Test DVD : Les âmes de papier

3
629

Les âmes de papier

France, Belgique, Luxembourg : 2013
Titre original : –
Réalisateur : Vincent Lannoo
Scénario :  François Uzan
Acteurs : Stéphane Guillon, Julie Gayet, Jonathan Zaccaï, Pierre Richard
Éditeur : Filmédia
Durée : 1 h 37
Genre : Comédie romantique, Fantastique
Date de sortie cinéma : 25 décembre 2013
Date de sortie DVD : 7 avril 2015

 

 

Paul exerce un drôle de métier, il écrit des oraisons funèbres. Victor, son ami et voisin, ne sait plus comment s’y prendre pour le sortir de sa solitude. Un jour, Emma, une jeune veuve, fait à Paul une demande inédite : raconter son mari disparu à son fils de 8 ans. Mais, alors qu’une idylle se noue entre Paul et Emma, les fantômes du passé ressurgissent …

 

Les âmes de papier 6

 

Le film

[3.5/5]

Une comédie romantique se construisant sur le deuil, sur plusieurs deuils, le pari tenté par le réalisateur belge Vincent Lannoo dans Les âmes de papier n’avait rien d’évident. Sur un scénario écrit par François Uzan, Vincent Lannoo nous entraîne sur les pas de Paul, un écrivain qui ne cesse de penser à son épouse décédée depuis 5 ans et qui n’arrive plus à écrire autre chose que des oraisons funèbres. Cela peut aller de celle du mari que certains trouvent haïssable jusqu’à celle du chien d’Hortense, la concierge de son immeuble. Ce qui est devenu son métier l’amène à rencontrer Emma, la très jolie veuve de Nathan, un reporter de guerre qui a sauté sur une mine en Mauritanie un an auparavant : leur fils Adam ne voulant plus parler de son père, elle souhaite lui offrir une oraison funèbre écrite par Paul comme cadeau d’anniversaire pour ses 8 ans. Cette rencontre, Victor, le voisin de palier de Paul la voit d’un très bon œil : lui, c’est la perte de son frère disparu dans le ghetto de Varsovie qui le taraude, au point de passer presque tout son temps à rechercher un indice quelconque dans des monceaux de papier. Presque tout son temps, car il cherche également à trouver une nouvelle conjointe pour Paul. Vous aurez compris que Paul et Emma ne vont pas en rester au stade du texte tarifé. Par contre, vous n’avez probablement pas deviné que Nathan va revenir d’entre les morts pour compliquer un peu une situation qui devenait trop évidente. Ce glissement vers le fantastique ne se fait pas sans quelques maladresses mais, in fine, Les âmes de papier se voit avec plaisir, grâce, surtout, à un excellent trio de comédiens : Julie Gayet, qui interprète le rôle d’Emma, va voir sans doute sa carrière cinématographique pâtir de sa relation avec le Chef de l’État, mais les spectateurs ne pourront que le regretter tant, film après film, elle montre ses grandes qualités de comédienne ; Stéphane Guillon, on le connaît davantage comme humoriste que comme comédien, mais il a déjà de nombreux films et téléfilms à son actif. Le rôle de Paul, auquel il donne avec bonheur un mélange de désenchantement et de charme, n’est même pas sa première tête d’affiche puisqu’on l’avait vu tenir le premier rôle de Le temps de la kermesse est terminé, sorti en 2010. Quant au comédien belge Jonathan Zaccaï, interprète du rôle de Nathan, il fait partie depuis plusieurs années des piliers du cinéma d’auteur de notre pays. Reste un 4ème larron, celui qui joue Victor, un comédien très, très connu, qu’on aime beaucoup mais qui, ici, déçoit un peu tellement on sent qu’il force son jeu : c’est Pierre Richard. Pas grand chose à dire sur la mise en scène qui mise beaucoup plus sur le champ-contrechamp que sur le plan séquence. Le montage, par contre très réussi, permet d’emporter le morceau en donnant au film un rythme alerte du début jusqu’à la fin. Quant à la musique de Gast Waltzing (!), elle n’apporte pas grand chose de positif et se révèle même parfois trop insistante. Petite récréation sympathique : l’audition de la chanson « Alice » par Tom Waits, le chanteur préféré de celle qui était l’épouse de Paul. Pari pas évident, avions nous déclaré en préambule. Pari plutôt réussi, conclurons nous.

 

Les âmes de papier 1

 

Le DVD

[3.5/5]

Commençons par remercier Filmedia d’avoir sorti en DVD un film dont le succès en salles n’avait pas été fracassant. Le passage du format 2.33 d’origine sur un écran 16/9 se fait bien sûr avec une bande horizontale en haut de l’écran et une autre en bas. L’image est de bonne qualité, même si on perd quelques détails sur une poignée de scènes un peu sombres. Le son est disponible en Dolby Digital 5.1, intéressant pour les spectateurs équipés d’un home cinéma performant, et en Dolby 2.0 pour les autres.  Le DVD offre la possibilité d’un sous-titrage pour les sourds et les mal-entendants. Quant aux bonus, ils sont au nombre de 5, pour un total de 8 minutes : la bande annonce, 3 teasers qui permettent à Stéphane Guillon et Pierre Richard de cabotiner gentiment et un « Autour du film » qui nous fait deviner que le film a failli avoir pour titres 6 pieds sur terre.

Les âmes de papier 5

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici