Vampire Diaries

0
117
Vampire Diaries de Kevin Williamson

Vampire Diaries de Kevin WilliamsonVampire Diaries

USA : 2009
Titre original : The Vampire Diaries
Réalisateurs : , Julie Plec
Scénario : Andrew Chambliss
Acteurs : , ,
Distribution : Warner Bros. Television
Durée : 42 minutes
Genre : Drame, Fantastique, Romance
Date de sortie : 29 août 2010

Réalisation :  [rating:4.0]
Scénario :       [rating:3.5]
Acteurs :         [rating:4.0]
Musique :       [rating:4.0]
Globale :         [rating:4.0]
[five-star-rating]

Inspirée des romans éponymes de L.J. Smith, Vampire Diaries est une série efficace de Kevin Williamson et Julie Plec. Avec à ce jour 2 saisons et plus d’une quarantaine d’épisodes à son actif, ce journal intime d’un vampire (même si le journal en question est très vite oublié dans la série) n’a pourtant pas fini de vous rendre accrocs…

Synopsis : Elena Gilbert, jeune lycéenne de Mystic Falls, en Virginie, a perdu ses parents lors d’un tragique accident de la route. Depuis la mort de ces derniers, ses journées ne sont que tristesse, et n’a pour réconfort que son journal intime. C’est alors que le jour de la rentrée scolaire, elle fait la rencontre d’un nouvel étudiant, Stefan, un brun ténébreux aussi mystérieux que solitaire aux étranges capacités, et du frère de celui-ci, Damon, tout aussi spécial. Elena découvre vite qu’ils cachent un terrible secret qui va bouleverser sa vie…

Vampire Diaries de Kevin Williamson
Vampire Diaries n’a plus grand chose à voir avec Twilight

Si ce synopsis vous rappelle quelque chose, c’est parce que la saga Twilight et son flot de fans en furie sont passés par là. Pourtant, Vampire Diaries fut écrit bien avant les romans de Stéphenie Meyer. De plus, passé cette intrigue principale, on réalise rapidement que Vampire Diaries n’a plus grand chose à voir avec Twilight… ni même avec True Blood, autre série vampirisée à la mode.

Certes, il y un a un peu plus de contacts physiques et de scènes sexy dans VD que dans Twilight… mais on est bien loin du côté trash de True Blood. C’est quand même diffusé par CW, il ne faudrait pas choquer le public de la chaîne connue pour One Tree Hill non plus.

Certes (bis), Elena (Nina Dobrev) a une meilleure amie black comme dans True Blood. Mais ici, pas d’accent du fin fond des USA à couper au couteau, et Bonnie, l’amie en question, recèle bien plus de secrets qu’il n’y paraît.

Le mythe du vampire revisité

En bref, les comparaisons s’arrêtent là. L.J Smith a sa propre interprétation des vampires. Exit donc l’eau bénite et l’argent, ici les vampires marchent en plein jour et ont quelques troubles avec de la verveine. Sans trop révéler des passages de la série, Vampire Diaries nous ressert de l’histoire de vampire… mais version 2011, avec son lot de trahisons, de sorcelleries et de secrets gardés depuis des siècles et des siècles (Amen).

La série ne manque pas de rebondissements, ce qui vous force un minimum à suivre les épisodes si vous ne voulez pas avoir l’impression d’avoir loupé deux saisons de Lost.

En plus de l’action, Vampire Diaries ne manque pas d’humour grâce au personnage de Damon, et encore moins de glamour.

En effet, le casting que l’on croirait tout droit sorti d’un magazine de mode contribue sûrement à l’addiction que l’on ressent devant ces 45mn hebdomadaires. Le vampire a toujours été sexy. Mais le vampire version Paul Wesley (pas vraiment connu en France) et Ian Somerhalder (qui a retrouvé son chemin depuis Lost pour notre plus grand bonheur) l’est doublement. Pour ces messieurs, Nina Dobrev (Degrassi) n’est pas ce qu’il y a de plus désagréable à l’œil non plus, il faut l’avouer.

Vampire Diaries de Kevin Williamson
L’éternel coup du triangle amoureux

Le pire, c’est qu’ils jouent bien. Le pire, c’est que l’éternel coup du triangle amoureux fait toujours mouche. Lequel des deux frères aux dents longues la belle Elena choisira-t-elle ? Damon et Stefan arriveront-ils à se supporter malgré les siècles d’hostilités qui les opposent ? Quels secrets douloureux la petite ville de Mystic Falls cache-t-elle ?

Ajoutez à cela une bande-son très présente et vous obtenez une sorte de Grey’s Anatomy du vampire. En gros, une série dont on pourrait supprimer l’intrigue principale (le fait d’être des vampires) mais qui resterait une intrigue bien ficelée avec des personnages attachants qui ont tous leurs problèmes. D’ailleurs il n’y a pas vraiment de seconds rôles, et les personnages secondaires ont tous leur part du gâteau à un moment ou un autre.

Résumé :

En deux mots : pour votre bien, cédez à la tentation de Vampire Diaries. On a tous une série que l’on adore regarder sans oser l’avouer. Vampire Diaries se doit d’être l’une d’entre elles. Pour l’histoire, le style, la réalisation, la musique, et le casting… à croquer !

[youtube width= »620″ height= »390″]http://www.youtube.com/watch?v=g0YiAS_YkX0&feature=related[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici