Castle Saison 5 Episode 12 – Death gone Crazy

0
1021

Avec son deuxième épisode coup sur coup sans grand intérêt, Castle présente quelques signes d’essoufflement. Dommage, cette 5e saison était vraiment bien partie !

Lorsqu’un producteur d’une émission de télé-réalité plutôt sulfureuse est retrouvé étranglé par un soutien-gorge, Castle et Beckett ne savent plus où donner de la tête parmi les nombreuses jeunes femmes suspectées…

Après un Under The Influence particulièrement mauvais la semaine dernière, Castle continue à perdre de la vitesse avec Death Gone Crazy. Si l’idée de retrouver un personnages déjà présenté dans une saison ultérieure est toujours apprécié par les fans, Beau Randolph (Jordan Belfi) vu dans Head Case (Saison 4 Épisode 3) n’a pas assez marqué les esprits pour apprécier le clin d’œil à sa juste valeur. Du reste, l’affaire ne présente pas suffisamment d’intérêt pour, à elle seule, piquer l’attention des téléspectateurs. La mort d’un producteur télé sans scrupules qui cherche à se racheter une conduite alors qu’il va devenir papa n’est pas nouveau et rappelle étrangement l’intrigue de Food to Die For (Saison 2 Épisode 22). Un cuisinier forte tête qui tente de remettre sa vie sur les bons rails après avoir appris qu’il va être père.

Castle Saison 5 Episode 12

Et si parfois la série a su rattraper une enquête peu passionnante par des dialogues ciselés ou des situations cocasses, Death Gone Crazy échoue à redresser la barre. Les scénaristes ont voulu encore une fois mettre Esposito (Jon Huertas) sur le devant de la scène et tout comme dans Under The Influence, cette initiative tombe à plat. Le jeu de l’acteur n’est certainement pas à blâmer mais le personnage, pris seul, peine à éveiller la curiosité. À sa décharge, Castle est l’une de ces séries dont les personnages sont toujours plus intéressants lorsqu’ils sont en interaction les uns avec les autres. Des épisodes focalisés sur Beckett ou Castle seront toujours moins bons que des histoires concentrées sur le couple. De même pour Ryan et Esposito. Deux personnages fonctionnant merveilleusement en duo mais qui ne parviennent pas à s’imposer de manière individuelle.

Enfin, Death Gone Crazy entérine une tendance qui se profile depuis plusieurs semaines : la discrétion du couple Beckett/Castle. Après quatre saisons à se chercher, la détective et l’écrivain se sont finalement trouvés, pour notre plus grand plaisir. Mais nous en sommes à la moitié de la saison et on ne peut s’empêcher de remarquer combien leur histoire est – à quelques rares exceptions près – de moins en moins abordée. La série se repose la semaine prochaine, espérons qu’à son retour elle saura rectifier le tir. Les scènes de couple partagées par Stana Katic et Nathan Fillion sont à chaque fois des réussites !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici