Castle Saison 5 Episode 22 – Still

Rajouté tardivement à la saison et décalé d’une semaine, ne partait pas sous les meilleurs auspices. Il nous délivre pourtant 42 mn simplement exceptionnelles. Alors qu’elle est à la poursuite d’un suspect, déclenche une bombe en marchant dessus. D’abord incrédule, ce n’est que petit à petit qu’elle réalise la gravité de la situation. Forcée à l’immobilité, elle voit chacun se démener pour la sauver…avec, comme toujours et quoiqu’il arrive, à ses côtés. Le synopsis de Still laissait présager le meilleur et c’est le meilleur qu’il nous a offert. Il y a seulement quelques semaines, annonçait sa décision de rajouter un chapitre supplémentaire à la 5e saison de Castle amenant ainsi le nombre d’épisodes à 24. Un bonheur pour les fans mais un véritable enfer pour les scénaristes qui prévoient le déroulement de leur saison longtemps à l’avance. Qu’à cela ne tienne ! a pris le challenge à bras-le-corps et a décidé de « tricher » mais comme toujours très intelligemment. Certes il nous livre un épisode avec énormément de flashback – le travail est essentiellement fait en salle de montage laissant les acteurs libres de suivre le planning mis en place depuis des mois.- Mais alors qu’il aurait pu se contenter de mettre bout à bout des scènes prises ça et là, M. Marlowe a réussi le double exploit d’offrir un véritable cadeau aux fans tout en renforçant les sentiments entre Beckett et Castle. Castle 5x22 Confinés dans l’appartement du suspect qu’ils étaient en train de poursuivre, et profitent de cet isolement – et de l’immobilité contrainte de la détective – pour se remémorer les débuts de leur relation. Et fidèles à eux-mêmes, chacun tente de prouver que c’est l’autre qui a fait le premier pas. S’ensuivent des flashbacks rythmés et très bien choisis des quatre premières saisons pour prouver leur point de vue. N’étant pas convaincus par leur argumentaire réciproque, Beckett et Castle vont jusqu’à appeler Ryan et Esposito pour qu’ils donnent leur opinion quant à leur dilemme alors qu’ils sont occupés à sauver la détective. Un délice ! C’est un fait l’une des clés du succès de Castle réside dans l’alchimie entre ses deux protagonistes principaux. Mais Still est loin d’un épisode paresseux. Bien au contraire. Entre ces souvenirs joyeux, il parvient à distiller une tension qui ne cesse de croître au fur et à mesure de l’histoire. Lentement mais sûrement, sans même que nous le réalisions. Jusqu’aux 10 dernières minutes où cette tension atteint clairement son paroxysme. Avec le montage de toutes les épreuves qu’a traversées Beckett puis la résolution de l’intrigue. Du grand art ! L’épisode s’achève sur une note touchante avec un retour – sur le même fond musical qui avait rythmé la dernière scène de la saison 4 – sur les baisers de nos deux héros. Ce qui rend la perspective de leurs futurs problèmes – évoqués dans encore plus déchirante. Deux, trois moments tirent néanmoins leur épingle du jeu très bien ficelé qu’est Still : l’aveu du qu’elle était au courant depuis longtemps de l’histoire entre Beckett et Castle, le premier (!!!) « Je t’aime » de Kate et surtout le « Rick » qui le précède, elle qui n’appelle jamais son amoureux que par son nom de famille. Et plus drôle, la remarque de Castle par rapport aux nombreuses coupes de cheveux de sa partenaire tout au long de ces années.

La fin de la saison se rapproche. L’avant dernier épisode, , sera diffusé lundi prochain. En voici la bande annonce : [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=FyoV7Dxy94U[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Marina

Cet article a été rédigé par Marina Leggiero, Responsable séries de Critique Film.