Test DVD : Mort ou vif… De préférence mort

2
1328

Mort ou vif… De préférence mort


Italie : 1969
Titre original : Vivi o preferibilmente morti
Réalisateur : Duccio Tessari
Scénario : Duccio Tessari, Ennio Flaiano, Giorgio Salvioni
Acteurs : Giuliano Gemma, Nino Benvenuti, Sydne Rome
Éditeur : Artus Films
Durée : 1h38
Genre : Western, Comédie
Date de sortie cinéma : 28 juillet 1971
Date de sortie Blu-ray : 5 mai 2015

 

 

Afin de toucher l’héritage de son oncle, Monty, joueur et flambeur, doit vivre pendant 6 mois avec son cousin Ted, un fermier bougon et solitaire. Peu enclin à vivre l’aventure de l’ouest, mais poussé par l’impatience de ses créanciers, Monty part rejoindre la ferme de Ted. Alors que tout sépare les deux cousins, ils vont devoir apprendre à se connaître, et faire équipe pour affronter une bande de pillards…

 

 

Le film

[4/5]

Duccio Tessari est un réalisateur italien encore méconnu, mais que les amateurs de « bis » connaissent pourtant bien, puisqu’il a œuvré dans à peu près tous les genres du cinéma populaire rital, du giallo au western en passant par le polar ou le film d’aventures. On se souvient par exemple de l’intéressant Big guns – Les grands fusils, avec Alain Delon, curieux mélange de poliziottesco et de récit de vengeance à la Death wish, ou encore de Zorro toujours avec Delon, qui tenait de la grande tradition du film d’aventures familial teinté de comédie.

Derrière son affiche au visuel de western spaghetti traditionnel, Mort ou vif… De préférence mort cache en réalité une comédie d’aventures, très familiale, mettant en scène deux frères que tout oppose, obligés de cohabiter pendant six mois pour toucher un important héritage. Drôle, généreux, et surtout doté d’un budget confortable, le film de Tessari est une sorte de brouillon friqué et ambitieux de la comédie à venir qui allait changer à jamais la face du western, à savoir On l’appelle Trinita, avec Bud Spencer et Terence Hill.

Mettant en scène Giuliano Gemma et Nino Benvenuti dans le rôle des frères ennemis, Mort ou vif… De préférence mort s’avère d’ailleurs bien moins gras que ne le seraient les futures aventures du gros et du petit multi-diffusées à l’époque de La 5. Avec son humour bon enfant, presque enfantin, sa tendance au slapstick et ses ressorts comiques efficaces, le film de Duccio Tessari s’avère un divertissement populaire léger et amusant, que la mise en scène soignée et le casting quatre étoiles (au cœur duquel on trouve également la trop rare Sydne Rome) contribuent à ériger en pépite oubliée et indispensable.

 


 

Le DVD

[4,5/5]

Mort ou vif… De préférence mort sort aujourd’hui sous les couleurs d’Artus Films , au coeur de sa belle collection « Western Européen ». Le film de Tessari s’offre un beau transfert 1.85 au grain argentique parfaitement préservé, affichant une définition sans faille et des couleurs étonnantes de vivacité. Côté son, les deux pistes Dolby Digital 1.0 mono (VF et VO) s’avèrent propres, frontales mais toujours parfaitement claires, qu’il s’agisse des ambiances ou des dialogues. Naturellement, le doublage français d’origine (Claude Giraud, Serge Sauvion…) ravira les amateurs de version françaises un poil surannées.

Du côté de la section suppléments, le dessineux fan de bis Curd Ridel se montre une nouvelle fois fidèle au poste pour sa traditionnelle présentation du film. Passionné et passionnant, Ridel replace le film dans son contexte, évoque ses souvenirs de bisseux autour de Guliano Gemma, sa rencontre avec l’acteur, ainsi que d’autres anecdotes amusantes (notamment autour de l’idylle inattendue entre Sydne Rome et… Gérard Lenorman). Enfin, on trouvera également l’habituel diaporama et une poignée de bandes-annonces de la collection.

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici