Test DVD : Vincent n’a pas d’écailles

0
150

Vincent n’a pas d’écailles


France : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Thomas Salvador, ,
Acteurs : Thomas Salvador, ,
Éditeur :
Durée : 1h18
Genre : Fantastique, Comédie dramatique
Date de sortie cinéma : 18 février 2015
Date de sortie DVD/BR : 24 juin 2015

 

 

Vincent a un pouvoir extraordinaire : sa force et ses réflexes décuplent au contact de l’eau. Pour vivre pleinement ce don, il s’installe dans une région riche en lacs et rivières, et suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité. Lors d’une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux…

 

 

Le film

[3/5]

L’idée de Thomas Salvador de signer un film de « à la française » en refusant le spectaculaire à tout crin s’avère d’une fraicheur et d’une originalité certaines. S’il ne tient pas toutes ses promesses et ressemble certes à un court-métrage étiré sur un peu plus d’une heure, son premier long-métrage Vincent n’a pas d’écailles a au moins pour lui de créer une bouffée d’air frais dans le paysage cinématographique français.

Étrange et plein d’humour à froid (pour ne pas dire de folie douce), Vincent n’a pas d’écailles parvient néanmoins sans mal à s’imposer comme une entité un peu à part et éminemment sympathique au cœur d’un cinéma français souvent trop sage, comme nous le disait en substance notre chroniqueur Jean-Jacques Corrio dans sa critique rédigée à l’occasion de la sortie du film en février.

 

 

Le DVD

[4/5]

C’est France Télévisions Distribution qui édite aujourd’hui le film en vidéo, et l’éditeur a fait le choix de ne la proposer que sur support DVD. Et le moins que l’on puisse dire est que l’on est en présence d’un très beau master, à la définition nette et précise. Les couleurs sont éclatantes, tout juste regrettera-t-on un léger bruit vidéo -cela dit inhérent aux limites techniques d’un encodage DVD- sur les séquences les plus foisonnantes de détails (beaucoup de plans « nature » dans le film). Côté son, la version française est proposée dans un mixage Dolby Digital 5.1 discrètement spatialisé, mais nous réservant quelques beaux moments de dynamisme acoustique (surtout dans la restitution des échos). On notera également la présence d’une piste en « audio-description ». Bref, c’est du tout bon.

Coté bonus, France Télévisions Distribution nous propose de découvrir, outre les traditionnelles bandes-annonces / teaser du film, un des courts-métrages précédents de Thomas Salvador, intitulé De sortie (16 minutes, 1.85:1, encodage 4/3). Cet amusant court-métrage sur la solitude et l’ennui plaira sans aucun doute au public s’étant laissé séduire par Vincent n’a pas d’écailles.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici