocalyptic Cinema de David Venditto (SUNY Press – 31$95)
Histoire du cinéma : L’ultima innocenza de Emiliano Morreale (Sellerio Editore – 16€)
Cinéma italien : Italian Political Cinema Figures of the long ’68 de Mauro Resmini (University of Minnesota Press – 28$)
Bela Lugosi : Lugosi The Rise and Fall of Hollywood’s Dracula de Koren Shadmi (Life Drawn – 29$99)
Ida Lupino : Ida Lupino A Biography de William Donati (The University Press of Kentucky – 24$95)
David Lynch : Networked David Lynch de Marcel Hartwig et Peter Niedermuller (Edinburgh University Press – 85£)
Anna Magnani : Tutto su Anna La spettacolare vita della Magnani de Patrizia Carrano (Vallecchi Firenze – 22€)
Naples : Napoli calibro 35 mm de Paolo Spagnuolo et Paolo Speranza (Milieu Edizioni – 24€90)
Nos plus belles années : The Way They Were de Robert Hofler (Citadel Press – 37$)
Nos plus belles années : The Way We Were The Making of a Romantic Classic de Tom Santopietro (Applause – 29$95)

Se continua cosi Cinema e fantascienza distopica © 2023 Mimesis Edizioni Tous droits réservés

Policier : Perplexing Plots Popular Storytelling and the Poetics of Murder de David Bordwell (Columbia University Press – 32$)
Politique : Populismus und Kino Politische Repräsentation im Hollywood der 1930er Jahre de Johannes Pause (transcript – 29€)
Will Rogers : Will Rogers and his America de Gary Clayton Anderson (The University of Oklahoma Press – 24$95)
Scénario : El secreto del mejor cine El subtexto en el guion y en la novela de Linda Seger (Ediciones Rialp – 15€) 2ème édition
Science-fiction : Se continua cosi Cinema e fantascienza distopica de Mauro Gervasini (Mimesis Edizioni – 14€)
Barbara Stanwyck : Barbara Stanwyck The Miracle Woman de Dan Callahan (University Press of Mississippi – 25$)
Preston Sturges : Crooked but never common The Films of Preston Sturges de Stuart Klawans (Columbia University Press – 28$)
Monica Vitti : Il letto è una rosa de Monica Vitti (Mondadori – 18€) Édition augmentée
Anna May Wong : Anna May Wong From Laundryman’s Daughter to Hollywood Legend de Graham Russell Gao Hodges (Chicago Review Press – 16$99)

Crooked but never common The Films of Preston Sturges © 2023 Columbia University Press Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici