Critique : X-Men : Apocalypse

2
122

X-Men Apocalypse James McAvoy, Michael Fassbender, Oscar Isaac, Jennifer LawrenceX-Men : Apocalypse

Etats-Unis, 2016
Titre original : X-Men : Apocalypse
Réalisateur :
Scénario : Simon Kinberg, Bryan Singer, Michael Dougherty, Dan Harris
Acteurs : , , ,
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 2h24
Genre : Science-Fiction, Action
Date de sortie : 18 mai 2016

Note : 3,5/5

“Apocalypse”, ce mot évoque les heures les plus sombres que la Terre puisse connaître et fait référence à des images de fin du monde. Que se cache-t- il vraiment derrière ce chaos ? Des catastrophes naturelles ou un homme ? Le nouveau film de Bryan Singer nous en donne une réponse. Avec X-Men : Apocalypse, nos mutants Marvel affrontent un ancien pharaon prénommé En Sabah Nur alias Apocalypse (Oscar Isaac) qui resurgit de l’Egypte Antique pour détruire notre monde et ainsi le modeler à son image afin restaurer son empire. Après Batman vs Superman : L’Aube de la Justice (de Zack Snyder) et Captain America : Civil War (des frères Anthony et Joe Russo), un nouveau groupe de super héros fait son retour cette année pour sauver notre planète qui est encore menacée.

Synopsis : Toujours sous la houlette du professeur X (Charles Xavier, sous les traits de James McAvoy) et cette fois épaulés par Mystic (Jennifer Lawrence), les X-Men s’unissent pour mettre un terme à la quête apocalyptique que mène un pharaon revenu de l’Antiquité pour rétablir son royaume et retrouver sa gloire d’antan en causant la désolation autour de lui.

X men Apocalypse

4ème film pour Bryan Singer

Bryan Singer signe son quatrième film de la franchise X-Men. Cela fait seize ans que ce réalisateur nous conte les aventures de ce groupe de mutants qui affrontent des adversaires de plus en plus puissants et retords. Ce long métrage nous permet de retrouver l’ancien casting de X-Men : Le Commencement (de Matthew Vaughn, 2011) et X-Men : Days of Future Past (de Bryan Singer, 2014) mais également de souhaiter la bienvenue à de nouveaux acteurs qui les interprètent lorsqu’ils étaient adolescents. Il n’y a pas d’erreur de casting puisque les acteurs ont su s’emparer de leurs rôles au point de créer une réelle alchimie qui fonctionne à l’écran. La relève est prête et les anciens sont au somment de leur art, particulièrement Michael Fassbender qui nous révèle d’une très belle manière la nature profonde de Magneto en nous le dévoilant tel qu’il est réellement.

Au niveau des effets visuels, les destructions causées à notre planète et la mise en scène des pouvoirs des mutants sont réalisés avec brio. Ce travail est d’une grande beauté artistique qui rend les scènes d’action esthétiques et divertissantes, c’est un véritable plaisir pour les yeux ! De plus, la scène d’introduction rend admirablement la puissance démesurée de ce pharaon. Nous avons la sensation d’être des insectes face à l’immensité du décor et à la magie ancestrale utilisée par ce monarque qui se prend pour un dieu sur Terre. D’ailleurs, la 3D de profondeur permet d’accentuer cette puissance en jouant avec les perspectives et en rendant les statues et les monuments égyptiens vertigineux. Excepté ce point, l’utilisation de la 3D bien que soignée et immersive lors du générique, ne joue pas un rôle essentiel et n’ajoute rien au film.

X Men Apocalypse 2

Ce long métrage est très bien construit sur le plan narratif. Nous ne sommes pas simplement face à un film d’action où les personnages ne seraient présents que pour se taper dessus. Ici, nous remontons au source de l’équipe des X-Men. Dans le même temps, X-Men : Apocalypse fonctionne un peu comme un miroir de notre société et nous fait réfléchir sur notre société, la nature de l’homme et montre jusqu’où il est prêt à aller pour satisfaire sa soif de pouvoir, quitte à détruire notre Terre.

Conclusion

X-Men : Apocalypse tient ses promesses. Un excellent blockbuster bien en rythme et ne manquant pas d’humour avec des personnages très bien caractérisés et interprétés des deux côtés. Comme toujours, une surprise vous attend après le générique, qui est d’une grande importance pour expliquer un des aspects de la vie de Wolverine (Hugh Jackman) qui durant cette aventure nous fait une belle démonstration de force et nous rappelle que cet immortel est toujours au sommet de sa forme. Visiblement 2016 s’inscrit comme l’année des super-héros puisque X-Men : Apocalypse est le quatrième film d’une longue série qui va la jalonner.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=9khFDBvu3y8[/youtube]

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici