Accueil Tags James McAvoy

Tag: James McAvoy

Test Blu-ray : His dark materials – À la croisée des...

0
His dark materials est l'adaptation d'une trilogie de romans jeunesse publiés en France sous le titre « À la croisée des mondes ». Il s'agit d'une œuvre écrite par le romancier britannique Philip Pullman entre 1995 à 2000.

Test Blu-ray : Ça – Chapitre 2

0
Le débat fait rage depuis la sortie – à grand renfort de promo – du premier épisode de Ça, réalisé en 2017 par le jeune prodige Andy Muschietti sur un scénario de Gary Dauberman. Mettant littéralement à feu et à sang forums et réseaux sociaux, la question a même quitté la simple sphère des fantasticophiles pour s'imposer dans les timelines – et les lignes éditoriales – de cinéphiles s'intéressant habituellement peu au cinéma de « genre » : cette nouvelle adaptation de Ça, sortie un peu plus de vingt-cinq ans après un téléfilm-fleuve intitulé Ça – Il est revenu, est-elle la meilleure adaptation cinématographique du pavé littéraire signé par Stephen King dans les années 80 ? Les admirateurs les plus intégristes des univers créés par le binoclard du Maine vont répondront certainement que non, de même probablement que les amoureux du téléfilm de Tommy Lee Wallace, porté par la prestation de Tim Curry dans la peau du clown Pennywise. La sortie en Blu-ray / DVD de Ça – Chapitre 2 risque bien encore de rajouter deux sous à la musique et de remettre sur le tapis l'éternel débat sur la notion de « bonne adaptation », dans le sens où ce deuxième film prend à nouveau d'importantes libertés avec le matériau d'origine. Mais en ne se dirigeant pas tout à fait là où on les attendait, Muschietti et son Dauberman de scénariste n’ont-ils pas choisi le meilleur angle d’attaque pour rendre hommage au roman de Stephen King ?

Test Blu-ray : Glass

0
Dix-neuf ans après Incassable, M. Night Shyamalan signait Split, un thriller horrifique qui se révélait, in fine, faire partie du même univers. Son nouveau film, intitulé Glass, constitue donc l’épilogue brillant d’une impressionnante trilogie…

Test Blu-ray : Sherlock Gnomes

0
Une vague de vols frappe les nains de jardins de Londres. Lorsque Gnoméo et Juliette sont confrontés à la disparition de leur communauté, Sherlock Gnomes et le docteur Watson viennent à leur rescousse. Après Shakespeare, l’équipe de Gnoméo et Juliette s’en prend à Conan Doyle et adjoint aux héros du précédent volet le célèbre duo d’enquêteurs. L’humour vient pour beaucoup du caractère pédant et égocentrique du détective, joué avec malice dans la version originale par Johnny Depp. Le personnage, condescendant avec son fidèle second, inspire les auteurs, avec des séquences en noir et blanc pour illustrer ses réflexions et son désintérêt des opinions des autres. L’éternel méchant Moriarty est recréé de façon inattendue.

Test Blu-ray : Atomic blonde

0
Atomic Blonde est avant tout un film d’espionnage, porté par son atmosphère berlinoise de fin de Guerre Froide. Il faut dire que, se situant juste avant la chute du mur de Berlin, ce n’est pas les protagonistes qui manquent : Américains, Russes, Allemands de l’Est, Anglais, Français, tous répondent à l’appel. Un peu trop d’ailleurs, puisque le récit se fait parfois un peu brouillon et inutilement alambiqué.

Critique : Atomic Blonde

0
David Leitch est un cascadeur sorti de l’ombre en 2014, en co-réalisant avec son compère Chad Stahelski John Wick. Un film d’action dans lequel Keanu Reeves, ex-tueur à gages, vengeait son chien et sa voiture volée ( ?) en exécutant, par tous les moyens possibles, d’anciens compagnons à la gâchette facile et à l’accent russe prononcé. Si le long-métrage aurait pu passé inaperçu, Keanu Reeves s’ét

Test Blu-ray : Split

0
Dans Split, la mise en scène est en état de grâce, chaque cadrage ou mouvement de caméra étant parfaitement à sa place. Passant de scènes intimistes à des morceaux de bravoure durant lesquels on sent toute la jubilation du maître à filmer, le film est continuellement dynamique et, par son art accompli de la narration, renouvelle sans cesse l’intérêt du spectateur par un montage intelligent évitant la moindre répétition. Sur 1h56, pas un temps mort, pas un moment où l’on commence à trouver le temps long, on est sans cesse sur nos gardes, prêts à une nouvelle scène d’anthologie.

Critique : Split

0
Aller voir un nouveau film de M. Night Shyamalan est toujours une expérience entre l’excitation et l’appréhension. Car s’il n’a plus grand-chose à prouver en matière d’efficacité de narration et de mise en scène, il est encore difficile de se retirer de l’esprit ses tristes expériences dans le blockbuster américain (Le Dernier Maître de l’air et le catastrophique After Earth qui laissait véritablement penser que le cinéaste était mort artistiquement). Pourtant, avec The Visit, un espoir était permis, tant le résultat, aussi imparfait soit-il - notamment à cause de l’utilisation du found footage, toujours un procédé boulet pour tout bon metteur en scène qui se respecte - respirait une joie de filmer et de raconter son histoire communicative. Le succès critique et public du film a naturellement remis son nom sur le devant de la scène, et c’est donc rapidement que le film présent a été mis en chantier, toujours sous l’égide du producteur star Jason Blum, qui, quoi que l’on puisse penser de lui, laisse toujours carte blanche à ses poulains, du moment que le budget alloué est respecté. Et lorsqu’il tombe sur des cinéastes chevronnés comme c’est le cas ici, le résultat peut souvent s’avérer plus que concluant d’un strict point de vue artistique.

Test Blu-ray : X-Men – Apocalypse

0
X-Men : Apocalypse tient ses promesses. Un excellent blockbuster bien en rythme et ne manquant pas d’humour avec des personnages très bien caractérisés et interprétés des deux côtés. Comme toujours, une surprise vous attend après le générique, qui est d’une grande importance pour expliquer un des aspects de la vie de Wolverine (Hugh Jackman) qui durant cette aventure nous fait une belle démonstration de force et nous rappelle que cet immortel est toujours au sommet de sa forme. Visiblement, 2016 s’inscrit comme l’année des super-héros puisque X-Men : Apocalypse est le quatrième film d’une longue série qui va la jalonner.

Critique : X-Men : Apocalypse

2
“Apocalypse”, ce mot évoque les heures les plus sombres que la Terre puisse connaître et fait référence à des images de fin du monde. Que se cache-t- il vraiment derrière ce chaos ? Des catastrophes naturelles ou un homme ?

Test Blu-ray : Docteur Frankenstein

2
Les scénarios de Max Landis, très orientés « fun » et bande dessinée, sont en général tout à fait plaisants, et donnent même l'impression sur le papier de pouvoir devenir de véritables bombes, cultes en puissance. Multipliant les outrances et pataugeant souvent dans le mauvais goût le plus assumé, le « style » Max Landis nécessite cela dit une mise en scène inspirée,

Bande annonce : X-Men: Apocalypse

0
X Men Apocalypse dévoile sa première bande-annonce rassurante sur son ambiance et l'aspect impressionnant du méchant de service, le bien nommé Apocalypse, créature du...